Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Deuce Vaughn RB Kansas State Wildcats vs Oklahoma Week 4 2020
(Crédit photo : David Stacy - Icon Sportswire via Getty Images)

“Best Team of the Week” : Kansas State avec un succès fondateur à Oklahoma

A chaque semaine de cette saison de football, la rédaction décernera le titre de “Best Team of the Week” à une équipe. Ce ne sera pas forcément la meilleure équipe, mais, aussi celle qui nous a fait la meilleure impression. Le lauréat de la Week 4 : Kansas State.

Miami (FL), Mississippi State ou encore Florida auraient pu se voir décerner le titre de “Best Team of the Week” en football universitaire. Mais, l’upset incroyable de Kansas State sur les terres d’Oklahoma mérite d’être décrypté (38-35).

Les Wildcats sont menés de 21 points en fin de troisième quart-temps (35-14) face à des Sooners qui ont atteint le College Football Playoff à chaque saison depuis 3 ans. Spencer Rattler semble maîtriser la situation au poste de quarterback des champions en titre de conférence Big 12.

Et, puis, l’écart de 3 touchdowns est comblé très rapidement au cours du dernier acte, en moins de 15 minutes, par les hommes de Chris Klieman.

La suite des événements est assez spectaculaire :

  • touchdown (21-35)
  • fumble recouvert
  • touchdown (28-35)
  • punt forcé
  • touchdown (35-35)
  • punt forcé
  • field goal (38-35)

Et, durant cette séquence, Kansas State a joué son meilleur football.

Alors que ce type de remontée est souvent vue du côté des favoris, qui ont raté leur début de rencontre, les Wildcats ont surpris tout le monde tant le changement de dynamique a été radical.

Kansas State ou l’importance des turnovers

Pour revenir dans la partie, les Wildcats ont été très efficaces.

Fumble provoqué, interceptions (au nombre de 3 et notamment la dernière sur l’ultime série pour sceller la victoire) et gros jeux aériens (avec 13.4 yards par passe en moyenne). C’est la clé pour créer une grosse surprise.

L’importance des turnovers est souvent négligée par les fans de football universitaire.

Mais, les coaches sont conscients qu’il est primordial de dominer dans ce secteur. En difficulté depuis plusieurs années en défense, Oklahoma cherche d’ailleurs à s’améliorer dans ce secteur avec Alex Grinch. Le coordinateur défensif veut que ses joueurs soient capables de changer le cours du match en poussant l’adversaire à la faute.

Kansas State Defense Interception Oklahoma Week 4 2020
(Crédit photo : The Wichita Eagle)

Malheureusement pour les Sooners, c’est Kansas State qui a connu du succès dans ce secteur : 0 balle perdue pour 4 balles récupérées.

Un excellent ratio qui a permis de rattraper rapidement le retard au tableau d’affichage, et, de mettre la tête de l’attaque d’Oklahoma sous l’eau. Ne donner aucun temps d’adaptation à Spencer Rattler a totalement tétanisé l’animation offensive des Sooners, qui n’a jamais su retrouver son niveau de début de match.

Avec seulement 10 premières tentatives gagnées au cours de la rencontre (contre 28 pour Oklahoma), il a évidemment fallu des gros jeux. Mais, également, des décisions clés du coaching.

Chris Klieman a déjà confirmé tout le potentiel en tant que head coach d’une équipe de Power Five entrevu à son arrivée de North Dakota State, dès sa deuxième année à la tête des Wildcats.

Skylar Thompson tout en maturité

Avec Skylar Thompson, le head coach travaille très bien.

Le senior est devenu un quarterback gestionnaire qui est capable de gérer les hauts et les bas. Skylar Thompson est souvent juste dans ses choix sans forcément être un joueur explosif ou spectaculaire.

Chris Klieman a réalisé un énorme travail à North Dakota State (FCS) avec Carson Wentz et Easton Stick, des joueurs qui évoluent actuellement en NFL. Il fait de même avec son QB à Kansas State. Avec une telle expérience à la mène, les Wildcats n’a jamais paniqué face aux Sooners. L’équipe a continué de jouer à son jeu, tout en profitant au maximum des erreurs adverses.

Skylar Thompson n’a pas beaucoup lancé (18/25 avec 334 yards et 1 TD), ni beaucoup couru (10 yards en 9 tentatives), mais il a été ultra-efficace quand il le fallait. Sans forcer. On pense évidemment aux 3 touchdowns à la course pour conclure les drives.

Mais, son aisance dans la poche et son leadership ont grandement aidé.

Deuce Vaughn, une fusée de 1m67

A ses côtés, un certain Deuce Vaughn a explosé sur le devant de la scène nationale.

Il est clairement le meilleur true freshman de la semaine. Classé seuleument 3-étoiles, le running back est déjà titulaire dans l’attaque des Wildcats et marche peut-être dans les pas de Darren Sproles, ancienne légende des Wildcats entre 2001 et 2004.

Avec 45 yards et 1 TD au sol (8 portées) et 128 yards en 4 réceptions dans les airs, il a montré que son profil pouvait être très intéressant malgré son gabarit de poche. Celui qui ne dépasse pas le mètre soixante-dix a fait très mal à la défense des Sooners.

Très difficile à plaquer, il peut très rapidement atteindre une vitesse folle.

Un vrai all-purpose back que Chris Klieman apprécie, sans surprise.

C’est le meilleur joueur de l’équipe aujourd’hui.

indique le head coach des Wildcats à la suite de l’upset retentissant contre Oklahoma.

Même pas après 2 matchs en football universitaire, Deuce Vaughn a déjà conquis Kansas State. Le running back est un nouvel élément important dans la reconstruction du programme de Manhattan. Le changement de cycle après l’ère de Bill Snyder a franchi une nouvelle étape avec cette victoire sur Oklahoma.

Un succès fondateur après un match d’ouverture raté contre Arkansas State.

Prochain palier à atteindre : la régularité.

Plus de lecture ?
Chris Smith Kickoff Return Louisiana Ragin' Cajuns vs Iowa State Week 2 2020
“Best Team of the Week” : un succès historique et plein d’émotions pour Louisiana