Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Hard Rock Stadium National Championship Game 2021
(Crédit photo : Mike James - College Football Playoff)

Les 5 raisons de ne pas manquer le National Championship Game 2021 entre Alabama et Ohio State

La saison de football universitaire touche à sa fin, ce soir, avec le National Championship Game. Cette saison inoubliable, tant la situation sanitaire l’aura perturbée, sacrera malgré tout une excellente équipe.

Très attendu au début de la saison, les Buckeyes de Ohio State ont bravé nombre de difficultés pour conserver une chance de remporter un 7ème titre national. Le premier depuis 2014 et le sacre mémorable d’une équipe menée par Cardale Jones. En face, Alabama a bien vite balayé les nombreux doutes qui persistaient à l’été. Le Crimson Tide, emmené par un surprenant Mac Jones (qui a lui-même vaincu Bryce Young pour le poste de quarterback), a enchainé les victoires et les performances impressionnantes en SEC. Ce n’est pas une surprise si DeVonta Smith a obtenu un Heisman Trophy amplement mérité et Najee Harris a prouvé qu’il était bien l’un des meilleurs coureurs issus du Crimson Tide.

Désormais, les hommes de Nick Saban n’aspire qu’à une chose : remporter un nouveau titre national. 3 ans après un succès resté dans les mémoires face à Georgia.

Le décor est donc planté.

60 minutes. Les deux meilleures équipes de la saison en face-à-face pour conclure un nouveau College Football Playoff. C’est appétissant, n’est-ce pas ?

Vous n’êtes pas encore convaincu ?

On vous présente les 5 raisons de ne pas manquer le National Championship Game en 2021. 

Un National Championship plus équilibré

Une opposition entre deux monstres est toujours savoureuse.

Beaucoup n’ont pas oublié la finale de l’an passé où LSU a purement et simplement atomisé Clemson. Mais cette année, promis, le match semble plus équilibré sur le papier. D’abord parce que les courageux Buckeyes semblent au meilleur de leur forme après un impressionnant (et surprenant) triomphe face à Clemson lors du Sugar Bowl.

Après 6 victoires dans la conférence Big Ten, avec pour seul accroc un match moyen face à Northwestern, les hommes de Ryan Day peuvent jouer les yeux dans les yeux avec Alabama. 

Justement, le Crimson Tide est, lui aussi, en pleine bourre.

Personne n’a d’ailleurs pu l’inquiéter cette saison. Mac Jones est parvenu à surprendre de nombreux observateurs. Moi, le premier. Au point de se hisser comme un potentiel premier tour de Draft NFL. Seul Florida, et encore, est parvenu à rester à quelques longueurs (6) des hommes de Nick Saban.

Ohio State pourra-t-il en faire autant ? On y croit fort.

Les dernières passes de Justin Fields en NCAA

Le monde du football universitaire vient de perdre Trevor Lawrence.

Profitons de Justin Fields tant qu’il est encore temps.

Le probable dauphin à la Draft NFL du fabuleux lanceur de Clemson, éblouissant depuis un an et demi sous la tunique des Buckeyes, disputera lui-aussi son dernier match en NCAA. Le charismatique leader d’Ohio State voudra à coup-sûr remporter le titre de champion national avant d’enchainer les défaites chez les Jets de New York. Oui, c’est gratuit mais parfaitement véridique.

Profitez du bras merveilleux de Justin Fields. 

La fin d’une longue “disette” pour les Buckeyes ?

Ces deux équipes n’ont plus gagné depuis très (trop) longtemps.

Il est inconcevable pour de telles machines à succès de ne pas écrire une nouvelle ligne d’un palmarès déjà bien fourni.

Si Alabama a triomphé il y a 3 ans, un grand merci à Tua Tagovailoa, le dernier sacre de Ohio State remonte à 6 longues années. Cardale Jones menait alors une attaque de feu où Ezekiel Eliott cumulait les yards à la course. Pour dater l’évènement, dîtes-vous que Terry McLaurin, Malik Hooker, Sam Hubbard et Marshon Lattimore, qui font tous les beaux jours d’une franchise NFL aujourd’hui, étaient freshmen.

Et puis, si Ohio State peut mettre tous les fans de Michigan en PLS, on ne dit pas non.

 Remercier les départs des stars de demain

Devonta Smith, Najee Harris ou Chris Olave méritent des adieux dignes de ce nom. Bien-sûr, outre Justin Fields et Mac Jones, de nombreux skill players quitteront les terrains universitaires à l’issue de la rencontre. Un instant toujours déchirant pour les suiveurs qui ont grandi avec eux.

Pour ma part, j’avais 8 ans lorsque J.T. Barrett, l’ancien QB des Buckeyes, a débuté son cursus universitaire à Columbus.

Lorsqu’il l’a achevé, j’étais majeur, vacciné, ma femme, mes enfants et mon chien rythmaient mon quotidien.

C’est un réel déchirement que beaucoup de fans de football universitaire ressentiront ce soir, mais, pour tout ce qu’ils ont apporté au football universitaire, on ne peut que regarder le match pour les remercier.

Un National Championship… avant une trêve interminable ?

Avant combien de temps reverrons-nous du football ?

C’est la grande question qui demeure, encore à ce jour, sans réponse.

La situation sanitaire demeurant encore très floue (notamment aux Etats-Unis), il n’est pas impossible que le National Championship Game soit la dernière rencontre avant un intermède interminable.

Qui sait, reverrons-nous du football en 2021 ?

Rien n’est moins sûr. Alors, profitons de 60 minutes d’un football de haut niveau. 

Plus de lecture ?
Sarah Fuller Vanderbilt Commodores vs Missouri Helmet Sticker 2020
Sarah Fuller a tapé un grand coup dans la fourmilière à Vanderbilt