Une introduction dans le monde du hockey sur glace universtaire avec le tournoi final du championnat.

La saison universitaire de hockey sur glace touche à sa fin.

Les six conférences ont révélé leur verdict et, à l’issue de savants calculs, la NCAA a désigné les seize équipes qui participeront au quatre tournois régionaux à élimination directe comptant pour le tournoi final du sport sur glace.

Ce “Sweet Sixteen” version glacée permettra à quatre universités de se battre lors du carré final, plus connu sous le nom de “Frozen Four”, les 5 et 7 avril prochains, au Xcel Energy Center de Saint Paul, dans le Minnesota.

Six conférences, seize places

En hockey sur glace, la constitution du bracket est tout un art. Sont qualifiées d’office les six vainqueurs des conférences de Division I :

  • ECAC Hockey, qui compte douze équipes parmi les écoles les plus prestigieuses de la côte Est (notamment Harvard, Yale, Cornell…)
  • Hockey East, avec onze universités concentrées autour de Boston (Boston College, Boston University…) et du nord-est, jusqu’au Maine et au Vermont.
  • Atlantic Hockey, avec dix universités dont les équipes des académies militaires (Air Force et Army).
  • NCHC, qui compte huit équipes du Middle West (St. Cloud State, Wisconsin) et du Colorado, dont Denver University, tenant du titre.
  • Big Ten, avec sept équipes du Midwest et du Michigan. Sept au lieu de dix donc, mais le nom de la conférence vient des compétitions des autres sports universitaires.
  • WCHA, conférence de l’Ouest, qui comporte les formations du Middle West avec Minnesota, mais aussi deux équipes de l’Alaska et une de l’Alabama.

Au total, soixante équipes participent au championnat national en Division I de la NCAA, concentrées dans le nord des Etats-Unis. On ne trouve dans la partie sud que deux équipes : Arizona State et Alabama-Huntsville, ainsi que les quatre universités du Colorado, au cœur des Rocheuses.

Le climat, toujours le climat.

Carte des équipes de hockey NCAA

Une définition du bracket à suspense

La composition du bracket pour l’édition 2018 du tournoi final de hockey sur glace a donné lieu à un suspense haletant.

Les six conférences n’ayant pas le même poids sportif (Atlantic Hockey, par exemple, affiche un niveau plus modeste), les observateurs et votants évaluent la qualité des victoires. Il faut ainsi pondérer les classements en fonction de la difficulté de l’adversité.

Une victoire contre une équipe mieux classée rapporte donc “plus” de votes qu’une face à un adversaire moins bien classé, vous connaissez la chanson.

Cette année, le grand perdant de l’affaire est l’Université de Minnesota.

Les Golden Gophers étaient classés 13e du classement avant le dernier week-end et paraissaient en bonne voie pour se qualifier. Une seule combinaison improbable pouvait éliminer la formation de Casey Mittelstadt, meilleur joueur du dernier mondial junior.

Malheureusement pour l’espoir des Sabres de Buffalo, quatre équipes ont obtenu leur ticket pour les finales régionales alors qu’elles ne se seraient pas qualifiées autrement !

  • Boston University a réalisé les gros titres des journaux en remportant la conférence Hockey East. La victoire 2-0 contre Providence qualifie les Terriers, et élimine en prime le grand rival de Boston College, une habituelle superpuissance de la NCAA. Boston peut remercier son gardien Jake Oettinger, auteur d’un blanchissage de 30 arrêts (les Stars de Dallas, qui l’ont sélectionné au premier tour l’an dernier, peuvent se frotter les mains).
  • Princeton a remporté la conférence ECAC après un suspense incroyable. Clarkson a en effet égalisé à 1-1 alors qu”il ne restait que 6.4 secondes à jouer, mais un but de Max Becker en prolongation offre le premier titre de Princeton depuis dix ans.
  • Air Force a surpris son monde et décroché un nouveau titre en Atlantic Hockey grâce à son succès 5-1 face à Robert Morris.
  • Michigan Tech sort vainqueur de la conférence WCHA grâce à un 2-0 en finale contre Northern Michigan, pour leur deuxième titre d’affilée.

Couplés aux victoires de Notre Dame dans la conférence Big Ten, victorieux de Ohio State en prolongations, et de Denver dans la conférence NCHC, qui a battu St. Cloud State, vainqueur de la saison régulière, ces résultats font de Minnesota le dindon de la farce.

Dommage pour une équipe qui aurait pu joué à domicile lors du Frozen Four !

Pire encore pour les Golden Gophers, le head coach Don Lucia a posé sa démission à la suite de cette non-qualification, alors qu’il était en poste depuis 1999.

Il restait alors à définir qui allait jouer à quel endroit, savante combinaison de proximité régionale, de rivalités, d’affluence. Les vainqueurs de chacun des quatre tournois se retrouveront dans le Minnesota pour le carré final, le Frozen Four.

Le bracket du tournoi final du championnat de hockey sur glace :