Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : USA Today Sports)

NC State reçoit une “Notice of Allegations” salée de la NCAA pour le recrutement de Dennis Smith Jr.

Le premier domino est tombé en NCAA à la suite des procès du FBI à l’encontre du système de corruption en basketball universitaire. Et celui-ci est tombé à NC State.

L’Université de North Carolina State a révélé, dans un communiqué, qu’elle avait reçu une “Notice of Allegations” formelle de la part de la NCAA, en lien avec le recrutement illicite de Dennis Smith Jr. Elle comprend 4 accusations sérieuses ; soit le même total de victoires en conférence ACC du Wolfpack lors de l’unique saison du joueur à Raleigh.

2 des 4 accusations comprennent des violations de Niveau 1 (les charges les plus sévères) et les 2 autres englobent des violations de Niveau 2. NC State détient 90 jours pour répondre à la “Notice of Allegations”.

En plus d’être une épine directe dans le pied du programme de basketball, les accusations de la NCAA sont liées à l’ancien head coach du Wolfpack, Mark Gottfried, et à son ancien assistant, Orlando Early.

Alors que chacun des protagonistes est chargé d’une violation de Niveau 1, Mark Gottfried, au-delà d’être le head coach actuel de Cal State Northridge, est accusé de ne pas avoir promu une atmosphère de conformité au règlement universitaire et, tout spécialement, d’un manque de surveillance sur le programme de basketball.

Ces accusations sont généralement considérées comme les plus graves pour un head coach et traduisent visiblement de la stratégie de la NCAA : de mettre en porte à faux les head coaches accusés par le FBI.

Selon la “Notice of Allegations”, les accusations entrent en lien direct avec les violations citées lors du premier procès du FBI à l’automne dernier :

  • Orlando Early est accusé d’une violation de Niveau 1 dans le cadre du recrutement de Dennis Smith Jr., où l’entraineur assistant aurait fourni un paiement de $40.000 et des bénéfices illicites de plus de $6.600 (et notamment $4,562 sous la forme de 106 tickets pour 13 matchs au cours de la saison 2016-17).
  • Le journal local, News & Observer, rentre également dans les détails des accusations et notamment la réception d’un pass de parking pour un match de football face à Florida State, en 2014, pour une valeur de $80.

La première bonne nouvelle pour NC State est que les accusations formulées par la NCAA n’incluent aucune information qui n’avait pas été mis à la disposition du public par la passé, bien qu’elles mènent à des punitions relèvement sévères.

La seconde bonne nouvelle est que l’administration a subi de nombreux changements depuis les violations. Mark Gottfried a quitté le campus de Raleigh avant la fin de la saison 2016-17, remplacé par Kevin Keatts, tandis qu’un nouveau Directeur Athlétique a été nommé en la personne de Boo Corrigan.

Cette “Notice of Allegations” est certainement la première d’une longue lignée dans les prochaines semaines et/ou mois.

En plus de NC State, Kansas, Louisville, Auburn, Arizona, USC, Oklahoma State, South Carolina, Clemson, Creighton, TCU et LSU sont des écoles potentiellement dans le viseur de la NCAA à la suite des révélations qui ont émergé des procès menés par le FBI depuis un an.

Et, à l’instar de Mark Gottfried, les head coaches des écoles citées ci-dessus ont de quoi claquer des genoux avec la direction assumée de la NCAA : “on récupère les informations déterrées par le FBI et on attaque les head coaches”.

 

La “Notice of Allegations” complète envoyée à NC State.

Plus de lecture ?
Sam Cunliffe Evansville
“A day with Evansville” : Sam Cunliffe prêt à rebondir avec les Purple Aces