EA Sports NCAA Football Annonce
(Crédit photo : @EASports)

“NCAA Football” revient : nos meilleures propositions pour améliorer le jeu vidéo

EA Sports a lancé un pavé dans la mare que l’on attendait depuis une éternité : le célèbre jeu vidéo, NCAA Football, s’apprête à revenir dans nos vies.

Le dernier opus du jeu vidéo mythique pour tous les fans de football universitaire a été mis en vente en 2014… et beaucoup d’éléments ont changé depuis cette époque. Que ce soit dans la vie de tous les jours ou que ce soit dans le fonctionnement du championnat.

L’excitation générale en dit long sur les attentes placées en NCAA Football.

Mais, calmez-vous : EA Sports n’a annoncé aucun détail important.

Le vice-président d’EA Sports, Daryl Holt, a partagé à ESPN que la date de parution n’est pas définie et que l’équipe de production se trouve à peine dans les premières étapes de développement du jeu. En gros : il faut encore prendre son mal en patience. NCAA Football ne reviendra pas en 2021 (et peut-être pas en 2022).

Une chose que Daryl Holt a dévoilé : le nom du jeu vidéo.

Celui-ci ne comportera pas l’intitulé de NCAA Football (utilisé de 1997 à 2014). Il devrait se nommer “EA Sports College Football”, d’après le vice-président du développeur de jeu vidéo. Mais, un changement de nom est-il vraiment important après une attente de plus de 8 ans pour un nouvel opus ? Pas du tout.

Entre une annonce qui a retourné le monde du football universitaire et si peu de détails sur l’essence du jeu vidéo, on peut se prendre à rêver des futurs contenus.

Et la rédaction de Midnight on Campus s’est amusée.

Donc, on a réfléchi aux contenus des plus logiques aux plus loufoques que l’on voudrait voir dans le prochain jeu (qu’il soit appelé NCAA Football ou non). Mais, toujours en restant en lien avec la “réalité” et les traditions du football universitaire. Vous allez vite comprendre.

Le College Football Playoff

Bref, aucune explication n’est nécessaire sur cette addition. Elle est obligatoire. Et il faut surtout un suivi et une évolution hebdomadaire avec un comité de sélection en cours de saison.

L’expansion du Playoff au bout de 4 (?) saisons

Ceci dit, avec une pression constante sur le nombre d’équipes qualifiées (possible avec l’activation d’une interaction sur les réseaux sociaux), le College Football Playoff peut s’ouvrir à 8, 16 ou 32 équipes au fil de l’avancée de la carrière.

La possibilité de revendiquer un titre national pour une équipe invaincue

Une option de jeu uniquement disponible pour les équipes invaincues du Group of Five. Bonus pour une équipe classée dans le Top-10… et bonus doublé pour UCF.

Les équipes de FCS

La sous-division du FCS mérite une meilleure représentation. Cerise sur le gâteau : ne pas mettre de côté les équipes des HBCUs (avec leur “marching band” et leurs danseuses en bande sonore).

Le portail des transferts

Imaginez un peu le BORDEL en fin de saison avec la cascade de transferts (de la même veine qu’une “Free Agency” en NFL) et des départs en cours de saison si un joueur n’est pas satisfait de son temps de jeu. My god. A la même hauteur que les interactions vis-à-vis du recrutement.

Les sacs de McDonalds remplis de cash… et autres options de recrutement

En parlant du système de recrutement du jeu vidéo.

Il faut absolument que des options supplémentaires soient ajoutées :

  • l’option “Sac en papier de McDonalds” en carrière pour obtenir automatiquement l’engagement d’une recrue 5-étoiles courtisée après des liasses de dollars en cash.
  • l’apparition de “bag men” pour favoriser le recrutement de prospects.
  • un bonus pour les équipes de SEC afin de contourner les règles de recrutement.
  • des sanctions/suspensions de la NCAA si l’université est attrapée par la patrouille après une utilisation trop intense des options pour payer les recrues.

Bon, ce n’est qu’une ébauche d’options, vous connaissez (ou pas) le nombre de violations du règlement dès que l’on parle du recrutement.

La possibilité d’engager de nouveaux assistants…

Cela provoquerait des changements de playbook et des évolutions de note de joueurs en fonction de l’assistant offensif ou défensif embauché.

…et de virer un assistant pour garder son poste de head coach

Ne faites pas les surpris : combien d’assistants ont joué le rôle de fusible pour qu’un head coach obtienne une nouvelle chance et reste en place dans son université. Il faut une option pour forcer l’éviction d’un assistant et éviter son propre renvoi.

La difficulté de jeu “Gus Malzahn”

La difficulté de jeu la plus facile (encore plus simple que rookie) où les victoires sont quasiment garanties face à des équipes plus faibles… mais où les défaites sont presque automatiques face à de meilleurs adversaires.

Le mode “Kirk Ferentz” pour les head coaches

Il est impossible d’être renvoyé dès que le plateau des 8 victoires est atteint.

Le mode “Bo Nix” pour les joueurs

Quelque soit le niveau du joueur, celui-ci peut obtenir automatiquement un poste de titulaire parce que son père est une légende de l’université.

Gus Johnson et Joel Klatt en tant que commentateurs

Bon, vous savez pourquoi. On accepte une alternative avec Rece Davis et Kirk Herbstreit.

Le mini-jeu “Pac-12 Refs” en cas de replay

En plein cours de match, dès que le replay d’une action est enclenchée, un mini-jeu uniquement basé sur la chance est lancé pour connaitre le décision des arbitres. La difficulté augmente si le match est joué de nuit. #Pac12AfterDark

Un bonus pour la sélection au College Football Playoff en cas de venue de “College Gameday” sur le campus

Il faut bien intégrer la célèbre émission dans le jeu vidéo, d’une façon ou d’une autre.

Des envahissements de terrain pour un upset face à une équipe du Top-10

Des cinématiques avec des fans en train d’embrasser des joueurs au milieu du terrain, en fin de match, pour récompenser d’un upset majeur. Comment ne pas apprécier cela.

Moins de fans dans les tribunes en cas de “blowout”

Plus l’écart au score augmente et plus la chance de l’apparition d’un “meme” sur les réseaux sociaux augmente. Bonus pour les carrières avec Florida State.