La course à l’obtention de son billet pour la grande messe du NCAA Tournament  a débuté depuis quelques semaines. Les matchs de conférence d’étant déroulés ont mis en lumière deux nouvelles tendances.

 

  1. Aucun match ne sera facile pendant le NCAA Tournament : tout le monde peut battre n’importe qui. L’an dernier, beaucoup de surprises ont eu lieu lors des deux premiers tours du tournoi national mais cela n’avait pas duré. Dès le 3ème tour, les principaux favoris n’ont laissé que peu d’espoirs aux programmes émergents. Seul Fordham avait réussi à se créer un chemin jusqu’au Elite 8. Ce n’était que le début de cette tendance qui se confirme en 2018, d’où un nombre important d’upsets.
  2. Les conférences America East, Atlantic-10, Big South, Big West, CAA, Horizon League et bien d’autres, peu réputées dans l’univers du soccer universitaire, sont actuellement en position pour obtenir plus de représentants au tournoi national. Ils concurrencent sérieusement le Big 6 (AAC, Big East, Big Ten, C-USA, Pac-12, ACC) qui concentre la majorité des places mais aussi des meilleurs talents.

 

Cette dernière tendance est exprimée et confirmée par Hugo Fauroux, gardien senior et français, qui a accordé un entretien exclusif à Midnight on Campus.

Un tout nouveau champion pourrait voir le jour cette année lors de la College Cup de Santa Barbara. Il y a 8 ans, Akron, représentant de la MAC, mettait fin à une nouvelle domination des grosses conférences après UCSB en 2006.

L’United Soccer Coach Association a délivré ce mardi 16 octobre un Top 25 pour le moins inattendu : Kentucky, défait par FIU il y a 10 jours, demeure toujours invaincu à l’heure actuelle ?

Découvrez le classement ci-dessous :

 

(Crédit photo: United Soccer Coach)

 

Les rencontres marquantes de la semaine :

La valse des invaincus.

 

Cette deuxième partie de saison a mis à l’épreuve ceux qui n’ont pas encore connu la défaite. Beaucoup d’entre eux n’ont pas tenu leur rang. “Fight for the College Cup” retrace ainsi trois rencontres où cette valse d’invaincus s’est produite.

 

  • Syracuse 2-0 Wake Forest (ACC)

 

  • FIU 3-2 Kentucky (C-USA)

 

  • Virginia 3-0 Denver (hors conférence)

 

La semaine des français

 

Faouzi Taïeb et Thibault Candia, UCSB :

La défaite sur le terrain du rival de Cal Poly a mis en lumière les lacunes de UCSB lors des confrontations à l’extérieur. Faouzi Taïeb et Thibault Candia n’inverseront pas cette tendance.

Ils débutent par une mauvaise campagne en conférence d’un bilan de 1V-2D-1N. N’ayant plus de déplacements à effectuer, ils ont remporté sur la saison régulière qu’un seul petit match à l’extérieur où on note une défaite humiliante à UC Riverside, risée de la ligue depuis plusieurs année.

Bilan collectif : 7V-6D-1 dont 1V-2D-1N en conférence.

 

Antoine Vial, New Mexico :

Les résultats de New Mexico ne changent pas des dernières semaines. Ce qui inquiète est l’état de forme de Antoine Vial. Certainement gêné par une blessure, il a encore manqué deux rencontres.s

Bilan collectif : 3V-7D dont 2V-3D en conférence.

Hugo Delhommelle, Syracuse :

Quel changement dans le jeu pour Syracuse, et Hugo Delhommelle n’y est pas pour rien.

Ian McIntyre, head coach de Syracuse, a opté pour un nouveau système tactique positionnant Hugo Delhommelle dans un poste plus offensif. Contre Wake Forest, il a été le pilier de la défense qui a fait trébuché la meilleur équipe du pays. Face à Ohio State, les clefs du jeu lui ont été enfin distribué et c’est un très grand Hugo Delhommelle qui nous a fait un récital de son jeu.

Contre Louisville, l’upset était proche en menant 2-0 mais l’Orange a concédé 2 buts qui partagent les deux acteurs par un match nul (2-2). C’est une belle quinzaine pour l’équipe de Hugo Delhommelle qui reprend un statut de contender dans la conférence ACC, d’où leur entrée dans le Top 25 de l’United Soccer Coach.

Bilan collectif : 6V-4D-2N dont 1V-3D-1N en conférence.

Julien Armaroli, Grand Canyon :

Julien Armaroli rentre-t-il vraiment dans la rotation de Schellas Hyndman ?

Son temps de jeu reste très aléatoire. Positionné souvent en tant que latéral droit depuis le début de saison, un poste non-naturel pour lui, ses rentrées ont pourtant toujours été convaincantes. Il a toujours eu un apport supérieur à ces concurrents.

6V-3D, c’est le bilan de Julien Amaroli à chaque fois qu’il a pris part aux rencontres. Chaque défaite de Grand Canyon correspond à son absence. Les Antelopes régressent d’année en année et leurs dernières performances ne rassurent pas sur leur accession au tournoi de conférence.

Bilan collectif : 6V-7D dont 3V-3D en conférence.

Hugo Fauroux, FIU :

Hugo Fauroux a seulement pris par à la rencontre perdu (2-1) contre FGCU. Inexplicablement, on ne l’a plus revu depuis.

Les précédents matchs manqués avaient pourtant but de mettre au repos le capitaine de FIU dans cette mauvaise passe que connaissent les Panthers. Son head coach se base-t-il sur une statistique (FIU ramène des victoires quand sa doublure est sur le terrain) pour le conserver sur le banc ?

Les problèmes défensifs qui existaient avec Hugo Fauroux persistent toujours avec sa doublure. Le poste de gardien ne peux pas être juger par des stats dans ce sport. Les lacunes des Panthers se sont encore vues lors de la lourde défaite (0-3) en conférence à Charlotte et démontre que changer de gardien n’apporte aucun changement.

En espérant que Hugo Fauroux retrouve sa place dans les prochaines rencontre à venir.

Bilan collectif : 5V-7D dont 4V-1D en conférence.

Romain Lopez, Indiana Purdue Fort Wayne :

Il y a 15 jours, Romain Lopez pouvait entrevoir une sélection au NCAA Tournament en cas d’échec au tournoi de conférence. Deux défaites entachent cette option et obligent les Mastodons a gagné le tournoi de conférence.

Malgré cette méforme, Romain Lopez s’attribue 2 nouvelles passes décisives, ce qui porte son total à 9. Il continue de grimper au classement des meilleurs passeurs du programme sur une saison et en profite pour dépasser son head coach.

Bilan collectif : 7V-6D-1D dont 1V-2D en conférence.

 

William James Herve, Maryland :

Après la pluie vient le beau temps… mais le mauvais temps finit toujours pas revenir.

William James Herve ne décolle pas avec Maryland. Le bilan des Terrapins est repassé dans le négatif et ils peinent à trouver le chemin de la victoire, et d’autant plus à maintenir un score à leur faveur.

Une défaite supplémentaire des Terps avant la fin de la saison régulière et ils n’auront que seul espoir de gagner le tournoi de conférence pour se qualifier pour le NCAA Tournament.

Bilan collectif : 4V-5D-3D dont 2V-3D en conférence.

Thomas Delplace, Florida Gulf Coast :

Depuis la rencontre contre FIU, Thomas Delplace ne fait plus partie de la rotation.

Sortie brutalement au bout de 25 minutes, on ne le verra plus revenir sur le terrain, ni sur les prochains matchs. Cela semble être un choix sportif ou peut-être une blessure. Sans lui, FGCU continue sur leur bonne lancée pour remporter le titre de la saison régulière de la conférence Atlantic Sun.

 Bilan collectif : 7V-3D-1N dont 3V-1D en conférence.

 

Alexandre Castaing, USC Upstate :

Alexandre Castaing revient en grande forme. La période hors-conférence lui a fait grandement du bien et il prend de plus en plus ces repaires dans le système en 3-5-2 avec des joueurs clés qui ont fait leur retour.

Ce retour en forme se conclut avec une 3ème victoire en conférence (3-0) contre Presbyterian. Plus qu’une victoire et il participera pour sa première saison en Division 1 à un tournoi de conférence

Bilan collectif : 3V-8D dont 3V-3D en conférence.

 

Les Weeks 9 et 10 : la course au titre de conférence, 2ème partie

 

La saison régulière prend bientôt fin. Les tournois de conférences débutent pour la plupart dès la fin de la Week 10. Les dernières places qualificatives pour le tournoi de conférence sont en jeu mais aussi les titres de champion de la saison régulière, qui n’ont pas été encore décernés.

 

Dimanche 28 octobre:

– Cal Poly @ UCSB (Big West) – 2h00 heure française – Big West TV

Cette rencontre proposée en tête de liste est le match retour de la “Blue-Green Rivalry”. La rivalité du côté de UCSB a l’habitude d’attirer entre 11.000 et 15.000 personnes chaque année. Ce ne sera pas un match pour le titre mais bel et bien pour confirmer sa place au tournoi de conférence. A ce jeu là, UCSB fera tout pour que Cal Poly ne voit pas une nouvelle fois le tournoi de la Big West. Des tensions sont à prévoir.

 

Dimanche 21 octobre:

– Stony Brook @ Vermont (America East) – 1h00 heure française – America East TV

Stony Brook est la surprise de la conférence America East.

3 victoires en 3 matchs de conférence, ils sont actuellement leader avec 2 victoires d’avance sur leurs poursuivants. Une victoire des Seawolves les couronneront champion de la phase régulière. Les Catamounts de Vermont ont de leur coté besoin de remporter cette rencontre pour espérer conserver leur trophée. Un match hautement électrique où les fans de Vermont répondront certainement présents.

– Providence @ #8 Creighton (Big East) – 2h00 heure française – Big East Digital Network (Fox Sports Go)

Ce match devrait clore Creighton le débat du futur champion de le saison régulière. Les Bluejays remportent la rencontre et c’est un boulevard pour finir en tête de la Big East. Providence repart avec la victoire et ils rejoignent Creighton au même nombre de point.

Les Friars pourraient rebattre toutes les cartes dans la Big East où tout se jouera lors de la dernière rencontre de la phase régulière de la conférence.

 

Samedi 27 octobre:

– Boston College @ #24 Syracuse (ACC) – 1h00 heure française – ACC Network Extra (ESPN Player)

Les 10 meilleurs équipes de l’ACC se qualifient pour le tournoi de conférence et Syracuse se trouve actuellement en 11ème place, une position derrière Boston College, 10ème. Un choc de bas de tableau de la conférence ACC où toute une saison se joue.

Syracuse aura besoin de Hugo Delhommelle en pleine forme, lui qui porte l’équipe en ce moment.

– Lehigh @ Loyola Maryland (Patriot League) – 21h00 heure française – Watch Stadium

Plusieurs prétendants étaient apparus au sein de la Patriot League. Les matchs de conférence ont permis d’éclaircir les favoris : Lehigh et Loyola Maryland.

Les deux programmes qui scrutent les premières places joueront à cette date le titre de saison régulière. La pression est forte du coté des Greyhounds, en position d’obtenir une sélection au tournoi national en cas d’échec au tournoi de conférence. Un faux-pas est interdit.

 

Dimanche 28 ocobre:

– SMU @ UConn (AAC) – 19h00 heure française – American Athletic Conference Youtube

C’est un sans faute en conférence pour UConn. Depuis leur dernière défaite contre Indiana, les Huskies restent sur une série de 7 matchs sans défaite et se placent en tête de leur conférence. Le but est de conserver cette place qui leur permettra d’accueillir l’intégralité du tournoi. En fonction des scénarios et des résultats du jour, les Huskies pourraient même être couronnés champions de la saison régulière.

– Marshall @ New Mexico (C-USA) – 3h00 heure française – Watch Stadium

New Mexico vit une période catastrophique dans une année où la survie du programme est en jeu. Mais les Lobos restent maîtres de leur destin. Tous les espoirs sont encore permis pour se qualifier au tournoi de conférence et cela passe par une victoire face à un concurrent direct aux dernières places qualificatives de la C-USA, Marshall.

 

  • #13 Michigan State @ #2 Indiana (Big Ten) – 22h00 heure française – ESPNU

La saison dernière, les deux acteurs n’ont pas su se départager dans cette ultime rencontre de la saison régulière. Cela leur a coûté une saison sans titre, qui était à portée de main.

Cette année est différente. Pour le dernier match de la conférence Big Ten, le trophée de la saison régulière reviendra forcement à l’un d’entre-eux. Aucun des acteurs ne veut revenir bredouille mais il y aura forcément un gagnant et un perdant.