Excusez mon français vous présente l'actualité de tous les français évoluant en NCAA.

Le week-end dernier se déroulaient les phases finales des différents championnats de conférence en soccer masculin. Nous vous présentions dimanche les performances des français du St Francis College de Brooklyn et leur espoirs de titre dans la Northeast Conference (NEC pour les intimes).

Et bien les cinq français des Terriers n’étaient pas les seuls à espérer un titre. D’autres français sont également devenus champions de conférence au même moment et ont obtenu leur billet pour la College Cup, plus grand événement sportif de l’année en soccer universitaire.

Tous les français champions de conférence en soccer

Les Terriers de St Francis (BKN) ont remporté leur finale 5-0 face à LIU-Brooklyn pour remporter leur deuxième titre d’affilée. Ali Tounkara, MVP du tournoi, marque deux buts tandis que Sami Gilguem est responsable d’un troisème.

Du côté de Old Dominion et de Sébastien Hauret, les Monarchs remportent le titre de la C-USA en battant Charlotte 1-0. Le redshirt freshman parisien est nommé dans la All-Tournament Team. Il était notament l’auteur de la passe décisive du seul but de la demi finale face à Marshall. Sébastien Hauret avait précédemment recu sa nomination à la Third Team All-C-USA.

Louis Dargent, Alexandre Bouillenec et Coastal Carolina obtiennent leur deuxième titre de la Sun Belt d’affilée en battant Georgia State 2-0. Nous vous disions dimanche que Louis Dargent avait reçu sa première selection à la First Team All-Sun Belt.

Deux français champions de la Big South avec Presbyterian : Victor Ménudier et Clément Vannier. A la fin du temps réglementaire et des prolongations, la Blue Hose était toujours à égalité 0-0 face à High Point University. Presbyterian remporte finalement la rencontre 4 tirs au but à 3. Clément Vannier est le seul joueur de la Blue Hose à avoir manqué son tir. Plus tôt ce mois-ci, les deux français étaient nommés à la All-Freshman Team de la Big South.

Central Arkansas et Lucas Genty remportent le titre de la Missouri Valley Conference. Le freshman a vu un poil d’action dans cette finale en rentrant à la 39ème minute puis à la 63ème.

En battant VCU 3-1, UMass décroche son troisième titre de la conférence Atlantic 10. Malheureusement, le Lyonnais Clément Benhaddouche ne semble pas avoir vu la moindre action durant le match. Il en va de même pour Jean-Baptiste Fischer de Georgetown. Les Hoyas remportent le titre de la Big East en battant Xavier 2-1 en prolongation.

Omaha remporte le titre de la Summit League aux tirs au but face à Denver. Le gardien français Ugo Tritz n’a pas disputé la rencontre.

Paul-André Guérin propulse les Titans de Cal State Fullerton vers un titre de conférence Big West en battant UC Davis grâce à une performance impeccable dans les cages. Le score bloqué à égalité 0-0 à la fin du temps réglementaire, le titre s’est joué aux tirs au but et Paul-André Guérin, en plus de marquer un des penaltys lui-même, sauve les deux derniers tirs de UC Davis. Il est nommé MVP du tournoi de la Big West à la suite du match en plus d’une All-Conference Honorable Mention. L’autre français de Titans, Corentin Ohlmann n’a pas participé au match. Le défenseur réunionais avait pourtant était nommé à la First Team All-Big West.

Les sélections pour le tournoi national, la College Cup

Après les réjouissance des tournois de conférence, il reste maintenant le plus gros morceau :  remporter le titre national. Et pour ce faire, la NCAA organise un tournoi rassemblant les 48 meilleures équipes du pays, appelé la College Cup.

La College Cup débute ce jeudi et se poursuivra tout au long du mois de novembre et jusqu’au début du mois de décembre. La finale se jouera au Talen Energy Stadium de Philadelphie le 10 décembre avec de bonnes chances d’y voir au moins une équipe avec un joueur français et, pourquoi pas, un champion national français à la clé.

Voici les 14 équipes avec des français qui participeront au tournoi:

  • Les champions de conférences cités plus haut : St. Francis (BKN), Old Dominion, Coastal Carolina, Presbyterian, Central Arkansas, Massachusetts, Georgetown, Cal State Fullerton et Omaha.
  • VCU avec deux seniors français, le milieu défensif Steven Dal Molin et le gardien Pierre Gardan. Les Rams détiennent la 16ème seed du tournoi (ils sont considérés comme la 16ème meilleure équipe du tournoi) et sont qualifiés directement pour le deuxième tour.
  • Notre Dame avec le défenseur junior Félicien Dumas. Le Fighting Irish obtient le 12ème seed et sont qualifiés directement pour le deuxième tour.
  • Louisville avec le milieu de terrain sophomore Adrien Cabon. Les Cardinals possèdent le 4ème seed et sont qualifiés directement au deuxième tour.
  • Florida International avec ses quatre français : le milieur de terrain sophomore Joris Ahlinvi, le gardien de but junior Hugo Fauroux, le milieu defensif sophomore Jordan Machado et le defenseur senior Paul Marie.
  • Virginia Tech avec l’attaquant redshirt freshman Gaëtan Roux.

Ailleurs en NCAA

  • Sabrina Piper (Siena, basketball féminin) plante 13 points, 1 passe décisive et 3 rebonds pour 22 minutes de jeu dans la victoire des Saints face à St. Bonaventure.
  • Laurene Tresfield, Tanya De Souza et les Cowgirls d’Oklahoma State avancent au deuxième tour de la College Cup féminine en battant Missouri State au tirs au but. Elles affronteront Duke, la meilleure équipe du tournoi, samedi 18 novembre à 1h30 du matin heure française.
  • Anthony Mahoungou a marqué un nouveau touchdown dans la défaite de Purdue face à Northwestern. Cependant, il ne poste que seulement 25 yards et trois réceptions. C’est le troisième touchdown de la saison pour le wide receiver senior.
  • Un fait m’est passé sous le nez lors du dernier papier et m’a été signalé par l’entourage de Mamadou Guirassy. A la fin de la saison régulière, le 4 novembre dernier, l’attaquant senior de la New Jersey Institute of Technology a reçu le Golden Boot Award qui récompense le meilleure scoreur de Division I. Mamadou Guirassy a marqué 16 buts au cours de la dernière saison régulière de sa carrière. Dommage que les Higlanders n’aient pas accédé aux phases finales de la NEC pour que plus d’opportunités se soient ouvertes à lui.