Le comité de sélection du College Football Playoff a rendu son premier verdict et la première place change de main.

A partir d’aujourd’hui, le classement émis par le comité de sélection du College Football Playoff prend le relai du AP Top 25 dans le rôle du “classement autour duquel tout le football universitaire évolue”. Et pour cause, ce classement déterminera les équipes qui composeront les demi-finales du championnat. Le Rose Bowl et le Sugar Bowl sont les deux Bowls faisant office de demi-finales cette saison dans la rotation.

Uniquement les quatre meilleures équipes auront le droit au sésame. Qui seraient les heureux élus de ce premier classement si la saison se terminait aujourd’hui ?

  • #1 Georgia Bulldogs (8-0)
  • #2 Alabama Crimson Tide (8-0)

Les deux superpowers de la conférence SEC sont actuellement sur une trajectoire de collision qui aura lieu lors de la finale de conférence. Il était attendu de voir les deux programmes dans le Top-4 de ce premier classement, mais l’ordre est quelque peu surprenant.

Georgia est un programme incroyable qui offre depuis le mois de septembre un football efficace et haut en couleurs. Couplé à la troisième meilleure défense du pays, Jake Fromm et Nick Chubb portent l’effectif des Bulldogs dans une dimension qui n’avait pas été observé sur le campus de Athens depuis les années 80. Les voir au dessus d’Alabama, qui a tenu le portique du Top-25 depuis la première semaine de compétition, est plutôt étonnant.

Le Crimson Tide possède tout les éléments pour encore une fois dominer les débats. La meilleure défense du pays associé à la 12ème meilleure attaque et un coaching impeccable en font une machine à gagner en route pour un 17ème titre national (si tout va bien).

  • #3 Notre Dame Fighting Irish (7-1)
  • #4 Clemson Tigers (7-1)

Surgissant de nulle part, Notre Dame est parvenu à rapidement (très rapidement) faire oublier leurs émules de 2016. Maintenant troisième au classement du CFP, le Fighting Irish affronte une fin de calendrier très chargée. Si aucun faux pas n’est commis, tout devrait bien pour le mieux mais Miami (FL) qui est en embuscade au classement se tient sur la route.

Et pour Clemson, clore la marche est une bonne nouvelle. Après les déboires connus face à Syracuse, les Tigers semblaient un poil hors de course. Ce n’est visiblement plus le cas.

  • #5 Oklahoma Sooners (7-1)

Dans la roue des quatres qualifiés se retrouve Oklahoma. Maintenant que la conférence Big 12 est réouverte, les Sooners se montrent un peu plus comme leader. Mais l’absence d’une ou deux équipes vraiment dominantes dans la conférence réduit ses chances d’apparaitre au Playoff.

  • #6 Ohio State Buckeyes (7-1)
  • #7 Penn State Nittany Lions (7-1)
  • #8 TCU Horned Frogs (7-1)
  • #9 Wisconsin Badgers (8-0)
  • #10 Miami Hurricanes (7-0)

Pas moins de trois équipes de la conférence Big Ten composent le reste du Top-10, avec Ohio State, Penn State et Wisconsin. Même problème que pour la Big 12, l’abscence de leader incontesté dans les deux divisions semble causer un diminution de la valeur individuelle des équipes.

  • #11 Oklahoma State Cowboys (7-1)
  • #12 Washington Huskies (7-1)
  • #13 Virginia Tech Hokies (7-1)
  • #14 Auburn Tigers (6-2)
  • #15 Iowa State Cyclones (6-2)
  • #16 Mississippi State Bulldogs (6-2)
  • #17 USC Trojans (7-2)
  • #18 Central Florida Knights (6-2)
  • #19 LSU Tigers (6-2)
  • #20 NC State Wolfpack (6-2)
  • #21 Stanford Cardinal (6-2)
  • #22 Arizona Wildcats (6-2)
  • #23 Memphis Tigers (7-1)
  • #24 Michigan State Spartans (6-2)
  • #25 Washington State Cougars (7-2)

Iowa State prend de la valeur dans ce premier classement en intégrant le Top-15 dès la première sortie. Mississippi State connait un retour assez intéressant au classement juste derrière les Cyclones, par ailleurs. Malheureusement, South Florida tombe dans l’oubli après sa défaite face à Houston et les seuls représentants du Groupe of Five, à l’heure du premier classement publié par le comité de sélection du CFP, demeurent Central Florida et Memphis.

Il est également bon de noter que la conférence Pac-12 se trouve en fâcheuse position. A force de se cannibaliser semaine après semaine, le premier représentant de la ligue est Washington et les Huskies ne se positionnent qu’en 12e place. USC (17e), Stanford (21e), Arizona (22e) et Washington State (25e) composent aussi le classement mais leurs chances de poser à la fin de la saison régulière semblent infimes.