On entre dans le mois de novembre et cette Week 10 ouvre les hostilités d’une dernière ligne droite dantesque, où tous les matchs seront cruciaux pour les titres de conférence, les qualifications pour un Bowl et le College Football Playoff.

Après quelques semaines moins relevées, la Week 10 offre un programme de gala où tous les équipes classées dans le premier Top-25 du College Football Playoff débuteront leur quête de dernier carré. Elles seront sur le pont de jeudi à samedi, avec en guise de blockbuster (non pas de la semaine mais carrément de la saison), l’affrontement le plus important de ces dernières années entre Alabama et LSU.

Que peut-on attendre de cette Week 10 de football ? Quels sont les matchs au sommet et quels sont les matchs qui méritent notre attention ? Suivez le guide en cette nouvelle salve de rencontres sur les gazons universitaires.

 

Les (vrais) matchs de la Week 10

 

Temple @ #12 UCF – 00h30 heure française (jeudi)

UCF reste sur une série de 20 victoires consécutives (record actuel en FBS) mais les Knights peuvent tout perdre cette semaine face à Temple. Les deux équipes sont toujours invaincues en conférence AAC et se partagent la première place de la division East.

Une victoire des Owls pourrait réduire à néant les espoirs de conférence, et a fortiori, de Bowl de Nouvel An des Knights. L’équipe de Geoff Collins a remporté 5 des 6 derniers matchs, dont un succès en prolongations face à Cincinnati, qui a relancé l’issue de la division. Elle s’est montrée très efficace en défense et sur les équipes spéciales, une qualité qui permet de faire la différence contre n’importe quel adversaire lors des matchs serrés.

Malheureusement pour les floridiens, le quarterback vedette de UCF McKenzie Milton demeure encore incertain pour cette rencontre. Son absence serait une perte majeure pour l’attaque de Josh Heupel, qui perdait un élément majeur de son animation. Ceci dit, les Knights possèdent beaucoup plus de talents offensifs que son adversaire, et sans les turnovers, ce pourrait faire la différence.

Pronostic : victoire de UCF.

 

Pittsburgh @ #25 Virginia – 00h30 heure française (vendredi)

Le vainqueur de cette rencontre entre Pittsburgh et Virginia possède de bonnes chances de remporter la division ACC Coastal. Dans la catégorie des phrases que l’on ne pensait pas formuler en cette saison, celle-ci pourrait bien remporter la palme d’or.

Effectivement, les Cavaliers, avec un succès, n’auront qu’à renverser une équipe décevante de Virginia Tech en clôture de saison pour s’adjuger le titre de division. Et les hommes de Bronco Mendenhall ont montré depuis le début de la saison qu’ils étaient plus performants que l’ensemble des adversaires du reste de son calendrier, notamment en attaque, derrière les exploits du quarterback dual-threat Bryce Perkins. Mais la défense est également plutôt bonne, surtout contre la course.

De son côté, Pittsburgh sort de sa meilleure performance offensive de la saison contre Duke. Ceci dit, les Panthers ne semblent pas avoir résolu leurs soucis défensifs et contre une attaque complète et multiple de Virginia, il n’est ps certain que ce soit suffisant pour inverser une série de 3 victoires de suite en faveur des Cavaliers.

Pronostic : victoire de Virginia.

 

#19 Syracuse @ Wake Forest – 17h00 heure française

La saison de Syracuse est d’ores et déjà réussie, si ce n’est historique. L’Orange a obtenu sa qualification pour un Bowl la semaine dernière, pour la première fois depuis 2012, et a été classé par l’Associated Press pour la première fois depuis 2001. Mais le plus dur commence maintenant.

Le titre de conférence ACC est impossible à atteindre, et un Bowl majeur semble de plus en plus compliqué avec le succès de Boston College et Virginia. Mais, face à Wake Forest, les hommes de Dino Babers peuvent continuer de se rapprocher de la barre des 10 victoires, qui n’a pas été atteinte depuis 2001. Les deux équipes produisent d’ailleurs du beau jeu offensif ces dernières semaines, chacun derrière un quarterback en grande forme.

Eric Dungey est revenu sur le devant de la scène pour Syracuse avec une performance remarquable lors de l’upset de NC State. Le quarterback freshman de Wake Forest, Sam Hartmann, propulse l’attaque des Demon Deacons avec l’aide du dynamique receveur sophomore Greg Dortch. S’il faut s’attendre à une chose, c’est bien que les adversaires illumineront la partie avec des camions de yards offensifs et de points.

Pronostic : victoire de Syracuse.

 

#6 Georgia @ #9 Kentucky – 20h30 heure française

Georgia et Kentucky composent le choc des titans, cette saison, dans la division SEC East. Les Wildcats sont les invités surprises de cette course et peuvent renverser l’issue finale de la conférence avec une victoire à la maison ce week-end.

L’équipe de Mike Stoops entre dans un univers qu’elle ne connait pas, avec un meilleur record de conférence fixé à 4-4. Un succès inespéré contre Georgia ? Elle devrait obtenir au moins un partage de la division et 6 victoires en conférence. Mais pour en arriver là, il faut déjà renverser Georgia et ce ne sera pas une mince affaire. Les Bulldogs ne produisent pas un jeu offensif des plus léchés, au contraire de l’an passé, mais dirigés par Jake Fromm et une armada offensive ultra-talentueuse, les hommes de Kirby Smart garde un potentiel infiniment supérieur à leurs adversaires.

Le rayon de soleil pourrait intervenir si le running back Benny Snell profite d’un front-seven des Bulldogs un peu friables, et si la défense des Wildcats, intraitable depuis le début de saison comme l’une des meilleures de la conférence, sort le grand jeu et stoppe toute incursion des running backs adversaires. Et malgré tout, il faudra encore que le quarterback Terry Wilson performe mieux que Jake Fromm, ce qui semble fort compliqué.

Kentucky possède des motifs d’espoir mais la bataille se fait à contre-courant. Et si la différence pourrait se faire au niveau du coaching staff ?

Pronostic : victoire de Georgia.

 

#13 West Virginia @ #17 Texas – 20h30 heure française

Texas revient d’une défaite sans contestation à Oklahoma State, infligeant un coup sévère à leurs envies de conférence Big 12 et de College Football Playoff. L’animation offensive des Pokes, surtout dans les airs, a provoqué la chute d’une défense des Longhorns qui méritent encore du travail.

Vous connaissez une autre attaque aérienne et explosive ? Oui, West Virginia. Menés par l’excellent quarterback Will Grier, les Mountaineers possèdent les qualités offensives pour mettre à nouveau en difficulté l’équipe de Tom Herman, notamment au travers de la combinaison avec David Sills IV, qui peut faire beaucoup de mal au secondary texan. En face, Sam Ehlinger s’impose petit à petit comme le leader de Texas au poste de quarterback et malgré une inconstance chronique de l’ensemble de l’attaque, les Longhorns possèdent une force de frappe dangereuse lorsque tout roule parfaitement.

Suffisamment pour tenir la cadence d’un Will Grier en forme olympique ? Pas certain, mais la défense des locaux propose cependant un potentiel bien supérieur. L’opportunisme et la force mentale d’une équipe fera la différence face à l’autre. De toute manière, il faudra bien cela puisque le perdant devrait être éliminé de la course à la finale de conférence Big 12.

Pronostic : victoire de Texas.

 

#16 Iowa @ Purdue – 20h30 heure française

Bien que Iowa est revenu de Penn State avec une défaite, les Hawkeyes ont montré qu’ils pouvaient être compétitifs avec les meilleures équipes de la conférence Big Ten cette saison. Il leur faudra bien cette qualité ce samedi contre Purdue pour demeurer dans la course à la division West.

Les deux adversaires ne peuvent laisser davantage de marge à Northwestern, qui se positionne actuellement au sommet de la division. D’un côté, Purdue a complètement manqué son match à Michigan State à la suite de l’upset magistral contre Ohio State ; mais on sait à quel niveau les Boilermakers peuvent jouer quand David Blough, D.J. Knox et Rondale Moore sont à leur meilleur niveau. De l’autre côté, Iowa a gâché de nombreuses occasions contre les Nittany Lions, notamment à cause des hauts et des bas de Nate Stanley derrière le centre.

Cependant, les Hawkeyes proposent une défense largement plus puissante que celle de leur opposant du soir. Purdue peut-il contourner les prouesses défensives de Iowa ou sombrer comme à Michigan State ? Sait-on jamais, mais la confrontation entre les Hawkeyes et Northwestern en fin de saison (pour le titre de division) donne une motivation bien plus forte pour l’équipe de Kirk Ferentz.

Pronostic : victoire de Iowa.

 

#14 Penn State @ #5 Michigan – 20h45 heure française

Penn State peut sauver sa saison et Michigan peut tout perdre lors de cette rencontre. Pire, les Wolverines participent à un match de toutes les peurs, où une défaite pourrait compromettre leurs chances de se qualifier pour le College Football Playoff.

Les hommes de Jim Harbaugh partent en tant que favori, restant sur une série de 7 victoires consécutives et notamment deux succès face à des adversaires majeures de la conférence Big Ten (Wisconsin et Michigan State). Shea Patterson et l’attaque des Wolverines ont enfin trouvé leur rythme et tournent à plein régime, avec l’aide de Karan Higdon pour le jeu au sol, tandis que la défense de Don Brown est toujours aussi impénétrable dans tous les domaines. Mais bien plus important, Michigan tient à se venger de la raclée subie l’an dernier (13-42) à Penn State.

A l’inverse, les Nittany Lions ne se déplacent pas avec le plein de confiance. Ils ont perdu leurs deux matchs face aux équipes majeures de la conférence (Ohio State et Michigan State) et étaient tout prêts de s’incliner face à Iowa la semaine passée. Pourquoi ? Penn State est incroyablement explosif mais inconstant en attaque, malgré la présence du quarterback Trace McSorley, inepte en défense (surtout aérienne) et problématique sur les équipes spéciales. Autant dire que l’équipe de James Franklin peut battre n’importe quelle équipe et perdre contre n’importe quelle équipe.

Une telle instabilité n’est vraiment pas une bonne nouvelle face à une équipe extrêmement complète et solide de Michigan. D’autant plus, les Wolverines se trouvent pratiquement à un match d’une demi-finale de conférence contre Ohio State en clôture de saison. Ils ne laisseront pas passer cette occasion.

Pronostic : victoire de Michigan.

 

#4 Notre Dame @ Northwestern – 00h15 heure française

Le déplacement à Northwestern apparaît comme un véritable match piège pour Notre Dame, fraîchement placé dans le Top-4 du premier classement du College Football Playoff. Le Fighting Irish doit se rendre sur le dangereux campus d’Evanston, où les Wildcats ont récemment dominé Wisconsin afin de prendre le leadership de la division Big Ten West.

Toujours invaincu, l’équipe de Brian Kelly tient son destin entre les mains et produit un jeu extrêmement efficace avec le quarterback Ian Book, une des révélations de la saison, et sa bande de playmakers offensifs dont le running back Dexter Williams. L’attaque aura fort à faire face à Northwestern, qui met un point d’honneur à rendre des performances défensives impeccables et qui sort de 12 victoires en 13 matchs de Big Ten. L’attaque des Wildcats ne manque pas de qualités, bien que le quarterback Clayton Thorson ne soit pas une assurance de succès assurée.

Si la défense des locaux décide de sortir le grand jeu, Notre Dame peut se trouver en danger. Mais si Ian Book et consorts décident de ne pas se faire marcher sur les pieds, Northwestern ne possède pas la puissance suffisante pour contrecarrer les plans du Fighting Irish.

Pronostic : victoire de Notre Dame.

 

#1 Alabama @ #3 LSU – 1h00 heure française

S’il fallait choisir un seul match à regarder sur l’ensemble de la saison de football universitaire, le déplacement de Alabama à LSU serait indéniablement le choix idéal. Surtout que les deux équipes apparaissent plus fortes que jamais, comme si c’était possible pour le Crimson Tide, champion national en titre.

Nick Saban a composé l’équipe la plus impitoyable de sa carrière d’entraineur autour de Tua Tagovailoa, si impitoyable qu’elle est donnait favorite de plus de 2 touchdowns sur le terrain de LSU, classé à la 3ème place nationale. Le quarterback sophomore est largement favori pour remporter le Heisman Trophy et propose une saison individuelle hallucinante avec 2.066 yards, 25 touchdowns et aucune interception, sans avoir joué pour le moment un 4ème quart-temps de la saison. Avec l’aide d’une des meilleures animations aériennes du pays, où les receveurs sont devenus plus importants que les running backs à l’image de Jerry Jeudy, Jaylen Waddle ou Henry Ruggs III, Alabama a remporté tous ces matchs avec plus de 22 points d’avance.

Tout porte à croire que LSU jouera à rattraper son rival historique ; et ce sera potentiellement le cas. Les Tigers possèdent une attaque plutôt efficace et productive sous l’égide de Joe Burrow. Le quarterback a réalisé une rencontre de grande qualité face à Georgia et a montré qu’il pouvait jouer au plus haut niveau lors des rencontres majeures. Peut-il répéter cette performance contre Alabama ? Rien n’est moins certain, mais le Crimson Tide n’a jamais paru aussi vulnérable en défense que cette année. Le duo de running backs composé de Clyde Edwards-Helaire et Nick Brossette peut aider Ed Oregeron à contrôler l’horloge si Alabama n’est pas aussi efficace en attaque.

Effectivement, la clé de la réussite pour LSU est de stopper le Crimson Tide en attaque. Les Tigers possèdent une des meilleures défenses du pays, ainsi que, possiblement, le meilleur secondary de la ligue avec Grant Delpit ou Greedy Williams. Malheureusement, le capitaine de la défense des locaux, Devin White, a été suspendu pour la première mi-temps à la suite d’un targeting contre Mississippi State. Cette perte, bien que partielle, devrait être trop coûteuse puisque Alabama terrasse tous ces opposants lors des 30 premières minutes.

Le seul avantage de LSU est d’avoir affronté 5 équipes classées depuis le début de saison, alors que Alabama ne possède qu’un seul match de référence contre une équipe moyenne de Texas A&M. Malheureusement, le Crimson Tide possède tellement d’avantages sportifs au-delà de la compétitivité du calendrier qu’il est difficile de parier contre les hommes de Nick Saban.

Pronostic : victoire de Alabama.

 

#7 Oklahoma @ Texas Tech – 1h00 heure française

La dernière fois que Oklahoma s’est rendu sur le terrain de Texas Tech, Baker Mayfield et Patrick Mahomes ont combiné deux performances exceptionnelles afin de produire un match désormais légendaire : une victoire sur le score de 66 à 59 pour les Sooners avec 1.708 yards offensifs combinés et 17 touchdowns.

Les deux quarterbacks ont quitté leur campus respectifs mais les deux équipes proposent toujours deux attaques des plus productives du pays. Alan Bowman, pour les Red Raiders, se rapproche des performances de son ainé alors que son adversaire des Sooners, Kyler Murray, produit une saison équivalente à celle qui a ramené un Heisman Trophy à Baker Mayfield. Bref, la pression se retrouve sur les défenses de chaque équipe et aussi surprenant soit-il, celle de Texas Tech s’est révélée comme la plus efficace dernièrement.

Mais est-elle suffisamment bonne pour stopper Kyler Murray ? Possiblement. Les rencontres nocturnes à Lubbock accouche toujours de scénarios fous et celui-ci n’est pas forcément impensable. Il ne faut certainement pas vendre la peau des Red Raiders avant de les avoir battu sur le terrain.

Pronostic : victoire de Texas Tech.

 

Les autres matchs du Top-25 :

 

Louisville @ #2 Clemson (17h00)

Nebraska @ #10 Ohio State (17h00)

#20 Texas A&M @ Auburn (17h00)

#24 Iowa State @ Kansas (17h00)

Florida State @ #21 NC State (20h30)

#22 Boston College @ Virginia Tech (20h45)

Missouri @ #11 Florida (21h00)

#15 Utah @ Arizona State (21h00)

Louisiana Tech @ #18 Mississippi State (00h30)

#23 Fresno State @ UNLV (3h30)

California @ #8 Washington State (3h45)