Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : Brett Rojo, USA TODAY Sports)

#1 Kansas se défait de #9 Michigan State en cinq minutes

Une rencontre sous le signe de l’amitié à TulsaJosh Jackson rencontrait ses amis d’enfance Cassius Winston et Miles Bridges. Sur le parquet pourtant, les freshmen se donnent à fond pour qualifier leur équipe. Mais une seule s’est qualifiée à la fin : Kansas. Les Jayhawks auront pourtant eu du mal à se défaire des Spartans qui s’accrochent pendant 35 minutes. 

Mais il reste 5 minutes. Cinq minutes pendant lesquelles les hommes de Bill Self sont totalement intraitables. Il y avait simplement 2 points d’avance pour les Jayhawks, mais au final, il y en 20. Kansas obtient son ticket pour le Sweet 16 face à Purdue après cette fin de match tonitruante.

Beaucoup d’intensité d’entrée entre les deux équipes. Elles se répondent panier pour panier sans temps mort dans le jeu et après cinq minutes, Michigan State creuse un premier écart de trois points (9-6). Mais la mauvaise nouvelle pour les Spartans, c’est que Miles Bridges est obligé de sortir du terrain pour se faire soigner pour une blessure au dos/aux côtes. Entre temps, Kansas est repassé devant au score grâce à son backcourt mais les hommes de Tom Izzo sont toujours au contact. A 11 minutes de la pause, trois points d’écart toujours (14-17).

Puis Miles Bridges revient sur le parquet et ramène les siens devant au score deux minutes plus tard (20-19). Les Spartans n’arrivent pas à garder cet avantage et Kansas repasse devant à 4 minutes de la mi-temps (27-31). D’ailleurs, cette première période se finit de manière un peu brouillonne, mais malgré cela, les Jayhawks gardent la tête en direction des vestiaires (35-40).

La seconde mi-temps commence fort, avec là encore beaucoup d’intensité. Les Spartans sont pourtant loin d’être dans le dur mais doivent faire sans Nick Ward rapidement à cause de trois fautes commises. C’est alors que Kansas se reprend un peu. A 13 minutes du final, les hommes de Bill Self mènent 54-48 avant un sursaut de leurs adversaires. En une minute, 5-0 pour les Spartans qui ne sont plus qu’à un point (53-54) ! 

Mais Kansas remet un coup de collier avec un collectif retrouvé l’espace d’un instant. Résultat, les Jayhawks reprennent un large avantage de 10 points à 8 minutes de la fin (57-67). Michigan State est acculé sous les contre-attaques de Kansas et la défense prend l’eau. L’écart continue de monter pour des Jayhawks mort de faim sur le parquet. Ils finissent la rencontre en mode rouleau compresseur avec un Josh Jackson dans toutes les actions offensives et défensives.

Kansas l’emporte finalement 90 à 70 et prend la route du Sweet 16 où ils rencontreront Purdue. Sans aucune doute un score difficile à avaler pour des Spartans qui ont été loin d’être ridicule.

Plus de lecture ?
F.B. What ? La belle semaine de Bill Self à Kansas