On est dimanche matin, je regarde tranquillement la SEC Network et je détecte un match entre Mississippi State et Cincinnati. Un match plutôt sympathique, avec deux équipes de même niveau, et un joueur m’interpelle : il s’agit du meneur de jeu des Bearcats, Justin Jenifer.

Un profil d’un pur créateur, qui joue avant tout pour ses coéquipiers avant de se mettre en lumière. Mais ce qui marque le plus concernant le joueur, c’est qu’il possède le meilleur ratio passe décisive-perte de balle de la ligue.

En effet, Justin Jenifer possède la particularité de ne perdre quasiment aucun ballon : seulement six pertes de balles en 11 rencontres sur ce début de saison !

C’est assez incroyable pour un meneur titulaire, qui plus est, à la création de toutes les actions de son équipe quand il se trouve sur le parquet. Et Justin Jenifer prend soin du ballon depuis le début de sa carrière universitaire.

Certes, son rôle en sortie de banc sur ses deux premières saisons était limité, mais lors de sa saison de junior, il a pris des responsabilités sur le plan offensif, sans pour autant renier sa principale qualité. Il continue sur cette lancée en ce début de saison, pour le plus grand bonheur de ses coéquipiers.

D’ailleurs, le head coach de Cincinnati Mike Cronin est élogieux sur son meneur même s’il pense que sa pépite est trop dur avec lui-même.

“Depuis ses débuts, il est obnubilé par ses statistiques et surtout sur ses pertes de balles. Lors des victoires, l’équipe est heureuse mais s’il a fait une perte de balle, il va faire la tête. C’est une obsession pour lui.

Justin Jenifer est une personne incroyable, avec un grand cœur, qui se donne à 300% pour le programme et les fans. C’est un réel plaisir d’avoir un tel joueur dans un groupe même si dès fois c’est difficile quand il perd un ballon (rires).

Il est le premier à l’entraînement avec un coéquipier pour faire des passes. C’est un gros bosseur. On a de la chance qu’il soit à Cincinnati.”

Pourtant, ses débuts universitaires n’ont pas été à la hauteur, avec un rôle insignifiant en sortie de banc. Mais le prospect a préféré rester sur le campus au lieu de demander un transfert, voulant vraiment faire son trou à Cincinnati.

Il est maintenant le fer de lance de l’attaque des Bearcats, qui réalisent un excellent début de saison.

Justin Jenifer est un meneur incroyable, fort défenseur et qui possède un QI basket au-dessus de la moyenne. Lorsqu’il a le ballon en main, il analyse parfaitement la défense adverse pour éviter de perdre des ballons bêtement. C’est un régal de jouer avec lui car il met son équipe dans les meilleures conditions.

Perfectionniste, il est le facteur X de Cincinnati cette saison.

Une équipe qui défend fort se doit d’avoir un meneur qui est prêt à se sacrifier pour le collectif. Et c’est le cas avec Justin Jenifer, le meneur le plus sous-côté du championnat.

Comme quoi, prendre son mal en patience paye et certains joueurs peuvent en prendre de la graine !