Lors de leur rencontre la saison dernière à Denver, les Buffaloes de Colorado menés par Sefo Liufau avaient dominé les Rams de Colorado State d’un bout à l’autre de la partie, remportant leur match d’ouverture, 44 à 7. Ces derniers cherchaient à prendre leur revanche dans ce Rocky Mountain Showdown ; malheureusement pour eux, la vengeance attendra l’an prochain.

Les Buffaloes remportent un fois de plus cette rivalité sur le score de 17 à 3. Malgré les départs et les doutes, la défense de Colorado n’a pas eu l’air d’avoir perdu en qualité. Le secondary malgré l’inexpérience a offert une performance de qualité en contenant Michael Gallup et Olabisi Johnson à moins de 75 yards chacun tout en effectuant deux interceptions dans leur end-zone, privant Colorado State du moindre touchdown. Les Rams ont souffert du nombre de pénalités commises, qui leur ont coutés 105 yards au total, notamment trois interférences de passes offensives à des moments clés du match qui ont causé un tournant du momentum.

Phillip Lindsay, le running back senior de Colorado, empoche 140 yards sur 19 portées et le premier touchdown de la saison des Buffaloes. Plutôt absent dans la seconde période avec le ralentissement de l’attaque, il a dominé les deux premier quarts, créant la majorité des opportunites offensives de son équipe. Il est responsable de la majorité de la progression dans les séries menant au field goal et au touchdown de Shay Fields. Le corneback freshman Trey Uddofia doit aussi être mentionné : il est responsable des trois turnovers de Colorado State (un fumble forcé et deux interceptions) ainsi que de six plaquages.

C’est Colorado State qui ouvre le premier quart en attaque. Et dans les premiers drives ce sont les défendues qui produisent du spectacle avec un 3 & out de chaque côté. Nick Stevens pourtant impressionnant contre Oregon State samedi dernier semble avoir du mal à prendre ses repères dans ce premier quart. Alors que Steven Montez prends son match en main dès la deuxième série, il s’appuie de son côté sur un jeu de passe très rapide avant de clouer le cercueil en envoyant Philip Lindsay pour une course de 45 yards en touchdown, malgré une très mauvaise position – dans leurs 5 yards – pour commencer le drive (0-7).

Nick Stevens ne trouve toujours pas son rythme et les Rams multiplient les fautes qui offrent au Buffaloes de solides positions sur le terrain. Philip Lindsay continue de dominer le jeu de course avec une course de 14 yards et de 15 yards qui ouvrent la voie au freshman australien de trente ans James Stefanou pour réussir un field goal de 39 yards (0-10). La défense de Colorado met la pression devant tandis que le nickelback Ryan Moeller offre un support bienvenu au secondary des Buffaloes. À la fin de ce premier quart, Nick Stevens n’a en effet complété que deux passes pour 21 yards.

Sous pression au retour dans le deuxième quart, Steven Montez échappe à deux sacks avant de trouver Shay Fields dans l’en-but pour un touchdown de 31 yards (0-17). Aider par Daylin Dawkins, Colorado State arrive à remonter le terrain mais sont cependant stoppés dans la red-zone à cause de deux réceptions manquées. Ils doivent se contenter d’un field goal. Les Rams tiennent leur premiers points au tableau (3-17).

Le cornerback Anthony Hawkins insufle de l’inspiration à la défense de Colorado State en mettant la pression sur Steven Montez et Bryce Bobo. Son travail paie, en permettant à Kevin Nutt Jr d’intercepter Steven Montez sur une passe destinée à Devin Ross. Cette opportunité offensive dans le territoire des Buffaloes s’achèvera malheureusement sur un turnover on downs. La course de 3 yards de Philip Lindsay qui s’en suit lui permet de sécuriser les 100 yatds à la course en seulement 7 portées et avec six minutes restantes dans la première mi-temps. Le salut des Rams en attaque vient de la passe. Daylin Dawkins après son seul bon drive au début du quart est étouffé par la défense de Colorado (11 portées pour 30 yards). Olabisi Johnson et Michael Gallup offrent des cibles de choix à Nick Stevens mais un sack de Jacob Callier suivi d’un autre sack de Rick Gamboa sur le jeu suivant empêchent Colorado State de marquer le moindre point avant la mi-temps.

Izzy Matthews remplace Daylin Dawkins tôt dans le troisième quart pour Colorado State et offre un peu de fraicheur au jeu de course des Rams. Les points semblent en vue mais une interférence de passe en attaque annule une passe pour un touchdown vers Detrich Clark. Elle est suivie d’une deuxième faute (mains au visage) qui annule une autre passe pour un touchdown cette fois vers Olabisi Johnson. La tentative de passe de Nick Stevens sur 2 & 38 sera quant à elle interceptée par Evan Worthington. Le secondary de Colorado qui devait régresser en 2017 montre de très belles choses et tient le jeu de passe de Colorado State en respect.

Lors de la première série du quatrième quart temps, alors que la end-zones est en vue, Steven Montez est intercepté à nouveau par Kevin Nutt Jr. Les Rams cherchent une solution en attaque via Darlin Dawkins, rafraichi par son troisième quart-temps sur le banc, mais c’est bien Nick Stevens qui arrive finalement à se connecter avec un receveur sur une longue passe. La bombe de 38 yards est réceptionnée par Warren Jackson ; mais sous la pression défensive du cornerback freshman Trey Udoffia, il relâche la balle qui est recouverte par Colorado et Afolabi Laguda.

Colorado State repart à l’attaque avec 3:20 restantes à l’horloge. Nick Stevens fait preuve des qualités qu’on lui avait vu la semaine dernière, mettant la balle dans les mains de ses receveurs pour plus de 10 yards cinq fois. La end zone est à portée de main mais il est finalement intercepté dans celle-ci par Trey Udoffia pour conclure le match.