Guide des finales de conférence pour conclure la saison de football universitaire avant les Bowls.

La saison régulière s’est terminée le week-end dernier, mais la route de l’après-saison et surtout du College Football Playoff possède encore une étape supplémentaire : les finales de conférence.

Pour la première saison dans l’histoire du FBS, toutes les conférences possèdent une finale avec l’addition de divisions et ainsi d’une finale au sein de la conférence Sun Belt, une saison après l’ajout d’une finale en Big 12. L’ensemble des conférences connaitront ainsi leur dénouement ce week-end, avant l’attribution des Bowls et des demi-finales du College Football Playoff.

Les finales de conférence sont marquées par l’opposition entre Alabama et Georgia pour le titre de conférence SEC, qui ressemble à une revanche de la dernière finale nationale, remportée par le Crimson Tide.

Découvrez quelles équipes joueront pour le titre de leur conférence respective, à quelle heure et avec quels enjeux en vue de la fin de saison de football universitaire.

Bonus : les prédictions de l’équipe en vue de la composition finale du College Football Playoff, dévoilé par le comité de sélection ce dimanche soir vers 19h00 en France.

 

Deux revanches prévues en SEC… et en Big 12

 

Conférence Equipes Horaire
Vendredi
MAC Northern Illinois-Buffalo 1h00 (France)
Pac-12 Utah-Washington 2h00 (France)
Samedi
Big 12 Texas-Oklahoma 18h00 (France)
Sun Belt Louisiana-Appalachian State 18h00 (France)
Conference-USA Middle Tennessee-UAB 20h30 (France)
American Memphis-UCF 21h30 (France)
SEC Georgia-Alabama 22h00 (France)
Mountain West Fresno State-Boise State 1h45 (France)
Big Ten Northwestern-Ohio State 2h00 (France)
ACC Pittsburgh-Clemson 2h00 (France)

 

Les conférences Big 12 et SEC offriront sans aucun doute le plus beau spectacle de la semaine des finales de conférence. Pourquoi ? Deux revanches auront lieu entre les protagonistes qualifiés pour les finales respectives.

Dans la première situation, Oklahoma et Texas se sont déjà affrontés plus tôt dans la saison lors du traditionnel “Red River Showdown”. Les deux féroces rivaux ont livré une superbe rencontre, remportée par les Longhorns (48-45), mais les Sooners sont aujourd’hui en position de se qualifier pour le College Football Playoff. Les hommes de Tom Herman aimeraient faire coup double : battre Oklahoma pour la deuxième fois en 2018 et les éliminer d’un potentiel titre national.

Et puis, dans la seconde situation, Alabama et Georgia sont à l’heure actuelle classée dans le Top-4 du College Football Playoff : le vainqueur obtiendra son ticket pour le dernier carré. Mais au-delà de cet unique aspect, les deux équipes se sont affrontées l’an passé dans le cadre du CFP Championship Game, lors duquel le Crimson Tide a battu les Bulldogs en prolongations pour empocher un nouveau titre national.

Les autres finales du Power Five offrent, a minima, un invité surprise. On ne voyait pas Utah représenter la Pac-12 South, tandis que personne n’avait parié sur une qualification de Northwestern et Pittsburgh pour leur finale de conférence respective.

Du côté du Group of Five, UCF joue pour une place à un Bowl du Nouvel An (le Peach Bowl, en l’occurence) malgré l’absence de McKenzie Milton, gravement blessé à la jambe samedi dernier. Le vainqueur de la finale en MWC, Boise State ou Fresno State, devrait récupérer la place qualificative des Knights si ces derniers chutent.

Enfin, Buffalo, Appalachian State et UAB jouent pour la postérité : favoris de leur finale respective à la suite de la saison régulière, les trois équipes peuvent remporter le premier titre de conférence de leur histoire (en FBS).

 

Présentation des finales de conférence

 

Pac-12 : Washington pour assurer une qualification au Rose Bowl

Retour dans le passé pour la finale de la conférence Pac-12, mais ce n’est pas nécessairement une bonne chose. #17 Utah et #11 Washington jouent pour une place au Rose Bowl, haut-lieu historique pour le champion de la conférence, mais cela indique également que les deux protagonistes ne sont pas en compétition pour une place au College Football Playoff.

Les Huskies partent en tant que favori après une victoire récente face à Washington State, sous la neige de Pullman, mais surtout à la suite d’un premier match remporté contre les Utes plus tôt en septembre (21-7). Et comme lors de la confrontation du début de saison, la clé du match sera l’impact du jeu au sol de Washington.

Les hommes de Chris Petersen possèdent un record de 18-1 lorsqu’ils proposent un coureur au-delà des 100 yards accumulés au sol ; Myles Gaskin avait couru pour 143 yards, TD en septembre et depuis lors, le sophomore Salvon Ahmed s’est révélé comme un excellent support.

L’homme clé pour Utah ? Possiblement le quarterback Jason Shelley, qui possède un record de 3-0 depuis qu’il remplace Tyler Huntley, blessé, à la direction de l’attaque. Mais faut-il encore prendre en compte l’intraitable défense de Washington, la meilleure de la conférence Pac-12.

 

Big 12 : Oklahoma espère la dernière place du College Football Playoff

Oklahoma n’a perdu qu’une seule rencontre cette saison : un “Red River Showdown” épique remporté par Texas (48-45). Et les deux rivaux historiques se retrouvent à nouveau cette saison, non pas au traditionnel Cotton Bowl de Dallas, mais à quelques dizaines de kilomètres à l’AT&T Stadium d’Arlington avec une forte odeur de College Football Playoff.

Depuis les courtes défaites face à Oklahoma State et West Virginia, les Longhorns ne peuvent plus espérer une qualification pour la dernier carré ; à l’inverse des Sooners, qui, avec un peu d’aide, peuvent obtenir leur billet pour les Playoffs au-delà d’un quatrième titre consécutif de conférence Big 12.

Kyler Murray tient une opportunité pour se venger de la défaite subie en saison régulière, où son homologue Sam Ehlinger a sorti une meilleure performance. Le quarterback d’Oklahoma est depuis lors le quarterback le plus productif de la conférence, si ce n’est du pays (306 yards de moyenne par match, 37 TDs, 7 INTs), d’autant plus que la défense de Texas n’a pas confirmé les espérances du début de saison.

Le receveur Marquise “Hollywood” Brown possède lui-aussi une occasion en or de montrer tout son talent face à une défense aérienne inconstante. Sam Ehlinger ainsi que les larges et physiques receveurs des Longhorns pourront également se démarquer face à une escouade défensive des Sooners qui n’a pas subi d’électrochoc depuis le renvoi de Mike Stoops.

Bref, on peut s’attendre à un second shootout entre les deux rivaux, mais celui-ci, pour une place au College Football Playoff.

 

SEC : Alabama-Georgia, revanche de la finale nationale

La dernière fois que Alabama et Georgia se sont rencontrés, un titre national au College Football Playoff Championship Game était en jeu. Ce week-end, une place, a minima, pour le College Football Playoff est en jeu dans le cadre de la finale de conférence SEC.

Le Crimson Tide se trouve toujours en première position, au terme d’une saison régulière littéralement vierge de fautes, tandis que les Bulldogs ont connu la saison avec une quatrième position au classement du CFP. Le vainqueur du match jouera en demi-finales, ceci est une certitude, mais tout se complique si l’équipe de Kirby Smart s’impose à Atlanta samedi. Une autre certitude ? Le perdant de la finale accrochera, a minima, une place pour le Sugar Bowl.

Sur le terrain, Tua Tagovailoa peut confirmer le trophée du Heisman Trophy avec une énième performance époustouflante (3,189 yards, 36 TDs et 2 INTs sur la saison), d’autant plus face à un excellent secondary où figure un des meilleurs cornerbacks du pays, DeAndre Baker. L’avantage pour Alabama est que l’escouade de receveurs est d’une profondeur hallucinante, avec des playmakers tels que Jerry Jeudy, Henry Ruggs III, Jaylen Waddle ou DeVonta Smith, pour contourner les pièces adverses.

Mais la différence devrait se faire quand l’attaque de Georgia est sur le terrain. Le quarterback Jake Fromm est monté en puissance depuis une première partie de saison moyenne, mais il n’est pas certain qu’il puisse survivre au pass-rush adverse. Qui plus, le duo fantastique de running backs de D’Andre Swift et Elijah Holyfield fera face au meilleur front-seven de la saison face à la course, et sans cet aspect du jeu en réussite, les espoirs de Georgia s’amenuisent considérablement.

 

Big Ten : Ohio State en quête de miracle

A la vue de la saison, une des deux équipes n’était pas attendue en finale de conférence Big Ten ; et cette équipe n’est pas Northwestern, qui a dominé tous ses adversaires. Ohio State, qui est apparu fort mal en point depuis le mois de septembre, n’a finalement subi qu’une seule claque cette saison (à Purdue) et sauve sa saison en écrasant Michigan lors de “The Game”.

Aujourd’hui, les Buckeyes ne sont qu’à une seule victoire d’une place au College Football Playoff, avec, certes, un peu de réussite et d’aide de ses adversaires. Il serait facile de donner la victoire aux hommes de Urban Meyer avant que le match soit disputé, mais les Wildcats ont renversé tous les pronostics match après match, ne s’inclinant en conférence Big Ten seulement face à Michigan après avoir mené 17-0 à la mi-temps.

Le destin de Northwestern peut-il supplanter la force athlétique de Ohio State ? En tout cas, sur le papier, les Buckeyes apparaissent largement favoris. Dwayne Haskins réalise une saison historique au poste de quarterback, J.K. Dobbins et Mike Weber tournent fort et les armes aériennes ne manquent pas non plus pour faire basculer la rencontre.

En revanche, la défense reste tout de même une énigme, bien qu’elle ait sorti un grand match face aux Wolverines, notamment du point de vue du pass-rush, qui pourrait noyer Clayton Thorson, et ainsi, les quelques chances de victoire de Northwestern.

 

ACC : Pittsburgh peut-il vraiment surprendre Clemson ?

De toutes les finales, celle concernant la conférence ACC est certainement celle qui propose le moins de suspense. Clemson réalise une saison formidable et ne montre pas de véritables faiblesses, au contraire de son adversaire, Pittsburgh, qui a navigué avec réussite au gré des matchs pour remporter la division Coastal.

Les Tigers sont bien partis pour remporter une quatrième couronne de conférence de suite, une première depuis qu’une finale existe au sein de cette ligue. Ainsi, avec une victoire, ils se qualifieraient pour un quatrième College Football Playoff. La féroce ligne défensive de Clemson devrait dévorer un quarterback limité, en la personne de Kenny Pickett, et l’excellente défense contre la course devrait limiter la force du jeu au sol des Panthers, notamment Qadree Ollison, qui était l’âme de cette attaque.

De toute manière, Pittsburgh ne semble pas capable de suivre le rythme offensif imposé par les champions en titre. Le quarterback Trevor Lawrence, associé au running back Travis Etienne, a performé au meilleur niveau national et Clemson est taillé pour réussir au mois de décembre.

Ce n’est pas une équipe surprise qui arrivera à stopper l’armada des Tigers.

 

Nos pronostics pour le College Football Playoff

 

Le Top-4 du College Football Playoff pour… Aloïs

 

  1. Alabama : Le Crimson Tide s’est baladé toute la saison, même face à ses plus grands tests. Alabama pourrait bien se faire titiller par Georgia en finale de conférence, mais, selon moi, cela n’ira pas plus loin. Les hommes de Nick Saban dérouleront en seconde période et Tua Tagovailoa donnera rendez-vous en janvier à tous ses adversaires. La vraie question est de savoir si un programme est à la hauteur de Alabama cette saison.
  2. Clemson : Je doutais de Clemson en début de saison, mais force est de constater que les Tigers sont montés en puissance et apparaissent clairement comme une des meilleures équipes du pays. Ils ont rassuré en attaque, notamment Trevor Lawrence, qui a trouvé son rythme avec des débuts compliqués, et la défense ne déçoit en comparaison de son talent. Pittsburgh ne fera pas le poids.
  3. Notre Dame : Le Fighting Irish a déjà réalisé le plus dur et sort de la saison régulière avec un record invaincu à 12-0. L’équipe est virtuellement qualifiée au College Football Playoff et, aujourd’hui en 3ème place, pourrait évoluer vers le haut ou vers le bas en fonction des autres équipes victorieuses. Mais une chose est certaine : les performances de Notre Dame au fil de la saison, face à une adversité confirmée durant trois mois, a justifié qu’elle avait la trempe d’une équipe qui joue pour le titre national.
  4. Oklahoma : Avec une défaite de Georgia, et si l’on suit la logique, Oklahoma se retrouverait ainsi qualifié au College Football Playoff. Mais faut-il encore remporter la finale de conférence Big 12 face à Texas, seule équipe qui a vaincu les Sooners au cours de la saison. Les Longhorns possèdent l’avantage psychologique avec ce succès au “Red River Showdown”, mais depuis cette rencontre, les hommes de Tom Herman ont perdu deux fois et ont abandonné leurs rêves de Playoffs. Leur nouveau rêve ? Eliminer leurs rivaux de la course au titre national. C’est une possibilité flagrante, mais Kyler Murray semble bien trop fort pour leur résister.
  5. Georgia : L’élimination du College Football Playoff ne serait pas une aberration, si cela inclut une défaite face à Alabama. Mais en faisant les comptes, les Bulldogs deviendrait le dindon de la force si Oklahoma et/ou Ohio State l’emporte(nt) ce week-end. Il a manqué un petit quelque chose à Georgia pour tenter de se qualifier pour une seconde finale consécutive.
  6. Ohio State : Que les Buckeyes s’imposent à la finale de conférence Big Ten, ceci est une chose, mais qu’ils le fassent avec la manière, en est une autre. Northwestern est une très bonne équipe par rapport à ce que l’on pense d’elle, et bien que Ohio State parte avec la victoire, si les équipes devant au classement ne s’inclinent pas, l’équipe de Urban Meyer ne tient aucune chance de se qualifier pour les Playoffs.

 

Le Top-4 du College Football Playoff pour… Jean

 

  1. Clemson : Aussi surprenant que cela puisse paraître, Clemson est à la première place de mon CFP Ranking. Pour connaitre la raison principale de ce choix, attendez les prochaines places. Concernant les Tigers, ils ne seront pas en danger face à Pitt bien que cela soit une finale de conférence. Depuis l’accroc face à Syracuse, les hommes de Dabo Swinney sont intouchables et marchent sur leurs adversaires sans que grand monde n’en parle. Rendez-vous dans un mois.
  2. Notre Dame : Déjà assurés de leur place au CFP, le Fighting Irish peut se préparer tranquillement. Il n’y a rien à redire concernant leur saison parfaite. Ian Book a répondu à mes critiques, car je ne le voyais performer autant sur le long terme. Défensivement, c’est extrêmement solide également et ce sera le facteur clé pour remporter le titre.
  3. Alabama : Enfin. Vous ne rêvez pas, Alabama n’est pas au sommet de mon ranking. Pour cause, le Crimson Tide va s’incliner en finale de conférence face à Georgia. De quoi perdre sa place au CFP ? Loin de là. De un, je ne vois pas “Bama” s’incliner lourdement face aux Bulldogs (une possession d’écart). Et de deux, Alabama a tellement survolé la saison qu’il est impossible de les sortir du Top-4. Un duel face à Notre Dame m’intéresserait d’ailleurs énormément.
  4. Georgia : Actuellement quatrièmes, les Bulldogs se doivent de prendre leur revanche face à Alabama après la finale nationale de la saison passée pour rester qualifiable. Je mise donc sur un succès des Bulldogs. Jake Fromm n’a concédé qu’une seule interception depuis le revers face à LSU tandis que D’Andre Swift et Elijah Holyfield sont en grand forme depuis un mois. Pour stopper la machine Tua, le secondary a quant à lui la capacité de mettre en difficulté le sophomore.
  5. Oklahoma :
  6. Ohio State :

 

Le Top-4 du College Football Playoff pour… Hugo

 

  1. Alabama : Ça ne fait aucun doute, Alabama est la meilleure équipe du football universitaire tant elle surdomine son sujet. Alabama a facilement vaincu LSU puis Auburn, deux équipes en perte de vitesse, mais capable d’hausser leur niveau de jeu sur un match, il n’en fut rien. Alabama possède en son sein le trophée Heisman en la personne de Tua Tagovailoa et jouera une équipe de Georgia au pied du mur, condamné à l’exploit pour encore croire aux Playoffs. Selon moi, Alabama devrait-être en mesure de s’en sortir même si l’opposition s’annonce plus qu’intéressante. Alabama est la meilleure équipe cette saison et les hommes de Nick Saban sont les grands favoris à leur propre succession.
  2. Clemson : C’est peut-être la seule équipe à pouvoir inquiéter l’ogre Alabama (lien vers l’article suite à Clemson NC State). Clemson a maitrisé son sujet tout au long de l’année hormis deux petits accrocs en début de parcours, les hommes de Dabo Swinney demeurent malgré tout toujours invaincus et on imagine mal Pitt pouvoir inquiéter les Tigers. Ce match pourrait servir de test à l’aube des Playoffs où Clemson ne voudra qu’une chose : faire tomber Alabama dans le quatrième acte de la rivalité.
  3. Notre Dame : Notre Dame est sans aucun doute la troisième force majeure du football universitaire cette saison. Vainqueur de Michigan à l’occasion du premier match de la saison, les Fighting Irish ont confirmé en enchaînant les victoires. Avec plusieurs victoires références contre des adversaires comme Pittsburgh ou Syracuse, Notre Dame a bien mérité sa présence en Playoffs.
  4. Ohio State : Cela peut-être surprenant tant la saison d’Ohio State a été contrastée. Longtemps invaincus, les Buckeyes ont pris l’eau face à Purdue avant de relever la tête jusqu’à venir à bout de l’ennemi héréditaire, Michigan. Les Buckeyes ne sont peut-être pas les plus méritants mais les 62 points marqués à une défense de Michigan qui tenait bon jusque-là est un point non négligeable qui tel une note aiguë maîtrisée plaira au jury. Urban Meyer et ses hommes devraient selon toute vraisemblance venir à bout de Northwestern ce Week-end, avant de s’attaquer à l’ogre Alabama ?
  5. UCF : C’est une nouvelle très bonne saison qu’à réalisé le champion en titre, invaincu l’an passé UCF a réussi pareil exploit cette saison. Mieux, les Knights restent sur 24 succès consécutifs. C’est donc en toute logique que UCF passe devant Georgia et Oklahoma pour atteindre la cinquième place du classement. La blessure du quarterback, McKenzie Milton, est un réel coup dur pour UCF à l’heure d’affronter Memphis pour le gain de la conférence AAC. Ce n’est sûrement pas cette année que UCF goûtera aux Playoffs, quoiqu’il en soit, si UCF devait encore rester invaincu l’année prochaine, il y a fort à parier que les Knights atteignent enfin des Playoffs bien mérités pour l’ensemble de leur œuvre.
  6. Oklahoma : Oklahoma est pour le moment devant Ohio State dans tous les classements, c’est un fait. Cependant, la seule défaite des Sooners est intervenu lors d’un match face à Texas et quel est l’adversaire des Sooners cette semaine ? Texas. Lincoln Riley et ses hommes réalisent une nouvelle fois une excellente saison d’un point de vue offensif, cependant la défense est une fois de plus dépassée. En cas de victoire contre les Longhorns, Kyler Murray pourrait propulser son équipe en playoffs, un an après Baker Mayfield, et se positionner parmi les premiers meilleurs joueurs de la saison. Mais on le sait dans le football universitaire s’il y a bien un coach à ne pas sous estimer, c’est bien Tom Herman, le coach underdog par excellence. Oklahoma est encore maître de son destin mais la rencontre face à Texas pourrait sonner le glas des espoirs de Playoffs des Sooners.