Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Tribunes Vides Iowa Hawkeyes vs UNC 2020-21
(Crédit photo : Matthew Holst - Getty Images)

Bracketology : nos 64 équipes qualifiées pour le First Round de la March Madness en 2021

Au coeur d’une saison de basketball universitaire particulière et chamboulée par la pandémie du COVID-19, un élément permet d’aligner la mire et de garder le cap : la March Madness. D’autant plus que la dernière édition a été annulée à la dernière minute.

C’est pourquoi il n’est jamais trop tôt pour faire monter la sauce.

A plusieurs reprises au cours de la saison régulière, une liste des 64 universités présentes au First Round sera dévoilée pour suivre l’évolution des têtes de série (envisagées), de la fameuse “bubble” et des champions de conférence (pronostiqués) pour empocher un ticket de qualification automatique.

Précision : on ne parle pas de Field of 68 complète.

La liste prend en compte les vainqueurs et perdants du First Four. 4 vainqueurs et 4 perdants. D’où le compte de 64 équipes au sein de cette liste.

Ainsi, au jour du Selection Sunday et à quelques heures de la révélation du bracket officiel, Midnight on Campus publie une septième et dernière liste des 64 équipes qualifiées pour le First Round de la March Madness en 2020-21.

Nos 64 équipes qualifiées à la March Madness… au 14 mars 

 
Field of 64 – March Madness 2021
Place Seed Equipe AQ
1. #1 Gonzaga  = X
2. #1 Illinois   X
3. #1 Michigan  =
4. #1 Baylor  
5. #2 Houston  = X
6. #2 Iowa  =
7. #2 Alabama  = X
8. #2 Ohio State  =
9. #3 Tennessee  =
10. #3 West Virginia  
11. #3 Florida State  
12. #3 Texas  = X
13. #4 Villanova  
14. #4 Wisconsin  =
15. #4 Texas Tech  =
16. #4 Oklahoma State  
17. #5 Arkansas  =
18. #5 Oklahoma  =
19. #5 Creighton  
20. #5 Kansas  =
21. #6 Purdue  =
22. #6 Colorado  
23. #6 Virginia Tech  =
24. #6 USC  
25. #7 Ole Miss  
26. #7 Oregon  
27. #7 UCLA  
28. #7 Rutgers  
29. #8 Memphis  
30. #8 Virginia  
31. #8 Georgetown  NEW X
32. #8 Loyola-Chicago  = X
33. #9 Florida  =
34. #9 VCU  = X
35. #9 Missouri  
36. #9 UConn  =
37. #10 San Diego State  = X
38. #10 Colorado State  =
39. #10 North Carolina  =
40. #10 Georgia Tech  NEW X
41. #11 Winthrop   X
42. #11 Oregon State  NEW X
43. #11 Utah State  NEW
44. #11 LSU  =
45. #12 Drake  =
46. #12 North Texas  NEW X
47. #12 Saint Bonaventure  =
48. #12 BYU  =
49. #13 UC Santa Barbara  = X
50. #13 Colgate  = X
51. #13 UNC Greensboro  = X
52. #13 Oral Roberts = X
53. #14 Morehead State  = X
54. #14 Cleveland State  = X
55. #14 Ohio  NEW X
56. #14 Appalachian State  = X
57. #15 UMass Lowell  = X
58. #15 Grand Canyon  = X
59. #15 Drexel  = X
60. #15 Iona  NEW X
61. #16 Liberty  = X
62. #16 Eastern Washington  NEW X
63. #16 Abilene Christian  NEW X
64. #16 Norfolk State  NEW X
 

Un peu de changement parmi les seeds #1.

Gonzaga garde la première tête de série nationale… mais, Illinois pointe le bout de son nez dans son sillage. Les Fighting Illini ont piqué la place de Baylor, qui conserve un seed #1, en 4ème position générale derrière Michigan.

Les conclusion principales de cette dernière semaine de tournois de conférence au sommet de la hiérarchie ?

Creighton poursuit sa dégringolade et se retrouve aujourd’hui avec un seed #5 très bancal. A l’inverse, Oklahoma State se trouve en pleine bourre et, avec une présence très convaincante en finale de conférence Big 12, les Cowboys arrêtent leur progression fulgurante avec un seed #4. Et dire qu’ils n’étaient même pas classés le mois dernier.

Le reste est un beau bordel provoqué par les différents “bid stealers”.

Georgetown, Georgia Tech et Oregon State chamboulent les dernières places de repêchage avec des titres de champion respectifs en conférence Big East, ACC et Pac-12. Ces surprises magistrales ont percé un certain nombre de bulles. Par exemple, Boise State, Clemson et Wichita State ont disparu de notre dernier classement prévisionnel à quelques heures de la publication du bracket officiel.

Toutefois, dans notre bracket provisoire, la “bubble” garde une forme presque inchangée.

BYU, Saint Bonaventure, Drake et LSU se maintiennent en tant que “Last Four In”.

Utah State et Colorado State, avec une marge semble-t-il un peu plus large, se sont tout de même pas sorti d’affaire et reste à la merci du comité de sélection. Même chose pour North Carolina et UConn.

Le nombre d’équipes qualifiées pour chaque conférence :

  • Big 12, Big Ten et SEC : 7.
  • ACC et Pac-12 : 5.
  • Big East : 4.
  • Mountain West : 3.
  • American, Atlantic 10, Missouri Valley et WCC : 2.
  • America East, Atlantic Sun, Big Sky, Big South, Big West, Colonial, Conference USA, Horizon, MAAC, Mid-American, Northeast, Ohio Valley, Patriot, Southern, Southland, Summit, Sun Belt et WAC : 1.

La liste des champions de chaque conférence :

  • America East : UMass Lowell.
  • American : Houston.
  • Atlantic 10 : VCU.
  • ACC : Georgia Tech.
  • Atlantic Sun : Liberty.
  • Big 12 : Texas.
  • Big East : Georgetown.
  • Big Sky : Eastern Washington.
  • Big South : Winthrop.
  • Big Ten : Michigan.
  • Big West : UC Santa Barbara.
  • Colonial : Drexel.
  • Conference USA : North Texas.
  • Horizon : Cleveland State.
  • Ivy League : pas de champion du fait de l’annulation de la saison.
  • MAAC : Iona.
  • Mid-American : Ohio.
  • MEAC : Norfolk State.
  • Missouri Valley : Loyola-Chicago.
  • Mountain West : San Diego State.
  • Northeast : éliminé au First Four.
  • Ohio Valley : Morehead State.
  • Pac-12 : Oregon State.
  • Patriot : Colgate.
  • SEC : Alabama.
  • Southern : UNC Greensboro.
  • Southland : Nicholls.
  • SWAC : éliminé au First Four.
  • Summit : Oral Roberts.
  • Sun Belt : Appalachian State.
  • West Coast : Gonzaga.
  • WAC : Grand Canyon.

Les dates importantes de la March Madness

(Évidemment, les détails du tournoi sont susceptibles de changer à tout moment en fonction de l’évolution de la pandémie du COVID-19 aux Etats-Unis et des décisions prises par la NCAA vis-à-vis de l’organisation du plus grand événement universitaire de la saison)

Le “Selection Sunday” se déroule le dimanche 14 mars et donne le coup d’envoi officiel du NCAA Tournament.

Toutefois, avec la situation sanitaire, la ligue universitaire a décidé de regrouper l’ensemble des 67 matchs prévus tout au long du tournoi dans l’Etat d’Indiana. Le but est de construire un “environnement contrôlé” face au COVID-19. Cela veut dire que l’ensemble des rencontres auront lieu dans 6 arènes différentes, entre Indianapolis, Bloomington et West Lafayette :

  • Bankers Life Fieldhouse (Indiana Pacers en NBA)
  • Lucas Oil Stadium (Indianapolis Colts en NFL)
  • Hinkle Fieldhouse (Butler)
  • Indiana Farmers Coliseum (IUPUI)
  • Assembly Hall (Indiana)
  • Mackey Arena (Purdue)

Dans un second temps, la NCAA a confirmé une série de nouvelles dates pour chaque tour de la March Madness dans son dernier communiqué en date.

Le First Four lance les hostilités du tournoi final dès le jeudi 18 mars avec 4 matcs prévus en une seule journée. Le First Round et le Second Round suivront dans la foulée, entre le vendredi 19 et le samedi 20 mars pour le Round of 64 et entre le dimanche 21 et le lundi 22 mars pour le Round of 32.

Les demi-finales régionales ou Sweet 16 ouvriront la deuxième semaine de compétition avec des rencontres jouées les unes après les autres (à l’inverse des matchs disputés en même temps) entre le samedi 27 et le dimanche 28 mars, avant les finales régionales ou Elite 8, entre le lundi 29 et le mardi 30 mars.

Le Final Four se disputera, en conclusion du NCAA Tournament, au sein du Lucas Oil Stadium d’Indianapolis (au même titre que l’Elite 8). Les demi-finales nationales se joueront, comme prévu avant les modifications, lors du samedi 3 avril. Les deux équipes victorieuses se qualifieront pour le NCAA Championship Game. 

Un nouveau champion national sera ainsi couronné dans la nuit du lundi 5 avril, si tout se passe en concordance avec les plans de la NCAA.

Pour l’ensemble des informations (dates et lieux) sur la March Madness, c’est par ici.

Plus de lecture ?
Nah'Shon Bones Hyland Guard VCU Rams Célébration 2021
March Madness : nos pépites des Mid-Majors prêtes à exploser en mars