Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Adrian Martinez QB Nebraska vs Ohio State 2018
(Crédit photo : Jamie Sabau - Getty Images)

Les matchs de la Week 5 : Ohio State-Nebraska, notre sélection et nos pronostics

La saison de football universitaire a repris ses droits la semaine dernière et il est désormais l’heure de passer la seconde vitesse avec la Week 5.

La semaine dernière s’est révélée être une excellente semaine, avec des rencontres de qualité entre adversaires hors-conférence et rivaux de conférence. Le soufflé devrait retomber lors de la Week 5, où seulement 2 confrontations entre équipes classées (et une poignée de rencontres intéressantes) ont lieu. Mais, en NCAA, le choas émerge toujours là où on ne l’attend pas.

Quels sont les matchs importants de cette Week 5 ? Et, petite nouveauté, quels sont les pronostics de la rédaction ?

“The Best Game of Week 5” :

#5 Ohio State @ Nebraska (samedi – 1h30)

Dwayne Haskins QB Ohio State vs Nebraska 2018
(Crédit photo : Joe Maiorana – USA TODAY Sports)

Si l’on se focalise uniquement sur le niveau de talent et de performance des équipes, il est surprenant de positionner Ohio State-Nebraska en tant que “Game of the Week”. Les Buckeyes apparaissent comme les (grands) favoris de la partie.

Mais cette rencontre va bien au-delà des simples chiffres.

La seconde saison de Scott Frost (3-1) part sous de meilleures auspices que la première (0-6) et le déplacement des Buckeyes devient instantanément la plus grande rencontre à Lincoln depuis l’arrivée du nouvel head coach. Ajoutez le match serré jusque dans le 4ème quart-temps à Columbus en 2018, le plateau de “College Gameday” et un kickoff en primetime et vous obtenez la recette d’un grand match.

Mieux encore, le record des Cornhuskers sous les lumières du Memorial Stadium : 46-7. Les fans galvanisés par les étoiles devraient influencer la balance.

Nebraska possède un avantage psychologique, mais, Ohio State reprend très vite l’avantage dès lors qu’on inclue les performances sportives. Justin Fields apparait déjà comme un vétéran au poste de quarterback, J.K. Dobbins continue sur sa destruction dans le backfield et les armes aériennes sont toujours aussi efficaces. L’attaque des Buckeyes demeure l’une des toutes meilleures de la ligue et la défense des Cornhuskers n’est (malheureusement) pas encore au niveau souhaité pour rivaliser avec les hommes de Ryan Day.

Pour espérer, Nebraska doit attendre une grande performance d’Adrian Martinez. Le quarterback mène une animation offensive plus productive que l’an passé (entre 31 et 44 points marqués en 2019), bien aidé par Wan’Dale Robinson et J.D. Spielman dans les airs ainsi que Maurice Washington au sol. Scott Frost commence à mettre sa patte sur l’équipe ; mais, il faudra contourner en premier lieu le terrible pass-rush des Buckeyes, qui a déjà empoché 19 sacks en 4 matchs grâce à l’inévitable Chase Young.

On aimerait bien croire au miracle pour Nebraska (à l’instar de Julien dans la rédaction). Toutefois, Ohio State possède tellement de points forts par rapport aux locaux que l’on retombe rapidement sur terre.

Les 5 autres matchs de la Week 5 :

#12 Penn State @ Maryland (vendredi – 2h)

Tout porte à croire que cet affrontement soit extrêmement compétitif tout en étant (offensivement) spectaculaire. Penn State et Maryland ont chacun inscrit plus de 100 points en 3 matchs et propose des attaques très productives.

Le quarterback dual-threat Sean Clifford et le running back Journey Brown impressionnent dans le backfield des Nittany Lions et, bien que peu expérimentés, ils peuvent totalement faire jeu égal avec Josh Jackson et Anthony McFarland du côté des Terrapins. La seule différence ? Maryland sort d’une belle déconvenue contre Temple (17-20) alors que Penn State demeure toujours invaincu.

Mike Locksley confirme les espoirs placés en lui dès son premier mois à la tête des Terrapins. L’attaque roule très bien et joue au niveau de son talent. Le buzz est par ailleurs palpable sur le campus de College Park puisque la venue des Nittany Lions est le premier match à guichets fermés depuis 2015.

BYU @ Toledo (samedi – 18h)

Le déplacement de BYU à Toledo marque le 2ème déplacement de l’histoire des Cougars sur le terrain d’une équipe de conférence MAC (après Western Michigan en 1970). Connaitront-ils autant de réussite que lors de leur premier voyage de la saison, à Tennessee, qui s’est terminé avec une victoire en double overtime ?

En tout cas, il semble très compliqué de surpasser la manche aller de la série jouée en 2016 : BYU s’était imposé 55 à 53 grâce aux 286 yards et 5 TDs de Jamaal Williams, qui répondait aux 692 yards offensifs de Toledo. Toutefois, l’espoir subsiste : le running back des Rockets Bryant Koback a couru pour 228 yards et 4 TDs, samedi dernier, face à Colorado State.

Les Cougars se déplacent avec le statut de favori après 4 matchs consécutifs face à des équipes du Power Five. Le sont-ils vraiment ? La victoire face à USC est belle, certes, mais la lourde défaite contre Washington soulève des questions. Et BYU doit jouer à l’Est du Mississippi pour la 2ème fois en un mois face à une équipe compétitive de Toledo.

#18 Virginia @ #10 Notre Dame (samedi – 21h30)

Une semaine après avoir déversé toute son énergie à Georgia, Notre Dame revient sur ses terres pour affronter une excellente équipe de Virginia. Autant dire que le Fighting Irish n’est pas sorti d’affaire et qu’un upset n’est pas hors de question.

Les Cavaliers voyagent pour la première fois à South Bend ; mais ils s’y rendent avec une des meilleures équipes de leur histoire, aux armes dangereuses en attaque et en défense. Notre Dame a très bien défendu la course face aux Bulldogs et une tâche différente attend l’équipe face au quarterback dual-thread Bryce Perkins, qui enchaine les belles performances avec son bras et ses jambes.

Ian Book trouve à nouveau un adversaire direct à sa taille mais ce n’est pas la seule chose dont il devra se méfier. Virginia possède un superbe pass-rush (meilleure marque du pays avec 20 sacks) et le cornerback Bryce Hall peut éteindre le “go-to-guy” du quarterback, Chase Claypool.

Notre Dame est plutôt unidimensionnel en attaque, fixé sur l’animation aérienne dans l’attente de l’émergence du jeu au sol. Les visiteurs possèdent les armes pour contrer le point fort du Fighting Irish. Ne doutez pas trop vite des Cavaliers.

#21 USC @ #17 Washington (samedi – 21h30)

Si l’on enlève la défaite en prolongations à BYU, USC a déjà battu Stanford et Utah en conférence Pac-12. Les Trojans doivent aujourd’hui s’attaquer à Washington, qui, pour sa part, a battu BYU la semaine dernière.

La victoire face aux Utes a placé les hommes de Clay Helton sur le fauteuil de favori dans la division South. La formule de l’upset ? La même que depuis le début de saison : lancer en profondeur vers des receveurs pétris de talent. Le 3ème quarterback des Trojans, Matt Fink, a surpris son monde pour obtenir la victoire et s’est connecté sans arrêt avec Michael Pittman. Le fait qu’il puisse aussi compter sur Tyler Vaughns et Amon-Ra St. Brown devrait effrayer les Huskies.

Washington ne détient pas le meilleur secondary pour stopper USC, mais, l’équipe possède un très bon pass-rush (10 sacks en 4 matchs) et la ligne offensive des Trojans est loin d’être une assurance tout-risque. De plus, le quarterback Jacob Eason rentre peu à peu dans sa saison et peut se reposer sur une attaque complète, avec des armes productives dans les airs et, à côté de lui, au sol. Il faudra juste se méfier de l’agressivité du front-seven adverse, surtout si le jeu de course est incapable de prendre son envol.

Les Huskies invincibles à domicile ? Et bien, demandez à California ce qu’ils en pensent. USC doit surprendre sur plusieurs aspects pour espérer une victoire mais il serait inconcevable d’éliminer les Trojans avant le coup d’envoi du match.

Kansas State @ #24 Oklahoma State (samedi – 1h)

Cette rencontre devrait avoir des répercussions sur le titre de conférence Big 12 puisque les deux protagonistes semblent en position d’accéder à la finale. Oklahoma State a retrouvé une attaque supersonique alors que Kansas State surprend pour les débuts de Chris Klieman, avec un record invaincu et une victoire à Mississippi State.

Avec un style diamétralement opposé à celui des locaux, les Wildcats pourraient bien taper dans la défense des Cowboys : ils aiment contrôler le tempo de la rencontre avec un jeu lent focalisé sur la course et, cela tombe bien, le running back James Gilbert (6.4 yards par portée) excelle depuis le début de la saison. N’oublions pas non plus que la ligne offensive de Kansas State peut être considérée par les meilleures du pays.

Oklahoma State possède une puissance de feu incomparable avec le quarterback dual-threat Spencer Sanders (une des révélations de la saison), le running back Chuba Hubbard (642 yards, 9 TDs) et le receveur Tylan Wallace. L’attaque ultra-rapide et ouverte des Pokes peut renverser n’importe qui ; mais faut-il déjà être sur le terrain et soyez certains que Kansas State va tout faire pour empêcher cela.

Le début des problèmes pour les Cowboys serait s’ils n’arrivent pas à stopper l’avancée des visiteurs. L’attaque de Mike Gundy peut toujours exploser à n’importe quel moment, mais, les Wildcats auront alors leur mot à dire pour décider de l’issue finale.

Mentions spéciales :

Arizona State @ #15 California (vendredi – 4h30)

Texas Tech @ #6 Oklahoma (vendredi – 19h)

#1 Clemson @ North Carolina (samedi – 21h30)

Iowa State @ Baylor (samedi – 21h30)

Mississippi State @ #7 Auburn (samedi – 1h)

Washington State @ #17 Utah (samedi – 4h)

Hawaii @ Nevada (samedi – 4h30)

La “Watch Grid” de la semaine :

Lancé par la section football universitaire de SB Nation (renommé Banner Society depuis la rentrée), nous nous sommes inspirés de leur concept et avons créé notre propre “Watch Grid” pour la Week 5.

Qu’est-ce qu’une “Watch Grid” ? Une grille de classement servant à catégoriser les matchs en terme de visibilité (ou de fun) et, a fortiori, à guider les spectateurs vers les bonnes rencontres. Tout simplement. Sans plus attendre, les confrontations de la Week 5 sur lesquelles il faudra garder un oeil attentif :

 
Vendredi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
1h00 Duke @ Virginia Tech
2h00 #12 Penn State @ Maryland
4h30 Arizona State @ #15 California
4h30 San José State @ Air Force
   
Samedi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
18h00 Texas Tech @ #6 Oklahoma
18h00 Northwestern @ #8 Wisconsin
18h00 Middle Tennessee @ #14 Iowa
18h00 Rutgers @ #20 Michigan
18h00 #23 Texas A&M @ Arkansas
18h00 Holy Cross @ Syracuse
18h00 Northern Illinois @ Vanderbilt
18h00 Kansas @ TCU
18h00 BYU @ Toledo
18h00 Buffalo @ Miami (OH)
18h00 Central Michigan @ Western Michigan
18h30 Delaware @ Pittsburgh
21h30 #1 Clemson @ North Carolina
21h30 Ole Miss @ #2 Alabama
21h30 #18 Virginia @ #10 Notre Dame
21h30 #21 USC @ #17 Washington
21h30 Indiana @ #25 Michigan State
21h30 FAU @ Charlotte
21h30 Georgia Tech @ Temple
21h30 Wake Forest @ Boston College
21h30 Iowa State @ Baylor
21h30 Minnesota @ Purdue
21h30 Coastal Carolina @ Appalachian State
21h30 Akron @ UMass
22h00 Towson @ #9 Florida
22h00 SMU @ South Florida
23h00 Cincinnati @ Marshall
00h00 New Mexico @ Liberty
00h00 East Carolina @ Old Dominion
00h00 Arkansas State @ Troy
00h00 Louisiana @ Georgia Southern
1h00 Mississippi State @ #7 Auburn
1h00 UConn @ #22 UCF
1h00 #24 Kansas State @ Oklahoma State
1h00 South Alabama @ UL-Monroe
1h00 Nicholls @ Texas State
1h00 UTEP @ Southern Miss
1h00 UAB @ Western Kentucky
1h00 Louisiana Tech @ Rice
1h00 Stanford @ Oregon State
1h30 #5 Ohio State @ Nebraska
1h30 NC State @ Florida State
1h30 Kentucky @ South Carolina
1h30 Colorado State @ Utah State
2h00 UNLV @ Wyoming
2h00 Fresno State @ New Mexico State
2h00 Houston @ North Texas
4h00 Washington State @ #19 Utah
4h30 UCLA @ Arizona
4h30 Hawaii @ Nevada
 

Les #MoCPronos de la Week 5 :

En accompagnement des présentations de matchs à l’aube de chaque semaine de compétition, vous aurez droit aux pronostics de la rédaction (qui est en réalité une petite compétition entre les rédacteurs).

Et, mieux encore, vous pouvez jouer avec nous et pronostiquer les mêmes matchs sur Twitter. Seriez-vous plus forts et plus précis que Midnight on Campus ? La balle est dans votre camp.

Voici les pronostics de la rédaction et de nos followers pour la Week 5 :

Plus de lecture ?
Clyde Edwards-Helaire LSU RB vs Florida 2019
MoC Top 25, Week 8 : LSU devient le nouveau dauphin d’Alabama