Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Feleipe Franks Florida vs Georgia 2018
(Crédit photo : Tampa Bay-Times)

Les matchs de la Week 10 : Georgia-Florida, notre sélection et nos pronostics

Novembre est le mois le plus important de la saison de football universitaire, puisque l’ensemble des titres de conférence prend forme avec, en parallèle, la définition des concurrents en course pour le College Football Playoff. Ceci dit, la Week 10 ouvre le mois de novembre très tranquillement.

Hormis la “World’s Largest Outdoor Cocktail Party” entre Georgia et Florida, la Week 10 n’offre pas d’événements majeurs. La progression subite de SMU et Memphis devrait tout de même un joli spectacle tandis que la course aux titres de division en conférence Pac-12 pourrait prendre un virage marquant avec Oregon-USC et Utah-Washington.

Quels sont les matchs importants de cette Week 10 ? Et, petite nouveauté, quels sont les pronostics de la rédaction ?

“The Best Game of Week 10” :

#8 Georgia vs #6 Florida (samedi – 20h30)

Jeremiah Holloman Georgia vs Florida 2018
(Crédit photo : Curtis Compton – AJC)

Nombre d’observateurs s’accordent à dire que la “World’s Largest Outdoor Cocktail Party” est un événement unique en son genre. Et, comme souvent, la partie soulève des intérêts majeurs pour les deux protagonistes.

Le vainqueur de la rivalité devrait très certainement s’assurer le titre de division SEC East et, puisque Georgia et Florida n’ont perdu qu’une seule fois depuis le début de saison, il peut toujours rester en course pour un ticket au College Football Playoff. Mais il faudrait déjà confirmer sur le terrain et effacer les récents trépas pour chaque équipe.

Les Bulldogs ont perdu contre South Carolina et ont poursuivi avec une victoire assez moyenne face à Kentucky. Les Gators ont, quant à eux, succombé à la puissance de LSU avant de répondre difficilement à South Carolina. Les ennemis sortent d’une semaine de repos, afin de se focaliser sur la rencontre la plus importante de leur saison : bien que Georgia doit encore affronter Auburn, le vainqueur se rapprocherait d’un record de 11-1 en fin de saison.

Le plan de jeu des deux équipes, afin de renverser son concurrent, s’avère être pratiquement le même : stopper le jeu de course et forcer le quarterback adverse à lancer pour le gain de la victoire.

Florida peut aisément reproduire la stratégie employée avec succès par South Carolina face aux Bulldogs. La ligne défensive des Gators est excellente et elle récupère des forces avec les retours de Jabari Zuniga et Jonathan Greenard. Qui plus est, Dan Mullen possède un des meilleurs secondaries du pays avec Marco Wilson et C.J. Henderson et les defensive backs de Florida sont prêts à sauter sur n’importe quel ballon errant.

En face, Georgia se repose sur les mêmes acquis : une des défenses les plus efficaces de la conférence SEC et un point d’honneur pour dominer les tranchées en attaque et en défense. Les Gators n’ont pas été impressionnants au sol cette saison et il ne faut pas grand chose pour tomber dans le piège des Bulldogs.

Autant dire que le match, au-delà de revenir sur les performances des lignes offensives, devrait être décidé par les quarterbacks.

Kyle Trask porte formidablement bien les Gators depuis la blessure de Feleipe Franks. Il peut également compter sur une escouade de receveurs très dangereuse avec Kyle Pitts, Freddie Swain et Kadarius Toney revient de blessure. En face, Jake Fromm possède le talent intrinsèque adéquat, une des meilleures lignes offensives du pays et des armes dangereuses avec D’Andre Swift au sol ainsi que Lawrence Cager et George Pickens dans les airs.

Mais les deux équipes pourraient bien se neutraliser. Georgia s’est montré incapable de gagner via le jeu aérien, notamment à cause du manque d’explosivité offensive et les maladresses de Jake Fromm. Florida surprend agréablement en 2019, sauf que les Gators manquent tout de même de munitions offensives.

Les 5 autres matchs de la Week 10 :

Nebraska @ Purdue (samedi – 17h)

A l’aube de la saison, on imaginait difficilement que Nebraska et Purdue joueraient pour une victoire morale en novembre. L’année de chaque programme est sortie des rails à cause des blessures et des cascades d’erreur réalisées par les head coaches.

Les Cornhuskers ont perdu des matchs à leur portée (Colorado et Indiana) et ce ne serait pas souhaitable à Scott Frost qu’ils récidivent face à Purdue. La moitié de l’effectif des Boilermakers est affectée par les blessures ou suspensions et le meilleur élément survivant, Rondale Moore, est lui-aussi incertain pour la rencontre.

Nebraska possède une voie royale pour se rapprocher des 6 succès. Les visiteurs se trouvent qui plus est en meilleure position médicale avec un quarterback solide en Adrian Martinez et une révélation avec le receveur Wan’Dale Robinson.

Miami (FL) @ Florida State (samedi – 20h30)

Le record de chaque équipe est bloqué à 4-4 et une victoire est cruciale pour les espoirs de Bowl ; en plus d’un coup de boost au moral au cours d’une saison décevante. Et puis cela ressemble à une opportunité en or pour Florida State de se venger des 2 derniers succès de Miami (FL) dans la rivalité.

Les Seminoles apparaissent plus stables que les Hurricanes, surtout, dans leur composition offensive. Chez les quarterbacks, Alex Hornibrook apporte une vraie réponse à Willie Taggart tandis que Jarren Williams ou N’Kosi Perry échangent les titularisations sans vrais résultats. Et Florida State peut également se reposer sur des valeurs sures avec Cam Akers au sol et Tamorrion Terry dans les airs.

La défense des Hurricanes devrait tout de même jouer le rôle d’égalisateur. Le front-seven de Miami (FL) est l’un des tous meilleurs du pays et la ligne offensive adverse n’est pas connue pour son excellence. Tout porte à croire que la rivalité, comme d’habitude, se disputera à moins d’un score d’écart.

Les équipes spéciales ? Les kickers de Miami (FL) combinent une “réussite” de 7 sur 14 tandis que Ricky Aguayo n’est pas bien meilleur à 4 sur 9.

#9 Utah @ Washington (samedi – 21h)

Utah a butté sur Washington la saison dernière sur la route du titre de Pac-12 et d’un Rose Bowl. Les Utes peuvent prendre leur revanche, se rapprocher d’une saison à 11-1 et de représenter la conférence sur la scène nationale.

Les Huskies ne sont plus aussi effrayants. Il n’est plus aussi difficile de traverser leur défense et Utah possède les moyens de générer de longues séries offensives grâce à la superbe alliance entre Tyler Huntley et Zack Moss. Et si les 2 protagonistes peuvent mener un jeu de course efficace, les visiteurs se trouvent en excellente position et peuvent s’appuyer d’autant plus sur leur défense.

La clé de Washington réside dans les exploits de Jacob Eason. Le quarterback s’avère être le pouls de son équipe, en l’absence de playmakers constants autour de lui. Mais il n’est pas non plus exempt de tout reproche et la ligne défensive de Utah est l’une des plus effrayantes de la ligue. Les Utes jouent avec une excellence défensive telle (10,2 points autorisés par match) qu’il est difficile d’imaginer les Huskies en position de trouver la voie de l’upset.

De plus, Washington domine la série face à Utah (12 succès contre 1 défaite) mais la seule victoire des hommes de Kyle Whittingham est intervenue en 2015 sur le campus de Seattle. Serait-ce un signe ?

#15 SMU @ #24 Memphis (samedi – 0h30)

Ce n’est pas du tout commun de retrouver 2 équipes de la conférence AAC, classées à l’AP Top 25, avec le plateau de College Gameday sur le campus pour un match en primetime. Et pourtant, SMU et Memphis s’affrontent pour une des plus belles rencontres de la saison du Group of Five.

Les Mustangs n’ont toujours pas connu la défaite et connaissent leur meilleure saison depuis l’époque du “Pony Express” dans les années 1980 (avant le démantèlement du programme et la “death penalty”). La raison de la progression de SMU se nomme Shane Buechele : l’ancien quarterback de Texas, arrivé sur transfert, dirige une attaque ultra-productive et se repose sur une escouade de cibles extrêmement dynamiques, à commencer par Reggie Roberson Jr. dans les airs et Xavier Jones au sol.

Mais, il ne faut pas croire que les Tigers n’ont pas d’armes offensives. Le running back Kenneth Gainwell est l’une des révélations de l’année tandis que le quarterback Brady White dirige une attaque complète et dangereuse. Les erreurs ne seront pas permises face à la puissance de feu adverse, d’autant plus que la défense de SMU s’est révélée vulnérable à plus d’une reprise.

Attendez-vous à une partie où les deux attaques jouent au ping-pong. Ceci dit, le résultat ne devrait pas se jouer à plus de 10 points d’écart et les quelques erreurs, d’un côté comme de l’autre, compteront double. Et puis, l’équipe avec le plus de stops défensifs rentrera à la maison avec une victoire cruciale.

#7 Oregon @ USC (samedi – 1h)

En parallèle de Utah-Washington, USC devrait jouer son avenir dans la division Pac-12 South face à Oregon. Les Trojans n’ont pas le droit à l’erreur s’ils veulent tenir la cadence des Utes en vue du titre et ce ne sera pas simple face à la meilleure équipe de la conférence.

Les Ducks ont échappé de peu à la défaite la semaine dernière face à Washington State ; et cette rencontre a exposé certaines faiblesses. L’attaque dynamique de USC, menée par le surprenant Kedon Slovis, devrait trouver des failles dans la couverture aérienne adverse, d’autant plus que les receveurs Michael Pittman, Amon-Ra St. Brown et Tyler Vaughns ne manquent pas de talent. Faudra-t-il encore que le quarterback freshman contourne le pass-rush d’Oregon.

Mais les visiteurs ont récemment échappé à la défaite, par deux fois, grâce aux prouesses offensives de l’équipe. Justin Herbert a confirmé qu’il était l’un des meilleurs joueurs de la ligue et le running back C.J. Verdell cavale comme un beau diable depuis quelques semaines. Malgré toutes leurs intentions, la défense des Trojans n’est pas forcément équipée à arrêter l’efficacité offensive de Oregon, et notamment avec leurs épopées à la course.

Une nouvelle fois, l’issue de la rencontre se jouera au cordeau et les Ducks se trouvent en meilleure position se ressortir avec la victoire, grâce à sa solidité défensive et à son CV jusque-là. Mais, attention, il ne faut jamais enterrer les Trojans quand un match est joué au Coliseum de Los Angeles.

Mentions spéciales :

Virginia Tech @ #16 Notre Dame (samedi – 19h30)

#22 Kansas State @ Kansas (samedi – 20h30)

Florida Atlantic @ Western Kentucky (samedi – 21h)

Virginia @ North Carolina (samedi – 0h30)

La “Watch Grid” de la semaine :

Lancé par la section football universitaire de SB Nation (renommé Banner Society depuis la rentrée), nous nous sommes inspirés de leur concept et avons créé notre propre “Watch Grid” pour la Week 10.

Qu’est-ce qu’une “Watch Grid” ? Une grille de classement servant à catégoriser les matchs en terme de visibilité (ou de fun) et, a fortiori, à guider les spectateurs vers les bonnes rencontres. Tout simplement. Sans plus attendre, les confrontations de la Week 10 sur lesquelles il faudra garder un oeil attentif :

 
Samedi
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
17h00 #14 Michigan @ Maryland Boston College @ Syracuse
NC State @ #23 Wake Forest UTSA @ Texas A&M
Nebraska @ Purdue Buffalo @ Eastern Michigan
Houston @ UCF Northern Illinois @ Central Michigan
Old Dominion @ FIU
Liberty @ UMass
19h00 Akron @ Bowling Green
19h30 Virginia Tech @ #16 Notre Dame
20h00 Troy @ Coastal Carolina
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
20h30 #8 Georgia vs #6 Florida #22 Kansas State @ Kansas Rutgers @ Illinois
Miami (FL) @ Florida State Arkansas State @ UL-Monroe
TCU @ Oklahoma State Marshall @ Rice
Army @ Air Force UTEP @ North Texas
Middle Tennessee @ Charlotte
UNLV @ Colorado State
21h00 #9 Utah @ Washington Pittsburgh @ Georgia Tech Wofford @ #4 Clemson
FAU @ Western Kentucky Mississippi State @ Arkansas
Tulsa @ Tulane
21h30 Oregon State @ Arizona
22h00 Texas State @ Louisiana
Heure A NE PAS MANQUER RÉFLÉCHISSEZ-Y NON, OUBLIEZ
0h00 Ole Miss @ #11 Auburn #17 Cincinnati @ East Carolina
UAB @ Tennessee Northwestern @ Indiana
0h30 #15 SMU @ #24 Memphis Virginia @ North Carolina Vanderbilt @ South Carolina
1h00 #7 Oregon @ USC
2h00 Colorado @ UCLA
3h00 BYU @ Utah State
3h30 #21 Boise State @ San José State
New Mexico @ Nevada
5h00 Fresno State @ Hawaii
 

Les #MoCPronos de la Week 10 :

En accompagnement des présentations de matchs à l’aube de chaque semaine de compétition, vous aurez droit aux pronostics de la rédaction (qui est en réalité une petite compétition entre les rédacteurs).

Et, mieux encore, vous pouvez jouer avec nous et pronostiquer les mêmes matchs sur Twitter. Seriez-vous plus forts et plus précis que Midnight on Campus ? La balle est dans votre camp.

Voici les pronostics de la rédaction et de nos followers pour la Week 10 :

Plus de lecture ?
#CFBPreview : Oklahoma enfin renversé par Texas en Big 12 ?