Alors que nous sommes encore dans l’intersaison et que certaines équipes s’affûtent aux quatre coins du monde, c’est l’heure de reprendre les bonnes habitudes avec les CBB Preview. Présentation des cadors du championnat, sans oublier de vous faire découvrir des mid-majors méconnues, le tout 100% à la sauce Midnight On Campus. Aujourd’hui, Duke, qui a encore une fois accumulé une foule incroyable de talents durant l’intersaison.


Duke Blue Devils

  • 80.8 points de moyenne inscrits, 36.2 rebonds captés, 13.1 passes décisives délivrées et 70.2 points encaissés de moyenne ;
  • 40 apparitions en March Madness, 40 lors des tournois d’après-saison pour un record de 137 victoires pour 70 défaites ;
  • #5 en saison régulière dans la conférence ACC, victoire en finale du tournoi de la conférence face à Wake Forest (75-69) :
  • Meilleur marqueur de l’équipe la saison dernière : Luke Kennard avec 19.5 points de moyenne.

Retour sur la saison

28 victoires pour 9 défaites – 17 victoires pour 7 défaites en conférence.


Les différents observateurs attendaient beaucoup de la saison de Duke avec une promotion de freshmen une nouvelle fois impressionnante composé de Harry Giles, Jayson Tatum, Marques Bolden, Frank Jackson, Javin DeLaurier et Jack White. Sauf que avant même que la saison ne commence officiellement, tout tombe à l’eau.

Les trois premiers de cette liste se blessent. Harry Giles, qui sort d’une rupture des ligaments croisés, se re-blesse au genou, Jaysum Tatum se blesse lui au pied lors d’un entraînement devant des scouts NBA et Marques Bolden est touché à la jambe. Résultat, les trois manquent le début de saison.

Pour le premier match de la saison face à Marist Red, Mike Krzyzewski aligne un cinq majeur composé de Grayson Allen, Matt Jones, Luke Kennard, Chase Jeter et Amile Jefferson. La confrontation se termine par une victoire de 45 points. La saison est lancée.

Quelques jours plus tard arrive le premier test de la saison face à Kansas. Après un match relevé, les Blue Devils s’inclinent d’un panier, 77-75. Première défaite de la saison, qui amènera une série de dix victoires avec notamment des confrontations face à #21 Rhode Island, Michigan State et aussi #21 Florida. C’est Virginia Tech qui mettre fin à cette série lors du premier match de conférence ACC (75-89). Cette période marque un coup de moins bien dans la saison de Duke. Ajouté à la défaite, Mike Krzyzewski doit faire avec les retours de ses freshmen blessés. Durant le mois de janvier, Duke termine avec un bilan de cinq victoires et quatre défaites dont une contre NC State (84-82), alors l’un des pires équipes en basketball universitaire.

Suite à ce mois un peu compliqué, l’équipe de “Coach K” revient bien et enchaine cinq victoires de rang dont une face au rival de toujours, #8 North Carolina (86-78). Deux défaites consécutives face à Syracuse et Miami suivent avant de terminer la saison régulière sur un revers sur le parquet de #5 North Carolina (90-83).

Lors du tournoi de conférence ACC, Jaysum Tatum prend l’équipe sur ses épaules et amène Duke jusqu’au titre de conférence suite à une victoire 75-69 contre #22 Wake Forest. Les Blue Devils arrivent alors à la March Madness avec le plein de confiance, prêt pour la dernière longue droite.

Toutefois, tout ne se passe comme prévu puisque l’aventure ne dure pas plus de deux matchs. Après une victoire facile face à au seed 15 qu’est Troy, les joueurs de Mike Krzyzewski tombe face à l’une des équipes surprises du tournoi, South Carolina. Une défaite (88-81) qui marque la fin de saison et la fin de carrière universitaire de Jaysum Tatum, Harry Giles et Luke Lennard sous les couleurs des Blue Devils.


Les nouveaux visages

Une nouvelle fois Duke se retrouve avec une classe de freshmen impressionnante avant de commencer la saison. Cette saison, pas mois de quatre prospects 5-étoiles débarquent sur le campus : Marvin Bagley III, Trevon Duval, Wendell Carter et Gary Trent Jr.

En plus d’eux, trois autres joueurs posent leur valise sur le campus de Durham : Alex O’Connell, Jordan Tucker et Jordan Goldwire.

Marvin Bagley III est à ce jour considéré comme LE prospect de ces dernières années par les différents insiders qui couvrent le basketball universitaire. Sous le panier, il sera accompagné de Wendell Carter, véritable poste 4 avec un footwork impressionnant. Trevon Duval, un meneur plutôt athlétique qui a dominé tout au long de ses saisons en High School, prend les charges de la mène chez les Blue Devils et devrait être la baromètre de leur succès. 

Avec eux, on compte deux véritables shooters, Gary Trent Jr. et Alex O’Connell, puis enfin l’ailier Jordan Tucker et l’arrière Jordan Goldwire viendront compléter le banc de Duke. Ils devraient obtenir un rôle minime cette saison.


Le joueur à suivre de très près

Marvin Bagley III (freshman) : 24.6 points, 1.6 passes et 10.1 rebonds de moyenne la saison dernière en High School.

Du haut de ses 2.09m, Marvin Bagley III a émergé comme LE prospect lycéen à posséder dans son équipe. Avec sa taille d’intérieur, il est plus qu’adroit dans le dribble. Son physique est impressionnant pour un garçon de 18 ans et cela lui permet d’avoir un impact décisif des deux côtés du terrain au lycée. De plus, il possède déjà un tir assez fiable, mais qui reste à développer.

Pour certains insiders américains, Marvin Bagley III est le meilleur prospect NBA depuis Anthony Davis. Selon eux, un joueur n’a jamais autant dominé et eu un potentiel aussi grand à cet âge. Capable de jouer sur différents postes, Mike Krzyzewski aurait déjà en tête de se servir du natif de Phoenix comme d’un ailier, d’un poste quatre, en mode stretch four, mais aussi en pivot en tant que dernier rempart devant le cercle.

S’il n’a encore joué aucune minute au niveau universitaire, Marvin Bagley fait déjà saliver tout le monde du basket, qu’il soit amateur ou professionnel. On a hâte de voir ça.


Le cinq majeur possible

  • Trevon Duval (freshman) : High School ;
  • Grayson Allen (senior) : 14.5 points, 3.7 rebonds et 3.5 passes de moyenne ;
  • Gary Trent Jr. (freshman) : High School ;
  • Marvin Bagley III (freshman) : High School ;
  • Marques Bolden (sophomore) : 1.5 points, 1,1 rebonds de moyenne.

Présentation de la saison

Tout comme la saison passé, il y a énormément d’attente autour de la saison des Blue Devils. Comme la saison passé, Mike Krzyzewski et son staff ont réalisé des merveilles dans le recrutement des freshmen avec les arrivées de Trevon Duval, Gary Trent, Wendell Carter mais surtout Marvin Bagley III. En plus de ces quatre recrues 5-étoiles, “Coach K” pourra compter sur Grayson Allen et Marques Bolden qui ont tous les deux rempilé à Duke pour ce qui sera, respectivement, leur saison senior et sophomore.

Le cinq de départ est pour l’heure assez difficile à déterminer, un problème de riche en somme. Ce qui est plus dédomagable pour les Blue Devils concerne la profondeur de banc. En effet, la question est de savoir comment Mike Krzyzewski va mettre en place une rotation et avec combien de joueurs il le fera. Le but est bien évidemment que tout le monde accepte son rôle. Le doute subsiste notamment concernant Marques Bolden et Wendell Carter pour savoir qui accompagnera Marvin Bagley III sous le panier.

Une alchimie devra se créer plutôt rapidement dans la saison puisque, dès le troisième match de la saison, Duke devra se confronter à Michigan State lors du State Farm Champion Classic. Puis quelques semaines plus tard, Butler ou Texas seront également opposés aux Blue Devils. Nous en saurons plus à la fin de la première partie de saison sur le caractère et le jeu d’un tel effectif. Ensuite, place aux confrontation de conférence.

Si tout ces talents parviennent rapidement à jouer ensemble, Duke pourrait se montrer comme l’équipe à battre pour le titre. Mais avant cela, l’objectif premier est simple : arriver à se qualifier pour la prochaine March Madness.

Une nouvelle saison commencera et il sera intéressant de voir comment les jeunes pousses édition 2017-2018 géreront la pression d’un match couperet face à des équipes qui n’ont rien à perdre.