Le fiston de Manute Bol snobe Kentucky et préfère rejoindre les rangs des Ducks.

Les engagements se multiplient et hier en début de soirée, un événement d’envergure s’est produit

Le « petit » prodige 5-étoiles Bol Bol, classé troisième meilleur lycéen par 247 Sports, a annoncé qu’il s’engageait avec les Ducks d’Oregon à partir de la saison prochaine via un article écrit sur The Players Tribune.

« L’année prochaine je serais un Duck d’Oregon, » écrit-il.

L’équipe de Dana Altman était en concurrence avec Arizona, UCLA, USC mais surtout Kentucky pour attirer le fils de Manute Bol. Ce dernier attribue ce choix au head coach d’Oregon mais surtout son assistant, Tony Stubblefield.

“J’ai tout aimé chez eux. Comment ils jouent, le coaching et j’ai adoré le campus,” raconte Bol Bol auprès de Scout.com. “J’ai aimé qu’ils comprennent que je ne prendrais pas 25 kilos et qu’ils n’allaient pas changer mon jeu. J’ai eu une connexion avec eux.” 

A Oregon, Bol Bol apportera de la taille dans la raquette du haut de ses 2.18m et ses 2.33m d’envergure. Protecteur de cercle, il est aussi très bon sous le panier en attaque. Poste bas, shoot à mi-distance, le fiston Bol sait quasiment déjà tout faire sur un terrain. Dominant au lycée, le passage au niveau supérieur pourrait cependant être délicat avec un tel physique (un peu plus de100 kg sur la balance). Mais c’est aussi là que l’on verra le vrai talent du joueur.

Bol Bol est le point d’orgue du superbe recrutement qu’est en train de réaliser Dana Altman et son staff. En plus de l’intérieur de la Findlay Prep, les Ducks ont déjà enregistré les arrivées de l’ailier Louis King (#18, 2018), un autre prospect 5-étoiles, mais aussi celle de l’arrière Will Richardson (#47) et l’intérieur Miles Norris (#57).