Le futur de Gonzaga demeure toujours avec la WCC.

Depuis quelques semaines, un bruit de couloir sur le futur de Gonzaga s’est rapidement transformé en réelle information, qui pouvait déboucher sur quelque chose d’ahurissant.

En effet, les Bulldogs ont été approchés par la Mountain West Conference pour une possible addition à la conférence.

Alors que c’était quasiment acté selon certaines sources, Gonzaga a annoncé ce lundi que le programme restera au sein de la West Coast Conference la saison prochaine.

Oui, pour le moment. Ce n’est que pour la saison prochaine, nul doute que le futur de Gonzaga ne se trouve plus au sein de la WCC.

Le directeur athlétique de l’université a annoncé la nouvelle via un communiqué de presse, dont voici les grandes lignes.

“Notre décision est de rester au sein de la West Coast Conference pour une 40ème année consécutive. Nous apprécions l’intérêt de la Mountain West mais pour le moment, nous sommes bien dans notre conférence actuelle.

Mais attention, cette décision ne ferme pas complètement la porte à un futur dans une autre conférence. Pour le moment, ce n’est pas d’actualité mais tout va très vite en basketball universitaire.”

Sur le plan sportif, rejoindre une conférence en pleine essor comme la Mountain West, avec des programmes comme Boise State, Nevada ou encore San Diego State, était une très bonne idée pour Gonzaga.

Les trois programmes cités sont tous présents dans le Top-100 de Kenpom et ils ont participé à la Grande Danse de mars ainsi qu’au NIT.

Pour composer un CV solide, avoir une telle densité dans une conférence est une bonne chose (la défaite face à Nevada sera moins pénalisante que face à San Diego par exemple).

Gonzaga reste ainsi dans la West Coast Conference, avec pour la saison prochaine, un duel au sommet face à Saint Mary’s.

Même si BYU et San Diego commencent à émerger, la conférence possède un RPI assez faible, même pour une conférence des Mid-Majors.

A l’instar de cette saison, si vous voulez être qualifié pour la March Madness, peu importe vos victoires au cours de la saison régulière (et même des upsets), il faut gagner son tournoi de conférence. Les Gaels en ont fait les frais, pour ce qui reste comme l’une des plus grosses escroqueries de ces dernières années.

Sur le plan financier, les revenus sont plus conséquents avec la Mountain West Conference pour une équipe qualifiée à la March Madness.

Mais voilà, si jamais Gonzaga voulait partir de la WCC, il fallait signer un chèque de 7 millions de dollars… ce qui a fait pencher (un peu) la balance.

On promettait un grand bouleversement au niveau de la composition des conférences.

Il semble que cela soit plutôt à surveiller dans les saisons suivantes plutôt que maintenant.