Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : Kyle Terada, USA TODAY Sports)

#11 Rhode Island avance sans trembler face à #6 Creighton

Rhode Island n’avait pas atteint la March Madness depuis 18 ans. Pour ce retour dans le tournoi, les Rams étaient opposés à Creighton et si le début de rencontre ne possédait pas de rythme, très vite, Rhode Island prend les commandes du match. Les Rams sont les premiers à prendre l’avantage dans le match. Cet avantage ne tient cependant pas puisque que dans un coup de moins bien, ils voient Creighton revenir à un point. Mais, les Rams retrouvent leur basket et virent en tête à la mi-temps. Au retrouve des vestiaires, Rhode Island ne laisse rien aux Bluejays.

Si ces derniers parviendront à revenir à cinq unités au milieu de la seconde période, les hommes de Dan Hurley restent tranquilles, ne laissent pas la pression les gêner et proposent leur basket. Résultat : ils parviennent à reprendre le large au score et finissent par l’emporter sur le score final de  et obtenir leur ticket pour le Second Round face à Oregon. 

Et comme nous vous le précisions, il s’agit de la première victoire des Rams à la March Madness depuis 1998.

Les premières minutes sont difficiles au niveau de la réussite et surtout pour Creighton qui n’inscrit aucun tir sur les cinq premières minutes. Le seul point qu’ils ont, il arrive sur un lancer-franc. Rhode Island se trouve un peu plus en réussite et logiquement prend cinq points d’avance (6-1). De plus, ils ne laissent passer que peu de rebonds qu’ils soient défensifs ou offensifs. Malgré la défaillance de Rhode Island à trois points (1/10 à ce moment de la rencontre), ils arrivent à conserver leur avantage en place au fil des minutes qui s’égrainent (17-11).

Sauf que Rhode Island connaît un trou d’air offensif. Il n’en fallait pas plus pour ramener Creighton dans le match. Les Bluejays reviennent à un point des Rams en trois minutes suite à un tir primé de Khyri Thomas (21-20). Mais Rhode Island se reprend rapidement et inflige dans la foulée un 9-1 à Creighton ce qui leur permet de refaire un écart au score. Jared Terrell donne 9 points d’avance aux siens à deux minutes de la pause (30-21) et au buzzer de la pause, les Bluejays ont recollé à nouveau, mais toujours derrière Rhode Island (33-26).

La deuxième partie du match, Rhode Island la commence au mieux. Les joueurs de Dan Hurley améliorent, un peu, leur avantage au score puisque ce dernier passe de sept à onze points à 14 minutes de la fin (43-32). Mais les Rams ne tiennent pas et Creighton parvient petit à petit à revenir dans le match grâce au duo Ronnie Harrell et Toby Hegner qui réussit à ramener les Bluejays à cinq points à neuf minutes du final (55-48).

Toutefois, les Rams ne montrent pas d’inquiétudes à ce petit retour de Creighton. Ils continuent à jouer leur jeu calmement et à cet instant, cela tient. A cinq minutes de la fin avec un Kuran Iverson dans tous les bons coups, Rhode Island compte à nouveau onze points d’avance après n’en avoir eu que cinq (64-53). Une tranquillité qui offre la victoire à Rhode Island. Le head coach de Creighton, Greg McDermott, le concède et fait entrer son banc à deux minutes de la fin du chrono. Les Rams avancent dans le tournoi avec cette victoire 84 à 72 et affronteront Oregon au Second Round.

Plus de lecture ?
“A day with Marquette” : Markus Howard veut réussir son ultime saison