Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : Getty Images)

McDonald’s All-American Game : présentation des acteurs du plus grand événement lycéen de l’année !

Avant que les stars actuelles du basketball universitaire ne reviennent au jeu pour le Sweet 16 de la March Madness, l’avenir du sport est exposé ce mercredi 27 mars, lors du célèbre McDonald’s All-American Game.

Ce sera le 42ème McDonald’s All-American Game et celui-ci se déroulera à la State Farm Arena d’Atlanta, antre des Atlanta Hawks en NBA, dès 1h du matin heure française.

Si la classe de recrutement de 2019 fait moins parler que les promotions 2018 (merci Zion Williamson) et 2017, le talent est tout de même présent et les perspectives à surveiller sont nombreuses. Et en premier lieu, le débat sur le statut du meilleur lycéen du pays reste une question ouverte à l’aube du plus prestigieux événement au sein du circuit lycéen.

Cole Anthony, James Wiseman, Jaden McDaniels, Anthony Edwards, ces noms ne vous disent rien ? Midnight On Campus présente les prochains acteurs du basketball universitaire à l’occasion du McDonald’s All-American Game.

 

Une armada venue de l’Est

 

La Team East compte parmi ses rangs 4 joueurs du Top-5 de la classe de recrutement 2019 : Vernon Carey, Anthony Edwards, Cole Anthony et Jaden McDaniels. Une véritable armada.

Sans doute l’un des noms les plus ronflants de cette classe, Cole Anthony, n’a toujours pas révélé le nom de l’université dans laquelle il évoluera l’an prochain. Fils de Greg Anthony, ancien meneur de UNLV puis auteur d’une carrière professionnelle en NBA, Cole Anthony mènera le jeu de la Team East. Comme son père, il est lui-aussi meneur de jeu et son jeu offensif est d’ores et déjà de qualité supérieure. D’abord athlétique, Cole Anthony maîtrise également l’art du pull-up jumper.

D’après Adam Zagora, Anthony devrait annoncer sa décision début avril. North Carolina, Oregon, Wake Forest, Georgetown et Notre Dame sont encore susceptibles d’accueillir le jeune homme. Celui-ci ne cache pas son désir d’atteindre le Final Four dès son année freshman et aura l’occasion de montrer que son talent est à la hauteur de son ambition à l’occasion de ce match.

Cole Anthony sera le chef d’orchestre d’une véritable armada dans laquelle on retrouvera également Anthony Edwards, futur joueur de Georgia. Natif d’Atlanta, ce fort scoreur évoluera sur ses terres et voudra marquer les esprits. Athlétique et doté d’un shoot correct, l’arrière a la recette pour prendre feu et s’imposer comme un très fort scoreur partout où il passe.

La Team East comptera également dans ses rangs l’ailier, Jaden McDaniels, annoncé comme futur numéro 1 de la Draft 2020 par ESPN en début d’année. Frère de Jalen, joueur actuel de San Diego State, il est un ailier de grande taille capable de shooter et de de défendre sur plusieurs positions.

Comme Cole Anthony, Jaden McDaniels n’a toujours pas pris de décision concernant sa future université. S’il reste aujourd’hui mystérieux sur son futur choix, ne donnant ainsi aucune indication et aucune date, il a effectué 5 visites officielles sur les campus de Kentucky, UCLA, Texas, San Diego State et Washington, d’où il est originaire.

A l’intérieur, la Team East possèdera un duo composé de Vernon Carey Jr. et Isaiah Stewart. Les deux hommes ont longtemps imaginé être associés dans la raquette de Duke, avant que Isaiah Stewart ne choisisse Washington. Ce dernier est un joueur physique qui compense un manque de taille relatif par d’énormes qualités athlétiques et de long bras, mais il est avant tout un très bon finisseur et un défenseur intérieur très correct. Vernon Carey Jr., fils d’un ancien joueur NFL, est un intérieur scoreur qui devrait faire les beaux jours de Duke la saison prochaine.

Sur le papier, la Team East s’avère être un vivier de talent très dense.

 

James Wiseman comme point d’ancrage à l’Ouest

 

Autre meneur de talent, Nico Mannion, mènera, lui, le jeu de la Team West. Déjà engagé auprès d’Arizona l’an prochain. Lui aussi fils d’un ancien joueur NBA, Nico Mannion n’est pas le joueur le plus athlétique mais il compense par d’excellents fondamentaux et un excellent shoot. Il est aujourd’hui annoncé comme le 8ème meilleur lycéen du pays et devrait pouvoir se montrer à l’occasion de ce match en distillant des ballons pour ses compagnons d’un soir.

Tyrese Maxey, futur joueur de Kentucky, devrait mettre ses qualités de scoreur au profit de son équipe. Membre de Team USA, il s’est également distingué sur le circuit lycéen en étant un défenseur tout à fait honnête. Il devrait avoir l’occasion de montrer cela à l’occasion de ce match face à Anthony Edwards, notamment.

Le futur coéquipier de Nico Mannion à Arizona, Josh Green, sera également à surveiller. Australien expatrié aux Etats-Unis pour le ballon orange, Green est un ailier athlétique capable de jouer à haut niveau des deux côtés du terrain. S’il n’a probablement pas la hype d’un Jaden McDaniels, il pourrait en surprendre plus d’un et il tachera de le montrer dès le McDonald’s All-American Game.

Dans la peinture, la Team West comptera sur un joyau nommé James Wiseman.

Le joueur originaire de Memphis a fait le choix de rester à la maison et sera sous les ordres de Penny Hardaway l’an prochain. Le garçon, immense par la taille comme par le talent, a le potentiel pour être le meilleur joueur de cette classe, tout simplement. Impressionnant de mobilité pour un joueur de cette taille, James Wiseman possède de très bons fondamentaux et devrait faire les beaux jours de Memphis.

D’après les observateurs, Evan Daniels en tête, James Wiseman s’avère être le joueur le plus impressionnant à l’occasion des entraînements organisés pour préparer le match.

Gardons également un œil sur l’intérieur Oscar Tshiebwe dont vous nous avions parlé l’été dernier. Le joueur originaire de Brooklyn, continue d’impressionner et pourrait bien passer quelques minutes sur le parquet en compagnie de James Wiseman, pour notre plus grand plaisir.

Si la Team West est peut-être inférieure à la Team East sur le papier, la talent est tout de même présent et il reste à voir si James Wiseman est capable d’offrir un match plus que sympathique face à une armada venue de l’Est.

Plus de lecture ?
Sam Cunliffe Evansville
“A day with Evansville” : Sam Cunliffe prêt à rebondir avec les Purple Aces