Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
Yves Pons Tennessee vs UNC Asheville Week 1 2019
(Crédit photo : Randy Sartin - USA TODAY Sports)

Yves Pons, à l’image de Tennessee, réalise un début de saison parfait

Après 6 victoires en 7 matchs, Tennessee a parfaitement entamé cette nouvelle saison et Yves Pons brille avec les Volunteers. 

Qualifié comme l’un des joueurs les plus physiques en NCAA et nouveau chouchou du public de Tennessee, Yves Pons se révèle être sensationnel lors du premier mois de compétition en 2019-2020. “Air France” a conquis le coeur des fans, mais aussi, une place l’effectif des Volunteers. 

Participer à plus de 30 minutes par match et scorer plus de 10 points est devenu la nouvelle norme pour le jeune français et ses performances de haut vol ne font que confirmer cette dynamique. D’abord, lors du premier match de saison, Yves Pons fixe son record de points en carrière (15 points face à UNC-Asheville) et a parfaitement assumé son rôle de titulaire. 

Il a, ensuite, enchaîné et s’est amélioré pour le deuxième match de saison régulière. 19 points et nouveau record en carrière pour assurer une victoire solide face à une bonne équipe de Murray State (82-63).

Des performances et victoires qui en appellent d’autres, puisque Yves Pons et les siens en sont aujourd’hui à un bilan de 6-1, avec, entre autre, une victoire de prestige face à l’excellente équipe de Washington (classée 20ème à l’époque).

De belles victoires collectives et, donc, un début de saison réussi pour le jeune français. En atteste sa jolie feuille de stats. Il comptabilise plus de 34 minutes, 12.4 points, 5.2 rebonds et même 2.5 blocks. Ses pourcentages ne sont pas en reste, puisque le junior de Tennessee tourne à 53% au tir, dont 39% à trois points. Une nette progression

Yves Pons reste un défenseur d’élite, mais, il a effectué d’énormes progrès en attaque. Le jeune homme a travaillé son jeu offensif durant l’intersaison et s’est construit un shoot fiable. “Air France” l’a déclaré lui-même, en disant qu’il a beaucoup bossé sur son shoot à l’intersaison.

Rick Barnes, head coach des Volunteers, l’a confirmé en déclarant que Yves Pons travaillait dur pour atteindre ses objectifs.

Tennessee vs UNC Asheville Week 1 2019
(Crédit photo : Randy Sartin – USA TODAY Sports)

Yves Pons a trouvé sa place et s’impose enfin dans le système de Rick Barnes. Le head coach joue d’ailleurs une part importante dans la réussite du français, alors qu’il ne l’a que peu lancé sur le parquet au cours de ses saisons freshman et sophomore le responsabilise parfaitement aujourd’hui. 

Les choix sont peut-être discutables, mais, ils sont logiques. Les anciennes stars de Tennessee, telles que Grant Williams, Admiral Schofield ou Jordan Bone, monopolisaient les minutes et les ballons. Yves Pons s’est développé en toute discrétion, et aujourd’hui, il se sert de ces 2 saisons passées dans l’ombre pour concrétiser les choix sensés de Rick Barnes.  

Une “success story” en devenir pour Yves Pons ?

Il faut dire que Rick Barnes sait y faire dans ce domaine. Depuis qu’il a repris les rennes des Volunteers en 2015, il a replacé le programme de basketball au premier plan dans une université qui ne vivait plus que par le football. Les 2 dernières performances à la March Madness (Round of 32 en 2018 et Sweet 16 en 2019) en sont les preuves.

Deux belles aventures et une continuité incarnée, cette saison, par Yves Pons (junior), Jordan Bowden (senior), John Fulkeron (junior) ou autre Lamonte Turner (junior).

Cette équipe est solide et ultra-physique, des caractéristiques représentatives du jeu de Yves Pons. Et si le français était la clé du succès de Tennessee en 2019-20 ?

Plus de lecture ?
Maui Invitational 2019 Lahaina Civic Center
Les matchs de la Week 4 : 2ème partie des tournois de début de saison (avec notre sélection)