L'autre fait marquant de ce Top-25 est la montée de 12 places de Michigan State.

Le comité de sélection du College Football Playoff a dévoilé ce mardi soir une deuxième édition de son classement et malgré une semaine de compétition pétillante, le haut du panier demeure inchangé.

Les quatre équipes virtuellement qualifiées pour les demi-finales sont toujours les mêmes, à savoir, dans l’ordre, Georgia, Alabama, Notre Dame et Clemson. Derrière ce carré d’as, Oklahoma conserve également sa position bien que les Sooners aient battu leurs rivaux historiques d’Oklahoma State de manière assez flamboyante, au terme d’une rencontre ultra-spectaculaire (62-52).

  • #1 Georgia Bulldogs (9-0)
  • #2 Alabama Crimson Tide (9-0)
  • #3 Notre Dame Fighting Irish (8-1)
  • #4 Clemson Tigers (8-1)
  • #5 Oklahoma Sooners (7-1)

Les deux pensionnaires de la conférence SEC se sont débarrassés sans soucis d’adversaires directs au sein de leur division, respectivement South Carolina et #19 LSU. Le Fighting Irish n’a pas trébuché face à Wake Forest pendant ce temps-là et les champions nationaux en titre se sont joués de #20 NC State au terme d’une rencontre haletante. Tous obtiennent une semaine supplémentaire de répit au sommet de la hiérarchie.

Toutefois, les lignes bougent dans la suite du classement.

  • #6 TCU Horned Frogs (8-1)
  • #7 Miami (FL) Hurricanes (8-0)
  • #8 Wisconsin Badgers (9-0)
  • #9 Washington Huskies (8-1)
  • #10 Auburn Tigers (8-1)

TCU grimpe en embuscade, en 6e position, grâce à leur succès facile contre Texas mais surtout à cause des défaites de Ohio State et Penn State. Les deux précédents leaders de la conférence Big Ten dégringolent tous deux en dehors du Top-10 à la suite de leur revers face à Iowa et Michigan State, respectivement en 13e et 14e places.

Miami (FL) profite également d’une victoire signature contre #13 Virginia Tech pour continuer son ascension, aujourd’hui se stabilisant au 7e rang. Wisconsin, Washington et Auburn profitent des chutes devant eux pour conclure le Top-10 de cette semaine.

  • #11 USC Trojans (8-2)
  • #12 Michigan State Spartans (7-2)
  • #13 Ohio State Buckeyes (7-2)
  • #14 Penn State Nittany Lions (7-2)
  • #15 Oklahoma State Cowboys (7-2)

En toute simplicité, Michigan State bondit de 12 places et se retrouve aujourd’hui en 12e position du classement à la suite d’une victoire convaincante (mais assez franche pour mériter une telle ascension ?). Les Spartans prennent ainsi les devants de la Big Ten East en se classant juste devant ses concurrents directs que sont Ohio State et Penn State.

USC remonte la pente petit à petit et la dernière victoire en date face à la sensation du moment en conférence Pac-12, Arizona, permet de situer les Trojans en porte du Top-10. Oklahoma State recule de quelques positions et conserve un pied dans le Top-15, bien que les espoirs de titre de conférence se soient envolés.

  • #16 Mississippi State Bulldogs (7-2)
  • #17 Virginia Tech Hokies (7-2)
  • #18 Central Florida Knights (8-0)
  • #19 Washington State Cougars (8-2)
  • #20 Iowa Hawkeyes (6-3)
  • #21 Iowa State Cyclones (6-3)
  • #22 Memphis Tigers (8-1)
  • #23 NC State Wolfpack (6-3)
  • #24 LSU Tigers (6-3)
  • #25 Northwestern Wildcats (6-3)

On ne sait pas comment Mississippi State s’est débrouillé pour ne pas reculer au classement malgré la performance très décevante face à UMass (qui s’est conclue en succès, tout de même) mais les Bulldogs se trouvent en 16e position pour une seconde semaine de suite.

Peu de changements majeurs ne sont à répertorier dans cette fin de classement. Deux équipes de la conférence Pac-12, Stanford et Arizona, laissent leur place à deux équipes de la conférence Big Ten, Iowa et Northwestern, qui rentrent dans le Top-25 pour la première fois de la saison. Les Hawkeyes, grâce à leur upset magistral d’Ohio State samedi dernier, se classent directement en 20e position.

Enfin, les représentants du Group of Five demeurent identiques une semaine supplémentaire. UCF et Memphis devraient se battre jusqu’en fin de saison pour la place réservée à un Bowl du Nouvel An, bien que South Florida et Toledo doivent avoir encore leur mot à dire, malgré une absence (injustifiée) au sein de ce classement.