Butler a réalisé un recrutement impressionnant grâce au marché des transferts. En effet, l’ancienne recrue 5-étoiles et ancien joueur de Duke, Jordan Tucker, a décidé de rejoindre le campus des Bulldogs pour continuer son cursus universitaire.

Classé 40ème meilleur prospect de la promotion 2017, le natif de la “Grosse Pomme” avait préalablement donné son accord verbal à Duke, alors que Syracuse était le grand favori. Mais quand “Coach K” vous désire, il est difficile de dire non.

“C’est un joueur tellement polyvalent, l’un des meilleurs shooteurs de cette promotion de freshmen. Il peut aussi prendre des rebonds, défendre et attaquer le cercle. Il a tout pour réussir au niveau universitaire et s’il continue à travailler, il pourra faire quelque chose dans la grande ligue”.

Mais voilà, l’idylle n’a pas eu lieu. Il faut dire que le secteur intérieur de Duke est fourni et son temps de jeu était vraiment faible. Ne voyant aucune amélioration, il a demandé un transfert. Cette saison, il a joué 14 minutes pour 4 petits points inscrits.

Depuis cette annonce, les universités locales de New-York et des alentours se sont manifestées concernant le cas du talentueu prospect. Rapidement, il n’en resta que deux : Georgetown et Butler.

La récente visite sur le campus des Bulldogs, avec notamment la victoire contre Marquette, a pesé dans la balance. La petite entrevue entre Jordan Tucker et le head coach LaVall Jordan s’est passée à merveille à la suite de cette rencontre.

“Nous avons eu une bonne conversation. En ce moment, l’équipe tourne bien. On montre les réelles qualités de notre programme, notre identité en tant que groupe. Jordan Tucker veut faire partie de ce genre d’atmosphère et nous l’accueillons à bras ouverts. C’est un grand moment pour notre programme de basketball.”

Depuis l’ère de Brad Stevens, Butler est catalogué comme une équipe collective, défensive et capable de battre n’importe qui, n’importe quand. C’est exactement les qualités qu’il faut pour évoluer au sein d’une conférence Big East de plus en plus homogène. L’adversité chaque soir est aussi ce qui a motivé le prospect.

Il devient la recrue la mieux classée de l’histoire à rejoindre le programme de basketball de Butler. Il sera éligible dès janvier prochain avec sa nouvelle équipe, à laquelle il apportera du scoring, étant un poste 4 qui peut évoluer ailier et qui dispose d’un tir à trois points très fiable.

Jordan Tucker est en somme le remplaçant idéal du leader Kelan Martin, qui ne sera plus éligible à la fin de la saison.

L’avenir semble radieux pour Butler et ce malgré le départ de Brad Stevens puis de Chris Holtmann. Le fond de jeu, la mentalité reste la même année après année et les prospects de talents frappent à la porte.