Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Silvio De Sousa Kansas Bagarre Generale vs Kansas State 2020
(Crédit photo : Getty Images)

Silvio De Sousa (Kansas) suspendu 12 matchs après la bagarre générale contre Kansas State

L’intérieur sophomore de Kansas, Silvio De Sousa, a été suspendu pour une durée de 12 matchs par la conférence Big 12, selon un communiqué de presse officiel.

Il a été le principal instigateur d’une bagarre générale qui a éclaté à la fin de la rencontre face à Kansas State, remportée par les Jayhawks (81-60).

DaJuan Gordon a intercepté le ballon pour tenter un dunk dans les ultimes secondes, que Silvio De Sousa a contré avec violence. Les esprits se sont rapidement chauffés et les deux bancs se sont levés. Ils en sont ensuite venu aux mains dans les tribunes, à l’extérieur du parquet et au milieu des fans.

Un tel comportement inadmissible a mené la conférence Big 12 à suspendre un total de 4 joueurs :

  • Silvio De Sousa (Kansas) : 12 matchs de suspension.
  • David McCormack (Kansas) : 2 matchs de suspension.
  • James Love (Kansas State) : 8 matchs de suspension.
  • Antonio Gordon (Kansas State) : 3 matchs de suspension.

Cette décision de la conférence Big 12 est arrivée quelques heures après que le head coach des Jayhawks, Bill Self, a décidé de suspendre Silvio De Sousa jusqu’à nouvel ordre en attendant une résolution de l’Université et de la Big 12.

J’ai suspendu Silvio De Sousa indéfiniment dans l’attente d’une issue de l’examen mené par Kansas et la conférence Big 12. Comme je l’ai dit hier soir [après le match ; ndlr], nous sommes déçus de ses actions et il n’existe aucune place en basketball pour un tel comportement.

annonce Bill Self au lendemain de la bagarre générale entre Kansas et Kansas State.

Silvio De Sousa a publié, dans la foulée, un message d’excuses sur Twitter.

Le sophomore a complètement pété les plombs face à Kansas State. Il a échangé des coups de poings avec Jordan Love, qui ne jouait pas et sortait du banc des Wildcats. Et puis, on l’a vu prendre une chaise des tribunes, avant qu’on la lui enlève des mains au dernier moment.

Un tel comportement intervient au cours d’une saison fantomatique. Le jeune homme, natif de l’Angola, tourne à seulement 2.8 points et 2.9 rebonds de moyenne avec les Jayhawks.

L’ancienne recrue 4-étoiles (#32, 2017) vit une carrière universitaire à l’inverse des attentes nourries à la sortie du lycée. Il a écopé d’une suspension d’un an et demi à cause de l’investigation du FBI. Son gardien légal aux Etats-Unis et Bill Self auraient échangé de l’argent pour qu’il rejoigne Kansas en 2017.

Et, aujourd’hui, la carrière de Silvio De Sousa retrouve l’oeil du cyclone pour un comportement inadmissible sur le parquet.

Plus de lecture ?
Bryce Aiken Seth Towns Harvard Crimson 2020
“Zooming On” : une (triste) page se tourne à Harvard