Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : Godofredo Vasquez-USA TODAY Sports)

Lonzo Romar et Washington, c’est (enfin) fini !

L’université de Washington a décidé hier, dans la soirée, de mettre un terme au contrat la liant au head coach du programme de basketball, Lonzo Romar. Après une saison totalement ratée malgré l’apport du probable futur numéro un de la Draft NBA 2017, Markelle Fultz, les résultats sur le terrain ont été des plus médiocres. Les Huskies ont terminé cette saison avec un bilan de 9 victoires pour 22 défaites, 2 succès et 16 revers au sein de la conférence Pac-12 avec l’avant-dernière place au classement.

“J’avais vraiment hâte d’entraîner notre équipe la saison prochaine et les suivantes, mais Dieu a un plan différent.” Réagis le désormais ancien coach de Washington pour Sport Illustrated.

Cela fut de trop pour l’université qui a donc décidé de se séparer de Lonzo Romar après 15 saisons sur le banc des Huskies. 15 saisons où il a remporté 298 matchs, en a perdu 195 et participé à deux reprises au Sweet 16. Pour le moment, aucun nom n’a fuité pour le remplacer, mais il y a bien un candidat qui pourrait avoir du sens. Même si cela parait encore prématuré, l’idée d’un retour de Brandon Roy à Washington n’est pas si farfelue que cela à l’heure actuelle.

Désormais sans head coach, un second problème se présente à Washington. En effet, selon plusieurs insiders, il devrait y avoir du mouvement dans le roster des Huskies. Et notamment un en particulier : celui de Michael Porter Jr., l‘un des meilleurs prospects de la promotion de recrutement 2017. Il doit normalement rejoindre l’université de Washington à la rentrée prochaine, mais il semblerait que cela n’arrive jamais.

Comme le rapporte Paul Biancardi d’ESPN, l’université de Missouri se trouve sur le point d’engager le père de Michael Porter Jr. en tant qu’assistant de l’équipe de basketball des Tigers. Et comme il le signale bien, le prospect n’a pas encore officialisé sa venue à Washington en signant sa lettre d’intention. Tout laisse donc à croire que le jeune ailier puisse revenir sur son choix de jouer pour Washington et choisir une autre école. Missouri semble l’outsider numéro un car en plus de la venue de son père, la famille Porter vit dans le Missouri depuis plusieurs années.

https://twitter.com/TheMPJ1/status/842145237174706177

Plus de lecture ?
Sam Cunliffe Evansville
“A day with Evansville” : Sam Cunliffe prêt à rebondir avec les Purple Aces