Une excellente pioche pour DePaul de récupérer Jalen Coleman-Lands sur transfert.

DePaul, qui manque cruellement de menaces derrière l’arc depuis très (trop) longtemps, vient de remédier à ce problème en recrutant sur transfert l’ancien sniper d’Illinois, Jalen Coleman-Lands.

Il faut dire que le nouvel assistant des Blue Demons, Shane Heirman, qui a signé en cette période d’intersaison, connaît bien la nouvelle recrue. En effet, il était tout simplement le head coach de Jalen Coleman-Lands au célèbre lycée de La Lumière qui sort d’excellentes prospects année après année. On comprend mieux pourquoi cette signature.

“Je pense que c’est l’endroit le plus propice pour la suite de ma carrière universitaire. Là-bas, je pourrais enfin montrer que je ne suis pas qu’un simple shooteur à trois points. Le programme de DePaul est idéal pour ma progression, que ce soit sur le parquet mais aussi sur le plan scolaire.

Certes, je veux devenir professionnel et pourquoi pas jouer en NBA, mais je veux aussi obtenir un master dans le futur. C’est donc l’endroit idéal pour allier mes deux objectifs. Je suis très heureux.”

Depuis l’annonce de son transfert mi-mai, Jalen Coleman-Lands avait attiré de nombreux programmes, dont Xavier ou Gonzaga. Il affichait une moyenne de 8 points avec Illinois mais est surtout connu pour sa performance lors de sa saison de freshman, avec 87 tirs à 3-points inscrits, soit le record de son université.

Même si son temps de jeu ainsi que son rendement ont légèrement décliné sur sa saison de sophomore, il n’en restait pas moins qu’il avait la confiance de son head coach, John Groce. Mais voilà, ce dernier a été viré du campus des Fighting Illini et Brad Underwood ne comptait pas forcément sur Jalen Coleman-Lands dans le futur.

Cette arrivée est une excellente pioche pour DePaul, qui voit arriver un joueur pétri de talent et qui ne demande qu’à réellement exploser. Cependant, il devra rester sur la touche la saison prochaine mais il lui restera deux années d’éligibilité universitaire par la suite.