Coup de tonnerre : Urban Meyer dit au revoir au football universitaire.

Le head coach de Ohio State, Urban Meyer, a décidé de mettre un terme à sa carrière de head coach et quittera son poste à la tête des Buckeyes à la suite du Rose Bowl, d’après un rapport de Yahoo Sports.

Après sept ans sur le campus de Columbus, Urban Meyer a pris la décision de laisser la main à son coordinateur offensif, Ryan Day, qui sera introduit plus tard ce mardi en tant que head coach de Ohio State. Selon les sources acquises par Pete Thamel, il se dit que Urban Meyer part puisqu’il est satisfait de la santé du programme de football des Buckeyes.

Une telle transmission de bâton rappelle étrangement celle qui s’est produite à Oklahoma en 2016, quand Bob Stoops s’est effacé pour laisser le programme à son principal assistant, Lincoln Riley.

Le Rose Bowl s’apprête à devenir le dernier match de la carrière de Urban Meyer, qui conclut sept ans à Columbus avec un record phénoménal de 82-9 et une carrière de head coach longue de 17 saisons pour un record tout aussi hallucinant de 186-32. Aussi surprenant soit-il, il n’a jamais entrainé pour un Rose Bowl de sa carrière.

Urban Meyer quitte le paysage universitaire en y laissant une trace indélébile, qu’on l’apprécie ou que l’on ne l’apprécie pas.

Dès ses débuts en tant que head coach à Bowling Green (2001-02) puis à Utah (2003-04), Urban Meyer a popularisé l’attaque “spread” et a révolutionné le sport que l’on connait aujourd’hui. Cette révolution a mené les Utes à une saison invaincue et une victoire au Fiesta Bowl en 2004.

Mais son plus beau succès est possiblement celui qu’il a réalisé à Florida, de 2005 à 2010, pour un record de 65-15. Il a entrainé une des équipes les plus talentueuses de la décennie et a remporté deux titres nationaux, en 2006 et 2008, avec l’aide du quarterback légendaire Tim Tebow.

La consécration de sa carrière de head coach universitaire est ainsi arrivé avec Ohio State, un programme qu’il a idolâtré étant plus jeune, alors que Woody Hayes menait les Buckeyes sur le premier plan national.

Il a connu avec les Buckeyes cinq saisons à plus de 12 victoires. Il possède un record de 54-4 en conférence Big Ten et n’a jamais perdu (7-0) face au plus grand rival de Ohio State, Michigan. Il a remporté le Cotton Bowl en 2017, le Fiesta Bowl en 2015 et surtout le Sugar Bowl ainsi que le College Football Playoff Championship Game en 2014.

Ainsi, Urban Meyer est devenu le seul head coach de l’histoire (avec Nick Saban) à avoir remporté au moins deux titres nationaux dans deux universités différentes.

Malheureusement, la fin de carrière de Urban Meyer à Ohio State a été entaché de plusieurs scandales qui ont affiché ses failles personnelles.

Son abrupt départ à la retraite a certainement été motivé par ses problèmes médicaux. Plus tôt cette saison, il a révélé qu’il souffrait de sévères maux de tête dès lorsqu’il était soumis à des moments de stress extrêmes ; cette condition a particulièrement mis en exergue lors de la rencontre en novembre face à Maryland, où il est apparu publiquement en difficulté à la télévision nationale.

Il a également connu son lot de soucis extra-sportifs avec le scandale généré à l’intersaison par son ancien assistant, Zach Smith.

Accusé de violences conjugales sur son ex-compagne, Zach Smith a été renvoyé par Ohio State et Urban Meyer a été placé en congé administratif le temps qu’une investigation interne détermine le rôle du head coach des Buckeyes dans cette histoire. Les résultats de l’investigation se sont avérés bancals et Urban Meyer a été suspendu pour les trois premiers matchs de la saison, où Ryan Day a pris la position de head coach intérimaire.

Ryan Day semble être un successeur digne de Ohio State.

Quarterback de New Hampshire de 1998 à 2001 sous la direction d’un certain Chip Kelly, coordinateur offensif de l’équipe, Ryan Day fait partie des futurs entraineurs à succès en football universitaire. Il a écumé les programmes de Boston College et Temple au cours des années 2000, puis après un court passage par la NFL avec les Philadelphia Eagles de Chip Kelly (en 2015) et les San Francisco 49ers de Chip Kelly (en 2016), il a rejoint le staff de Urban Meyer en 2017 en tant qu’entraineur des quarterback et co-coordinateur offensif des Buckeyes.

Ryan Day a, par exemple, façonné le quarterback redshirt sophomore de Ohio State, Dwayne Haskins, qui a été nommé la veille parmi les finalistes du Heisman Trophy.