Retrouvez toutes les informations majeures concernant les départs et arrivées d'entraîneurs lors de cette intersaison (et ce n'est pas cela qui manque).

Alors que les différents tournois d’après-saison se déroulent en ce moment, certaines équipes sont en vacances suite à des défaites. Comme bien souvent dans ce genre de situation, nous assistons à une véritable guerre des tranchées concernant les mouvements d’entraîneurs. Le célèbre “Coaching Carousel” est de retour et ne déçoit pas, loin de là !

Pour y voir plus clair, voici un article récapitulant les départs et surtout les arrivées en Division I. Cet article sera mis à jour en fonction des annonces. Petit conseil d’ami : il faut le mettre en favori et vite !

Georgetown se sépare de John Thompson III après 13 ans !

Il faut croire que 13 ans de bons et loyaux services n’ont pas suffisamment pesé dans la balance. John Thompson III, fils du head coach légendaire des Hoyas, John Thompson Jr., a été renvoyé par Georgetown.

L’illustre université de la Big East devient immédiatement une des destinations chaudes de l’intersaison avec cette ouverture, mais il y aura tout de même du boulot au successeur de John Thompson III. Ce dernier a manqué 3 des 4 dernières March Madness et n’a pu faire mieux qu’un record général de 14-18 cette saison, dans les abîmes de la conférence avec un bilan de 5-13.

Avant cette mauvaise passe, il avait mené les Hoyas à sept qualifications à la “grande danse” en neuf saisons au sein de la Big East originelle. En 2007, Georgetown avait même atteint le Final Four mais depuis ce moment, l’université ne s’est jamais plus extraite du deuxième tour du tournoi.

Pour ne rien arranger à la situation sportive compliquée, le leader des Hoyas L.J. Peak s’en est allé pour la Draft NBA et la recrue star de la promotion 2017, Tremont Waters, a déjà demandé à être libéré de sa Letter of Intent signée avec Georgetown.

John Thompson III avait passé quatre saisons à Princeton avant de rejoindre Georgetown, et il se pourrait que l’université décide de piocher à nouveau dans l’Ivy League. En effet, les premières rumeurs envoient le head coach actuel de Harvard, Tommy Amaker, chez les Hoyas.

Pat Kelsey quitte sa zone de confort à Winthrop pour rejoindre… UMass.

Après cinq saisons passées du côté de Winthrop, Pat Kelsey a décidé de quitter le campus des Eagles pour rejoindre celui de UMass à partir de la saison prochaine.

Il aura un véritable défi avec sa nouvelle équipe, qui sort de trois saisons à moins de 50% de victoires, après une dernière participation à la March Madness en 2014. C’est une décision assez surprenante tant Pat Kelsey semblait à l’aise à Winthrop.

Il venait de qualifier son (ancienne) équipe cette année pour la première fois à la March Madness depuis 2010 et sort d’une saison à 26 victoires pour seulement 7 défaites. Il rejoint un programme en perdition, qui affiche un bilan de 15 victoires pour 18 défaites.

Will Wade quitte VCU pour… LSU !

Deux saisons convaincantes et puis s’en va…

Voilà comment décrire le parcours des entraîneurs du côté de VCU en ce moment. Après avoir perdu Shaka Smart en 2015 pour Texas, les Rams perdent son digne successeur, Will Wade, qui s’apprêtent à rejoindre le campus de LSU ! En deux saisons, il a remporté le titre de l’Atlantic-10 puis une seconde place cette saison, tout en affichant un bilan plus qu’honorable de 51 victoires pour 20 défaites.

Selon des sources proches du dossier, Will Wade a signé un contrat de 6 ans. Cette annonce a eu du positif du côté de LSU (au contraire de VCU) vu qu’Antonio Blakeney, le talentueux prospect et leader incontesté de l’équipe, rempile pour une troisième année chez les Tigers.

Washington engage l’emblématique assistant de Jim Boeheim !

Mike Hopkins, qui est l’assistant de Jim Boeheim à Syracuse depuis plus de 20 ans, est le nouvel entraîneur des Huskies de Washington.

Cette annonce a été un véritable coup de tonnerre ; en effet, Mike Hopkins est le successeur désigné de Jim Boeheim à Syracuse depuis très longtemps, et devait prendre ses fonctions dès la saison prochaine selon certaines rumeurs. Au lieu de cela, il traverse tout le pays pour prendre le poste de head coach à Washington.

Il retourne en terrain conquis, lui qui est natif de Californie. Il connaît bien la région, ce qui est un avantage au niveau du recrutement, mais malgré cette annonce, l’exode des prospects de la promotion 2017 continue à Washington.

On se pose alors la question de ce choix pour les Huskies. Miser sur Hopkins est un risque. Un risque de le voir partir à la fin de la saison prochaine pour revenir à Syracuse, tout en sachant que Jim Boeheim a rempilé pour une année supplémentaire, sa dernière.

Brad Underwood passe d’Oklahoma State à Illinois.

Après une seule saison sur le campus d’Oklahoma State, avec à la clé un bilan de 20 victoires pour 13 défaites et une participation à la March Madness, Brad Underwood quitte le campus des Cowboys ! Il va rejoindre celui d’Illinois, prenant la relève de John Groce qui a été licencié après cinq années sur le banc.

Brad Underwood venait d’effectuer trois saisons exceptionnelles avec Stephen F. Austin (89 victoires pour 14 défaites) avant de signer un contrat de cinq ans avec Oklahoma State. Alors que dans son contrat, le head coach avait rempli les critères pour avoir une revalorisation salariale, les discussions n’ont pas eu lieu ; ce qui a sûrement poussé l’entraîneur a quitté son poste. Illinois n’a pas hésité une seule seconde pour payer le buyout (3 millions) et selon certaines rumeurs, Brad Underwood va doubler son salaire (il était payé 1 million cette saison).

C’est un énorme coup dur pour Oklahoma State, dont l’avenir semble s’assombrir d’un coup. On pense notamment à Jawun Evans, qui avait annoncé sa volonté de rester mais cette décision est arrivée avant le départ de son entraîneur.

NC State engage Kevin Keatts (UNC Wilmington).

Alors que NC State tourne la page Mark Gottfried tant bien que mal, l’université a frappée un énorme coup avec le nom de son remplaçant. En effet, on apprend que le head coach de UNC Wilmington, Kevin Keatts, a accepté de rejoindre le programme de basketball du Wolpack !

L’ancien assistant de Rick Pitino à Louisville venait de passer trois saisons victorieuses du côté de UNC Wilmington et affichait un bilan général de 72 victoires pour 28 défaites. Il a participé à deux March Madness (les deux dernières saisons) et a décroché trois titres de saison régulière de la conférence Colonial.

Outre d’être l’un des meilleurs entraîneurs dans le monde des Mid-Majors, il en reste surtout un excellent recruteur. Il a fait des miracles avec les Seahawks, qui ont même été un véritable poil à gratter pour les cadors (Duke puis Virginia lors de la grande danse). C’est un nouveau monde qui attend Kevin Keatts mais avec les moyens de NC State, les fans voient enfin le bout du tunnel. Reste à voir si cela suffira à garder certaines pépites de cette année.

Tom Crean et Indiana, c’est de l’histoire ancienne !

Coup de tonnerre du côté d’Indiana ! Malmené par les fans après une saison cataclysmique, Tom Crean vient d’être remercié par son université après neufs saisons sur le banc des Hoosiers. Il faut dire que le bilan est loin des attentes malgré un effectif incomplet du fait des blessures : 18 victoires pour 16 défaites dont 7 victoires pour 11 défaites au sein de la Big Ten.

Forcément, lorsque l’on parle d’Indiana, les spéculations vont bon train afin de lui trouver un successeur. Pour le remplacer, une multitude de noms a été cité seulement quelques heures après l’annonce. En vrac, nous avons entendu les mentions de Brad Stevens (NBA), Gregg Marshall (Wichita State), Billy Donovan (NBA), Steve Alford (UCLA), Archie Miller (Dayton), Chris Mack (Xavier) ou encore Chris Holtman (Butler)… Rien que ça.

En tout cas, ce sera un feuilleton qu’il faudra suivre avec attention !

Portland State coupe les ponts avec Tyler Geving.

Après huit saisons avec les Vikings de Portland State, Tyler Geving doit désormais se trouver un nouveau travail. L’université a annoncée via un communiqué la fin de la collaboration entre les deux partis. Il faut dire que cela fait deux saisons que le programme termine avec un bilan négatif. Cette saison, Portland State, c’était 15 victoires pour 16 défaites. Au total, Geving affiche un bilan de 112 victoires pour 133 défaites (62-80 dans la conférence Big Sky). Pourtant, l’entraîneur est un ancien de la maison, lui qui est sur le banc depuis 2005 en étant assistant avant de prendre la relève de Ken Pone en 2009.

En bref…

Lonzo Romar a été (enfin) licencié de Washington. Ce qui a comme répercussion les possibles départs de Michael Porter Sr. et surtout son fils Michael Porter Jr., le meilleur joueur de la prochaine cuvée de freshmen, du côté de Missouri… Les Tigers, qui ont recruté Cuonzo Martin en provenance de California pour relever le programme de basketball, manque cruellement de résultats et de passion, que pourront certainement dynamiser les nouvelles arrivées.