Les frères Dedric et K.J. Lawson retrouvaient les terrains aaprès avoir passé un an sans connaître la compétition.

 

La saison 2016-17 vient de se conclure avec le titre de North Carolina. Quelques semaines après le dernier match, les frères Dedric et K.J. Lawson décident de quitter le campus de l’Université de Memphis.

Les deux frangins prennent la direction de la conférence Big 12 et de l’Université de Kansas. La raison est cinglante mais simple :

Faire partie d’un programme qui gagne. Si je vous disais l’inverse, je vous mentirais,selon les mots de K.J. Lawson à KSNT Sports.

Les frères Lawson savaient en prenant cette décision de transfert qu’ils ne pourraient pas fouler les parquets universitaires lors de la saison suivante (en 2017-18). Ils seront cantonnés aux entraînements avec l’équipe ; une situation qui n’a pas empêché une suspension avant même que la saison ne commence.

Cette première année à Lawrence ne commence pas de la meilleure des manières. Avant même la pré-saison, Dedric, le plus jeune des frères Lawson, est suspendu de l’équipe suite à une altercation lors d’un entraînement et ne prenait pas part au voyage en Europe avec l’équipe.

Mais outre ce petit problème de comportement, il y a du positif.

En plus de l’université pour laquelle ils jouent, une autre chose a changé dans la vie des deux frères : leur façon de manger. Les anciens Tigers sont devenus végétariens.

“Un jour, j’avais la sensation d’être lourd, c’était comme avoir des douleurs féroces aux genoux pendant une semaine entière,” raconte Dedric Lawson durant l’intersaison. “Du coup, j’ai changé ma nutrition et tout va pour le mieux depuis. J’ai l’impression d’avoir plus d’énergie.

J’avais l’habitude de manger beaucoup de steak. Désormais, j‘ai arrêté de manger de la viande rouge, la nourriture frie et j’ai également diminué ma consommation de glucide. J’étais monté jusqu’à 112 kilos et maintenant je suis descendu à 103 kilos.

K.J. Lawson est lui-aussi passé à ce nouveau mode de nutrition. Un changement, qui pour lui, est venu de plusieurs joueurs NBA.

Vous avez des gars comme Kyrie Irving (Celtics) qui ont une nutrition à base de plantes. Wilson Chandler (Sixers), Jahlil Okafor (Pelicans) et beaucoup d’autres ont une telle nutrition en NBA. C’est devenu quelque chose de commun”

 

Dedric Lawson ? Le joueur à tout faire. 

 

Leur nouveau régime alimentaire semble fonctionner. Pour le premier match de la saison face à Michigan State, les deux frères Lawson sont arrivés affutés sur le parquet d’Indianapolis.

Durant cette confrontation, Dedric Lawson a montré tout son potentiel. Il démarrait la rencontre avec un vrai bon travail sous les paniers en récupérant un nombre impressionnant de rebonds. Au buzzer final, il en était à 14 prises en plus de ses 20 points. Un travail de sape qui n’est pas nouveau chez lui.

 

 

Lors de sa dernière saison avec Memphis, il affichait une moyenne de 9.9 rebonds par match. Il a également montré chez les Tigers qu’il pouvait un peu près tout faire ballon en main. Mais également en défense en affichant une moyenne de 2.1 contres et 1.3 interception par rencontre sous les couleurs de Memphis ; face aux Spartans, il était dans ses standards, avec 2 contres et 2 interceptions.

Le seul hic de son jeu : le tir. Il ne tirait qu’à 27% à trois points avec les Tigers. Un manque de réussite qui s’est également vu face aux Spartans avec seulement deux tirs pris derrière l’arc. Tous les deux manqués.

Mais il comble cette faiblesse avec son jeu de passe. Il s’est révélé très intéressant dans ce domaine face à Michigan State, où termine avec 6 passes décisives.

J’aime faire des passes, j’aime donner un tir ouvert à mes coéquipiers, donner une meilleure opportunité de tir que moi,” disait-il avant le début de saison.

De son côté, Bill Self est content d’avoir un joueur comme lui dans son effectif. Il est même dithyrambique sur cette caractéristique du jeu de son joueur en faisant de lui “le meilleur passeur que nous aillons jamais eu ici.” Et cela quelques semaines avant que la saison ne commence.

De son côté, K.J. Lawson a été un peu plus en retrait lors de cette première sous la tunique des Jayhawks, ne jouant que dix petites minutes. C’est toutefois suffisant pour aller chercher six rebonds et inscrire quatre points.

Peut-être aura-t-il un peu plus de temps de jeu lors de la prochaine confrontation que jouera Kansas face à Vermont dans la nuit de lundi à mardi.

 

Deux Lawson en place… et deux autres qui arrivent ?

 

A l’avenir, il se pourrait bien que Kansas se retrouve avec deux autres frères Lawson.

Pour le moment au lycée, plus précisément à la Wooddale High School de Memphis (Tennessee), Chandler Lawson est un combo-forward annoncé à 2.03m et classé actuellement 47ème de la promotion 2019 chez ESPN et 77ème chez 247sports.

Il se trouve évidemment dans le viseur de Kansas, mais Georgia Tech, Florida, Memphis ou encore Oregon ont également transmis une offre de bourse universitaire au jeune frère.

 

 

Et puis il y a aussi Johnathan Lawson, peut-être le meilleur des quatre frères.

Membre de la classe de recrutement de 2021, il a encore du temps pour se polir avant de faire son arrivée en NCAA. Du haut de ses 1.98m, ESPN le classe en 14ème place de cette promotion et 247 Sports en 36ème position.

Là encore, Kansas l’a dans ses petits papiers mais n’a toujours pas fait officiellement une offre de bourse universitaire.