Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Malachi Flynn San Diego State Aztecs vs San Jose State 2019
(Crédit photo : K.C. Alfred - The San Diego Union-Tribune)

Second Round : Malachi Flynn porte #2 San Diego State contre #7 Saint Mary’s

La MoC Madness continue avec le Second Round, où 8 rencontres seront résumées par les soins de la rédaction (avec l’aide de “faits alternatifs”) sur 2 jours consécutifs. 11ème épisode du tournoi : #2 San Diego State contre #7 Saint Mary’s.

Vous cherchez le bracket de notre compétition ? Un seul clic.

Vous ne comprenez pas le principe de la MoC Madness ? Les indications juste ci-contre.

Qu’est-ce que la MoC Madness ?

La March Madness a succombé à la pression du COVID-19. Mais, la rédaction de Midnight on Campus a sorti l’artillerie lourde pour conclure la saison de basketball universitaire sur une note (folle) digne du mois de mars : la MoC Madness.

Lors des 3 prochaines semaines, la MoC Madness reprend le flambeau du NCAA Tournament pour couronner un champion national… à notre propre sauce. Du First Round au Final Four, nous mettrons la main à la pâte afin de poursuivre la folie du mois de mars (au sens propre comme au sens figuré). 4 résumés plus ou moins plausibles par jour de compétition et 1 bracket rempli par nos soins.

Et, surtout, aux grandes occasions les grands moyens. 

Bastien a gentiment réquisitionné son chat, Mopti, pour désigner les vainqueurs de nos résumés originaux. Oui, sans blague. Vous souvenez-vous de Paul Le Poulpe ? Et bien, c’est le même concept (en beaucoup plus mignon). Notre plume s’occupe du reste en construisant des faits alternatifs et des scénarios selon les préférences initiales de Mopti.

Impartialité garantie. 

A la recherche de résultats à l’objectivité pure ? La MoC Madness n’est pas pour vous. En quête d’événements fictifs dans le simple but de se distraire ? Vous allez adorer. 

La préférence de Mopti : San Diego State


L’incroyable saison de #2 San Diego State continue à la MoC Madness.

Avec un record de 17-1 en MWC, un bilan général de 30-2 et une première marche franchie sans trembler à #15 Eastern Washington (87-63), les Aztecs sont opposés à autre belle équipe pour atteindre le Sweet 16 : #7 Saint Mary’s. Les Gaels, fraîchement défaits par Gonzaga en finale de conférence WCC, ont tout de même vaincu #10 Arizona lors du First Round du tournoi (79-67).

Mais, pour leur 10ème participation au tournoi final, les Gaels n’iront pas plus loin.

L’aventure s’arrête au Second Round à cause d’un homme : Malachi Flynn. Tout juste nommé dans la Second-Team All-America de l’Associated Press, cela ne lui convient pas.

J’estime que ma saison, notre saison, parle d’elle-même. Je reste content mais il y a un petit goût d’amertume.

expliquait le junior des Aztecs avant le tip-off.

Sûr de lui, le meneur de San Diego State semble être en mission.

Malachi Flynn San Diego State Aztecs Texas Southern 2019
(Crédit photo : San Diego State Athletics)

Malachi Flynn passe la vitesse supérieure

Je vous l’avais dit !

lâche Malachi Flynn au micro de CBS.

Le bougre vient tout juste de lâcher un triple-double, 34 points, 10 rebonds, 14 passes, et les Aztecs valident leur ticket pour le Sweet 16 avec un succès probant (85-63).

Vexé de ne pas avoir été sélectionné dans la AP First-Team All-America, le meneur senior était partout et a totalement éclaboussé la rencontre de son talent.

Intenable, dès les premières minutes de la rencontre, Malachi Flynn prend le contrôle de la gonfle et du match. Le natif de Tacoma a déjà lâché 5 passes décisives à ses collègues après 5 minutes de jeu. Saint Mary’s n’arrive pas à le contenir ; mais, les Gaels restent au contact au tableau d’affichage (16-12).

Une gorgée de Gatorade plus tard et un temps-mort, Malachi Flynn passe la vitesse supérieure.

En l’espace de 3 minutes, il inscrit 3 tirs primés consécutivement et il les accompagne de 2 interceptions. San Diego State s’envole au score à quelques instants de la mi-temps grâce à son meneur. Yanni Wetzell y met également du sien et compile 10 points et 8 rebonds au repos (49-30).

Jordan Ford esseulé, San Diego State peut s’envoler

En face, Jordan Ford sort une performance comme il en a l’habitude.

Sur les 30 unités des Gaels à la mi-temps, le senior de l’équipe californienne en avait inscrit la bagatelle de 17. Mais, au retour des vestiaires, le sort s’acharne sur les finalistes de la conférence WCC.

Jordan Ford Saint Mary's Gaels 2020
(Crédit photo : Jed Jacobsohn – Associated Press)

Malik Fitts, le meilleur rebondeur des Gaels, n’est pas de retour sur le parquet pour la seconde période. Ni même su le banc. On apprenait en fin de match qu’il s’était fracturé le pied droit. Jordan Ford se retrouve alors esseulé face à Malachi Flynn, qui continue son chantier.

Le meneur de San Diego State se trouve toujours sur son nuage après la pause.

L’ancien leader de Washington State rajoute 2 puis 3 tirs primés pour sceller le sort de la rencontre. Dans son sillage, Wanni Wetzell ne baisse pas non plus de rythme. Le néo-zélandais fait des ravages sous le panier avec 18 rebonds captés sur l’ensemble du match.

Son compère senior finalise son triple-double avec 2 touchdown passes dans les dernières minutes de la partie. Mission réussie.

Plus de lecture ?
Nathan Knight William & Mary vs High Point 2020
“Steal of the NBA Draft” : Nathan Knight (William & Mary)