Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Jason Preston Pass Ohio Bobcats 2020
(Crédit photo : Ben Wielgopolski - WOUB Visuals)

La belle histoire de Jason Preston (Ohio) a débuté sur Twitter

Dès la fin novembre, alors que la saison de basketball universitaire débute tout juste, Jason Preston sort un match qui restera dans livres d’histoire à Ohio.

Le guard sophomore aurait pu, pourtant, ne jamais jouer le match contre Illinois qui lui a valu une telle attention.

Jason Preston sort son meilleur match en carrière face aux Fighting Illini. Cependant, au buzzer, le visage est fermé. Rien ne transparait. Le sophomore est déçu malgré ses 31 points infligés à Illinois, classé à la 8ème place de l’AP Top 25 au moment de la rencontre. Ils sont malheureusement insuffisants pour l’emporter.

Ohio quitte le parquet sur une défaite de deux points (77-75). Le meneur tient néanmoins sa meilleure performance sous les couleurs des Bobcats : 31 points combinés à 8 passes et 6 rebonds.

Une performance qui va rester dans les annales du programme d’Ohio. Une université qu’il a failli ne pas rejoindre.

Un tournoi salvateur en AAU

Jason Preston est remarqué sur Twitter.

Il évolue alors dans une Prep School en Floride où il vit avec le fils du meilleur ami de sa mère, décédée un an plus tôt à cause du crabe, le cancer. Quelques mois auparavant, le jeune homme d’un 1.80 m termine son cursus lycéen sans éveiller le moindre intérêt d’université avec une moyenne de 2 petits points. Il prévoit de rejoindre UCF en tant qu’étudiant lambda et d’y étudier le journalisme.

Terminé le basket.

Enfin presque.

Finalement, Jason Preston dévie en route et prend le chemin d’une Prep School après s’être illustré durant l’été au cours d’un tournoi en AAU.

Jason Preston Ohio Bobcats vs Illinois Ayo Dosunmu Week 2 2020
(Crédit photo : Getty Images)

Là-bas, Jason Preston voyage entre l’équipe C, où il commence la saison, et l’équipe A en passant par la B. Il joue sans faire de vagues. Et puis, un jour, il débarque dans l’équipe première avant de retourner directement dans le roster de l’équipe C dès le match suivant.

Il pose un triple-double.

De ce match, il monte une vidéo de ses moments forts et la poste sur Twitter.

Je voulais montrer aux gens de quoi je suis capable. Je n’avais beaucoup d’images de moi au lycée alors je souhaitais un petit quelque chose.

souligne Jason Preston.

Les images remontent dans les bureaux de plusieurs universités.

À la rentrée suivante, il accepte une bourse d’études à Ohio. L’aventure, dont il avait toujours un peu rêvé, débute à Athens ; à 1 400 kilomètres de sa Floride natale.

Trois ans plus tard, Jason Preston fait la Une grâce à une performance remarquée face à Ayo Dosunmu et Illinois. Plus que la prestation d’un seul joueur, le niveau des Bobcats interpelle.

Si on sait que l’on peut s’accrocher avec Illinois, alors, on sait que l’on peut jouer n’importe quelle équipe du pays.

lâche le Floridien en conférence de presse d’après-match.

Jason Preston : “j’espère qu’elle regarde”

Jason Preston fait ce qu’il sait faire de mieux : jouer au basketball.

Lors de ses 2 premiers matchs de la saison, il frôle à deux reprises le triple-double. Il lance son année avec 11 points, 8 passes et 6 rebonds contre Chicago State. Puis le guard compile 21 points, 7 passes et 9 rebonds face à North Carolina A&T.

Avant de sortir 31 unités, 8 passes et 6 prises.

J’espère qu’elle regarde. J’espère que je l’a rend fière.

confie Jason Preston, dont l’objectif est de saisir toutes les opportunités qui se portent à lui.

La prochaine représentation du sophomore a lieu ce soir, dimanche 6 décembre, sur le campus d’Athens, où lui et les Bobcats retrouvent Cleveland State sur leur chemin.

Plus de lecture ?
Neemias Queta Utah State Aggies MWC
Neemias Queta (Utah State) sera-t-il le premier portugais en NBA ?