Chase Jeter prend, comme attendu, la direction de la Cote Ouest et s'engage à poursuivre son cursus avec Arizona.

Deux saisons et puis s’en va. L’ancien prospect 5-étoiles Chase Jeter a décidé, en fin de saison, de quitter l’Université de Duke après un passage plus que mitigé.

Le natif de Las Vegas a été bloqué successivement par le duo Marshall Plumlee et Amile Jefferson puis Jayson Tatum et Amile Jefferson dans la rotation de Mike Krzyzewski. Un temps de jeu limité pousse donc Chase Jeter à s’envoler des rangs de l’université de Carolina du Nord, une décision prise dès la fin de cette saison et l’élimination face à South Carolina à la dernière March Madness.

Suite à cela, le joueur de 2.08m a visité les campus de plusieurs écoles susceptibles de l’accueillir pour les deux années d’éligibilité qui lui reste : California, Gonzaga, UCLA et Arizona.

Ce sont finalement les Wildcats d’Arizona qui verront arriver l’ancien pensionnaire de Duke à la rentrée prochaine. Chase Jeter a annoncé cette décision dans la nuit de mardi à mercredi via une publication sur son compte Instagram.

Chase Jeter rejoint les Wildcats de Sean Miller après n’avoir participé qu’à 16 petites rencontres sur l’ensemble de la saison 2016-17, dont six en tant que titulaire, avec une moyenne sur l’année de 2.6 points et 2.7 rebonds.

Toutefois, conformément au règlement des transferts de la NCAA, le nouvel intérieur d’Arizona ne pourra pas jouer sous ses nouvelles couleurs avant la saison 2018-19. Il pourra tout de même s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers dès le mois d’août, au moment de la rentrée universitaire.

Il pourra se confronter lors de ces entrainements à DeAndre Ayton (#3), l’un des tous meilleurs prospects de la promotion de recrutement 2017 qui s’est engagé avec les Wildcats depuis plusieurs semaines.

En 2018, Chase Jeter devra également composé avec deux autres prospects ayant d’ores et déjà annoncé qu’ils renforceront les rangs d’Arizona : l’intérieur Shareef O’Neal (#30, 2018) et l’ailier Emmanuel Akot (#14, 2018).

Plus qu’un rôle de chaperon de la jeune garde de Sean Miller, l’objectif de Chase Jeter sera bien de retrouver de la confiance, un fond de jeu mais aussi de se rapprocher du standing élite qu’il possédait  à son arrivée sur le campus de Duke en 2015.

Sous les ordres d’un nouveau staff, l’ancien de la Bishop Gorman High School aura sûrement envie de redorer son blason afin de tenter sa chance à la Draft NBA en 2019 ou 2020.