Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Tyler Bey Dunk Colorado Buffaloes 2020
(Crédit photo : Colorado Athletics)

Second Round : #10 Colorado terrasse #2 Creighton au bout de la nuit

La MoC Madness continue avec le Second Round, où 8 rencontres seront résumées par les soins de la rédaction (avec l’aide de “faits alternatifs”) sur 2 jours consécutifs. 10ème épisode du tournoi : #2 Creighton contre #10 Colorado.

Vous cherchez le bracket de notre compétition ? Un seul clic.

Vous ne comprenez pas le principe de la MoC Madness ? Les indications juste ci-contre.

Qu’est-ce que la MoC Madness ?

La March Madness a succombé à la pression du COVID-19. Mais, la rédaction de Midnight on Campus a sorti l’artillerie lourde pour conclure la saison de basketball universitaire sur une note (folle) digne du mois de mars : la MoC Madness.

Lors des 3 prochaines semaines, la MoC Madness reprend le flambeau du NCAA Tournament pour couronner un champion national… à notre propre sauce. Du First Round au Final Four, nous mettrons la main à la pâte afin de poursuivre la folie du mois de mars (au sens propre comme au sens figuré). 4 résumés plus ou moins plausibles par jour de compétition et 1 bracket rempli par nos soins.

Et, surtout, aux grandes occasions les grands moyens. 

Bastien a gentiment réquisitionné son chat, Mopti, pour désigner les vainqueurs de nos résumés originaux. Oui, sans blague. Vous souvenez-vous de Paul Le Poulpe ? Et bien, c’est le même concept (en beaucoup plus mignon). Notre plume s’occupe du reste en construisant des faits alternatifs et des scénarios selon les préférences initiales de Mopti.

Impartialité garantie. 

A la recherche de résultats à l’objectivité pure ? La MoC Madness n’est pas pour vous. En quête d’événements fictifs dans le simple but de se distraire ? Vous allez adorer. 

La préférence de Mopti : Colorado


Tyler Bey est incroyable.

Dans une MoC Madness pleine de surprises, le junior de #10 Colorado a lui-aussi décidé de faire parler de lui. Le natif de Las Vegas termine avec 79 points dans la musette face à #2 Creighton et qualifie les Buffaloes au Sweet 16 après un match sans fin (153-152).

Il y a des soirs comme ça. Des soirs où tout va et pour tout le monde. Ce fut le cas hier soir pour Colorado et Creighton. Personne ne voulait lâcher son bout de gras. Panier après panier après panier.

Tyler Bey ne rate (quasiment) rien

Creighton lance les hostilités et Christian Bishop est le premier à prendre feu.

En début de partie, le sophomore des Bluejays se mue en protecteur de cercle et accumule 5 blocks en 9 minutes de jeu. Rien ne rentre et Colorado doit s’en remettre au talent de Tyler Bey. Il est le seul à sortir la tête de l’eau.

Avec 10 points, il permettait aux Buffaloes de rester au contact (26-17).

Christian Bishop Creighton Bluejays vs Butler 2020
(Crédit photo : Michael Conroy – Associated Press)

Dans la continuité, il fait même mieux et permet aux siens de prendre l’avantage avec le début d’un show défensif. Tyler Bey et ses coéquipiers enchainent les stops défensifs et de l’autre côté du terrain, l’ailier ne rate quasiment rien. Tout en puissance avec le jeu qu’on lui connaît : des dunks.

Au buzzer de la mi-temps, les Buffaloes prennent les devants grâce aux 23 unités de son leader offensif (48-40).

Au retour des vestiaires, le mano a mano débute pour ne plus finir.

Marcus Zegarowski permet à Creighton de revenir très rapidement dans le match avec deux réussites à 3-points consécutives en une minute de jeu. Revenu à une possession, les membres de la conférence Big East n’arrive cependant jamais à passer devant au score.

La folie jusqu’au bout de la nuit

La faute à un homme. Toujours le même, Tyler Bey.

Le futur joueur de NBA arrive toujours à trouver la solution pour filer au panier. Néanmoins, jamais les Buffaloes ne parviennent à s’envoler au tableau d’affichage. Les deux équipes se calquent l’une sur l’autre.

Un raté pour un raté. Un panier pour panier. Et un scénario qui se termine en séance de prolongation. Les Buffaloes et les Bluejays se séparent à 75-75 au buzzer final.

Nic Zeil était pourtant à un doigt d’envoyer ses copains au Sweet 16.

Nic Zeil Dunk Entrainement Creighton Bluejays 2020
(Crédit photo : Creighton Athletics)

Cinq minutes de plus et rien ne change.

Les deux programmes n’arrivent toujours pas à trouver le petit plus qui peut donner l’avantage au score. Impossible de se départager ; mais, les défenses sont toutefois restées dans les vestiaires. Tyler Bey s’amusait pour Colorado, en face, Nic Zeil jouait un vrai rôle pour la première fois de la saison. Lui l’habitué au banc, habituellement. Le premier en était à 45 points, le second avec 13 unités.

96-96 après la première prolongation. Rebelotte.

Colorado et ses shooteurs intrépides

Dans le second OT, Tyler Bey est beaucoup moins présent. Un peu sur les rotules, il laisse le leadership à D’Shawn Schwartz.

Le junior pense avoir accompli le plus dur puisqu’en 2 minutes, il offre un matelas de 8 points à Creighton. Se réveille alors l’homme providentiel, Nic Zeil. À base de up-and-under, le Bluejay parvient, non sans mal, à ramener son équipe dans le match. Mais, une nouvelle fois, le temps aura raison et le dernier mot.

124-124. Bis repetita. Troisième OT.

Sur le banc lors des dernières minutes du 2OT, Tyler Bey revient en fusion.

Le kid de Las Vegas est intenable et score 24 points en 5 minutes. Sous le panneau, à trois points, à mi-distance. Partout. Pourtant, Creigton ne lâche toujours pas et passe même devant à quelques secondes du buzzer. 152-150, Bluejays.

Il ne reste alors plus que 4 secondes à jouer.

Ballon, Colorado, sur la ligne de fond.

Celui-ci tombe dans les mains de Tyler Bey.

Bien défendu, l’ailier arrive au milieu de terrain et… tire. Un instant qui semble durer une éternité pour chaque équipe. Jusqu’au swish. Nothin’ but net. Le ballon caresse le filet. Colorado s’impose sur un hail mary venu d’ailleurs (153-152).

Tyler Bey sort avec le panier victorieux, 79 points et, le plus important, un ticket pour le Sweet 16.

Plus de lecture ?
Matt Simpson Guard Florida College Falcons vs South Florida Week 1 2020
“Zooming On” : Florida College Falcons (NAIA)