Kentucky empile les prospects de talent pour 2018.

Malgré une saison en dents de scie, avec à la clé une élimination lors du Sweet 16 par Kansas State, Kentucky n’en demeure pas moins hype auprès des jeunes prospects sortant du lycée.

Aujourd’hui, John Calipari vient de recevoir l’accord verbal d’un troisième prospect 5-étoiles de la prochaine promotion de recrutement, en la personne d’E.J. Montgomery.

“Mon processus de recrutement est clos. J’ai décidé de rejoindre le campus de Kentucky pour la saison prochaine. C’est un programme renommé qui chaque année, forme et envoie des joueurs en NBA. Je vais pouvoir me développer comme il le faut avec John Calipari et je suis pressé de rejoindre l’équipe.

Le talentueux ailier-fort, classé #12 de sa promotion, était convoité par les plus grandes écuries tel que North Carolina ou encore Duke.

Précédemment, le joueur avait choisi de rejoindre le campus d’Auburn mais il est revenu sur son choix dès que l’université a été citée dans l’investigation du FBI au sein de l’affaire de corruption heurtant le monde du basketball universitaire.

C’est une excellente recrue pour Kentucky, qui récupère un intérieur déjà prêt pour le niveau et les exigences universitaires.

E.J. Montgomery est réellement un poste 4 dans le corps d’un poste 3. Très technique ballon en main, il possède une vision du jeu et une qualité de passe qui est rare pour les joueurs de son profil.

Lors de l’Adidas Gauntlet l’été dernier, avec son équipe des Celtics d’Atlanta, il affichait une moyenne de 14.1 points et 11 rebonds. C’était l’un des derniers gros poissons du Top 40 à être en attente d’un programme et c’est donc Kentucky qui rafle la mise.

Cela donne une promotion tout bonnement exceptionnelle aux Wildcats avec Keldon Johnson (#6 de la promotion), Immanuel Quickley (#17) et Tyler Herro (#25).

Avec cette addition, Kentucky occupe dorénavant la seconde place au niveau de la classe de recrutement, loin derrière Duke et sa propre armada de futurs freshmen.