Ole Miss obtient un renfort nécessaire dans le secteur avec l'arrivée de Bruce Stevens des rangs du Junior College.

Avec le départ de la révélation de cette saison, l’espagnol Sébastian Saiz, Ole Miss a plus que jamais un besoin primordial dans la raquette. Du coup, Andy Kennedy a fait fonctionner sa connexion avec le Junior College et vient d’obtenir la confirmation de l’arrivée prochaine de Bruce Stevens.

Cette saison, Bruce Stevens est devenu un prospect très surveillé, affichant un double-double de moyenne en JUCO avec 16.2 points et 11.6 rebonds. Physiquement prêt pour le basketball universitaire au plus haut niveau de la Division I, il est aussi, et c’est ce qui a intrigué bon nombre de programmes, adroit derrière la ligne à trois points, avec 37.5% de moyenne. Un intérieur pouvant s’écarter, redoutable poste bas, quoi de mieux pour Ole Miss !

Renforcer le poste intérieur était une priorité pour Andy Kennedy et son staff. Il faut dire qu’à ce moment de l’année, il n’y a que 4 joueurs sur ce poste ayant une bourse, dont deux freshmen (et donc futurs sophomores, avec un rendement moyen voire faible). Le recrutement de Bruce Stevens est donc une excellente nouvelle, ajoutant une option supplémentaire et apportant surtout de l’expérience.

Il était notamment convoité par Arkansas Little-Rock, Georgetown, Oregon State, Memphis et Mississippi State. Mais ce sont bien les Rebels qui gagnent le gros lot. Attention, possible risque d’explosion du prospect la saison prochaine et à surveiller de très près car on le sait, les joueurs venant de JUCO ont faim.