L'aventure n'est pas prête de s'arrêter et c'est grâce à vous !

“Merci, vraiment, un immense merci.

Une nouvelle saison universitaire prend fin, après une course intense et sans relâche depuis septembre. Le football universitaire et le basketball universitaire nous ont offert des moments uniques en l’espace de 8 mois. Comme à chaque saison.

Mais le plus beau moment de cette année est le support que l’on a reçu de la part de chacun d’entre vous. Oui, vous, lecteurs, suiveurs ou même relayeurs.

C’est incroyable de voir à quel point le soutien est fort au sein de cette communauté et c’est d’autant plus incroyable de regarder dans le rétroviseur et de se rendre compte à quel point nous avons grandi au cours de ces derniers mois grâce à vous.

Merci, du fond du coeur.

Que ce soit les fans de la première heure, les petits nouveaux qui ont rejoint la troupe et bien entendu, la communauté NBA française reconnaissante de notre travail, notamment pour la March Madness.

Il est difficile de mettre des mots sur nos sentiments, mais c’est vraiment un kiff’ total.

On remercie les amis de Basket-Infos pour avoir offert une place au basketball universitaire sur leur site, on remercie les amis de Posterdunk et du Envergure Podcast pour le travail réalisé en commun sur le basketball universitaire… et on remercie par-dessus tout Damien Dole, qui a décidé de mettre en lumière notre aventure à l’aube de la March Madness dans les pages (digitales) de Libération.

Et bien entendu, on n’oublie pas chacun de vos likes, retweets, partages, messages et échanges du bout de la nuit au premières lueurs du jour.

Midnight on Campus a explosé la barre des 2000 followers sur Twitter et la barre des 3000 likes sur Facebook.

La croissance que le site a connu lors des derniers mois est étourdissante et ceci a uniquement pu être réalisé grâce à vous. Alors, encore une fois, merci.

Cette belle aventure, débutée au détour de Twitter il y a bien longtemps, continue de grandir et de prendre une ampleur que l’on n’aurait jamais pu imaginer, même dans nos rêves les plus incongrus. Mais force est de constater que nos efforts payent et que notre passion se répercute au travers d’une audience toujours plus grande.

Nous n’avons aucune intention de nous reposer sur nos lauriers et attendez-vous à de nouvelles surprises dans le futur proche.

Comme j’ai l’habitude de le dire, tout cet amour que l’on reçoit n’est pas une consécration en soi, mais bien plus une reconnaissance du travail accompli. Il faut toujours voir plus haut et ne pas considérer tout cela comme un acquis.

On se retrouve en septembre pour une nouvelle saison de football universitaire, à vivre ensemble, comme d’habitude.

Midnight on Campus continuera de tourner cet été (of course) avec un foule de surprises et du contenu que vous avez appris à connaitre et déguster avec passion.

Mais tout d’abord, une pause bien méritée s’impose.

Merci, vraiment, un immense merci.”

Aloïs Piet, rédacteur en chef et co-créateur.