Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
JT Daniels QB Georgia Bulldogs 2020
(Crédit photo : ESPN)

A Georgia, y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Depuis quelques années, le poste de quarterback fait parler à Georgia. Kirby Smart, head coach des Bulldogs et ancien disciple de Nick Saban, est presque autant connu dans le championnat de football universitaire pour ses coups de gueule que pour ses choix de lanceurs douteux.

Ainsi, alors qu’il possédait Justin Fields et Jacob Eason dans son effectif, deux des joueurs les plus talentueux du pays, Kirby Smart a préféré titulariser Jake Fromm derrière le centre des Bulldogs.

Résultat ? Alors que Georgia possédait une véritable armada de QBs 5-étoiles, les Bulldogs n’ont jamais remporté un titre national. Un véritable gâchis. 

Après un tel épisode, on pouvait croire l’entraineur de 44 ans ainsi baptisé. Il n’en est rien. Si la situation de Jamie Newman est à part, puisqu’il est arrivé de Wake Forest sur transfert mais qui a préféré prendre une année sabbatique en raison de l’épidémie de COVID-19, J.T. Daniels et Stetson Bennett se disputent une place de titulaire.

Recrue 5-étoiles considérée comme l’un des quarterbacks les plus doués de sa génération, mais en échec à USC où Kedon Slovis l’a surclassé, J.T. Daniels semblait avoir trouvé l’environnement parfait pour s’épanouir. Sauf que, après une blessure du Californien, l’ancien walk-on Stetson Bennett a récupéré le poste de titulaire.

Un choix payant en terme de bilan (2 victoires et aucune défaite) mais qui interroge pour une équipe avec autant d’ambitions en SEC et à l’échelle nationale.

Stetson Bennett titulaire… jusqu’à quand ?

Arrivé sur la pointe des pieds à Athens, Stetson Bennett IV n’était pas un quarterback attendu à la sortie de lycée.

Originaire de l’État de Georgie, il avait suivi son coeur et était resté proche de chez lui en s’engageant à Georgia avec un statut de walk-on. Il savait d’emblée qu’il serait dans l’ombre de Jake Fromm, et même de Justin Fields, qui arrivait tout juste sur le campus. L’actuel titulaire des Bulldogs a pris alors la direction du JUCO, au sein du Jones County Junior College à Ellisville (Mississippi), où il a mené l’équipe à un bilan de 10-2.

Suffisant pour obtenir une bourse d’étude à Georgia, le rêve de sa vie. 

Mieux encore, alors que Jamie Newman faisait le choix d’un opt-out et que le redshirt freshman D’Wan Mathis se brûlait les ailes face à Arkansas, Stetson Bennett est lancé sur le terrain pour sauver la patrie de l’emprise des Razorbacks.

S’il ne démérite pas avec 451 yards à 37/57 à la passe, 3 TDs et aucune INT, il est difficile de voir en Stetson Bennett un quarterback capable d’emmener les Bulldogs au titre national. Car, pour un programme de la trempe de Georgia, l’objectif doit toujours être le titre. Et Stetson Bennett n’apparait pas être un joueur supérieur à Jake Fromm. 

Mais, quel-est le problème me direz-vous ?

On peut voir une abondance de passes courtes et de courses lors de l’ouverture de saison à Arkansas. Face à des équipes moyennes de la conférence SEC, un playbook aussi limité peut être suffisant pour décrocher un succès.

Mais, face à des cadors, cela sera vraisemblablement trop juste. 

Si Kirby Smart expliquait après la victoire face à des Tigers d’Auburn plus que décevants que Stetson Bennett était « pour le moment l’homme de la situation », il faut s’attarder sur le début de phrase.

Stetson Bennett apparaît, pour le moment, plus en situation de remplacement qu’un titulaire en puissance.

Que se passe-t-il avec J.T. Daniels à Georgia ?

Avec l’étiquette du sauveur sur le campus de Georgia à son arrivée et lorsqu’il a obtenu un waiver pour jouer dès cette saison, l’ancien leader des Trojans s’attendait sans doute à jouer rapidement.

Excellent à Mater Dei, au point d’être considéré comme la future star de USC, le Californien a toutefois déçu sous la tunique bordeaux et or. Il a compilé 2.672 yards à 59 % de passes complétées, 14 TDs pour 10 INTs lors de ses débuts en tant que freshman. Une saison (très) moyenne qu’il désirait faire oublier au cours de sa saison sophomore.

Mais, une blessure l’a rattrapé.

Cloué sur le banc, J.T. Daniels n’a pu qu’admirer les performances du true freshman Kedon Slovis, éblouissant par son talent inné, chez les Trojans. Cette éclosion inattendue a poussé Daniels a quitté les rangs de USC, un programme qu’il aimait tant, comme en témoigne son tatouage sur le mollet droit.

Direction Georgia avec une tonne d’ambitions. 

Avec l’absence de Jamie Newman, J.T. Daniels était l’immense favori pour débuter au poste de quarterback. Malheureusement, cette blessure au genou a ralenti son éclosion.

Finalement autorisé à jouer après un cirque médiatique “jouera/jouera pas” orchestré par Kirby Smart tout au long de l’intersaison, Daniels a été autorisé à jouer avant la rencontre face à Auburn pour le plus grand plaisir des fans des Bulldogs.

Dès lors, tout le monde s’attendait à ce qu’il débute face aux Tigers.

Que nenni. 

Stetson Bennett devrait donc débuter la rencontrer face à Tennessee, ce samedi, si l’on en croit les récentes déclarations de Kirby Smart. Mais, quid de l’après ? Quid des échéances de fin de saison quand la tension sera intense ? Stetson Bennett sera-t-il toujours l’homme de la situation ? Rien n’est moins sûr. 

Clemson, qui sortait pourtant d’une excellente saison, n’a pas hésité longtemps avant que Trevor Lawrence (bien plus talentueux que J.T. Daniels) prenne la place de Austin Bryant, qui n’était qu’un simple game manager. Florida s’est également rendu à l’évidence en laissant Feleipe Franks de côté et en propulsant l’attaque des Gators en machine à scorer avec Kyle Trask.

Si Georgia n’a peut-être pas le même potentiel offensif, il est évident que le plafond des Bulldogs est plus élevé avec J.T. Daniels.

A condition de lui laisser prendre ses repères en saison régulière, derrière le centre, plutôt qu’avec Stetson Bennett à cette position. Or, comme bien souvent à Georgia, ce qui semble évident pour les suiveurs ne l’est pas pour Kirby Smart.

Sinon, les Bulldogs seraient déjà double champion national et Justin Fields aurait déjà soulevé le Heisman Trophy. 

Plus de lecture ?
Pac-12 Logo Football 2019
La Pac-12 supprime la saison de football et tous les sports jusqu’au 1er janvier