Le tournoi de la conférence ACC se déroulera en Caroline du Nord cette année pour la première fois depuis 2015. Du 12 au 16 mars au Spectrum Center de Charlotte, les équipes de la conférence s’affronteront dans le but d’obtenir une qualification automatique pour la March Madness.

15 équipes présentes sur la ligne de départ, 3 favoris, 1 seul ticket pour le NCAA Tournament.

 

 

Retrouvez le bracket complet du tournoi de conférence ACC, du 12 au 16 mars, à cette adresse.

 

Les favoris pour le tournoi de conférence ACC

 

Trois programmes se dégagent clairement au sein de la conférence ACC cette saison : Virginia, North Carolina et Duke sont au-dessus du lot et il serait vraiment surprenant de voir une autre équipe remporter le tournoi. Ces trois équipes se sont tirés la bourre au cours de la saison régulière, Virginia et North Carolina (16-2) se partageant finalement la première place après que Duke ait craqué dans la dernière ligne droite.

Vainqueur sortant, Virginia compte dans ses rangs plusieurs joueurs de très haut niveau parmi lesquels les guards Kyle Guy et Ty Jerome ainsi que l’ailier De’Andre Hunter.

Les Cavaliers n’ont perdu que deux matchs cette saison, à chaque fois face à Duke, et espèrent réussir un bon parcours avant d’attaquer la March Madness où ils tâcheront de vaincre le signe indien, après le revers historique face à UMBC dès le First Round l’an passé.

North Carolina a évolué dans l’ombre médiatique créée par Duke, mais les Tar Heels seront redoutables comme ils l’ont prouvé en venant deux fois à bout des Blue Devils.

Emmené par un très grand Luke Maye (14.6 points, 10.5 rebonds), mais aussi par le discret Cameron Johnson (16.8 points), UNC pourrait mettre un point d’honneur à remporter ce tournoi de conférence ACC. Il sera également intéressant d’observer le comportement des deux freshman de talent, Coby White et Nassir Little, à l’approche des joutes importantes du NCAA Tournament.

Dernier favori, Duke, a pêché sur la fin de saison suite à la blessure de Zion Williamson, mais pas que.

Pourtant emmenés par un énorme R.J. Barrett, les Blue Devils ont chuté à trois reprises, manquant de solution de repli derrière le canadien et un Cam Reddish au rôle accru. Heureusement pour “Coach K”, Zion Williamson devrait être de retour à l’occasion de ce tournoi. Si l’expérience pourrait manquer à cette équipe de Duke, le talent est présent et avec des joueurs comme Barrett, Williamson, Reddish ou Tre Jones, les Blue Devils seront de sérieux concurrents.

Si le calendrier est plutôt clément pour les 3 favoris, un potentiel acte III entre Duke et North Carolina est possible à l’occasion des demi-finales.

 

Les possibles surprises du tournoi de conférence ACC

 

Difficile d’imaginer de grosses surprises dans ce tournoi de la conférence ACC ; néanmoins, on peut signaler la présence de Virginia Tech.

Portés par un joueur de qualité supérieure en la personne de Nickeil Alexander-Walker (16.6 points, 4.1 rebonds, 3.9 passes), les Hokies sont venus à bout de Duke, ont poussé Florida State en prolongations et ont perdu un match serré face au rival de Virginia ces dernières semaines. Si elle ne fait pas office d’épouvantail, cette équipe de Virginia Tech colle au portait robot de l’équipe accrocheuse capable de faire tomber un gros poisson.

Florida State peut également être rangé dans cette catégorie. Les Seminoles ont effectué une saison régulière de qualité, remportant la plupart des matchs abordables tout en offrant quelques bonnes prestations face aux ténors de la conférence.

Cependant, il semble que l’absence d’un go-to-guy capable de prendre le match à son compte soit observée côté Seminoles. Le meilleur scoreur Mfiondu Kabengele (13.1 points, 5.7 rebonds) est avant tout un energizer. Il sera en tout cas intéressant d’observer un éventuel quart-de-finale face à Virginia Tech.

Parmi les autres équipes capables de créer la surprise, on peut mentionner l’éternel Syracuse, qui,  malgré un début de saison très poussif, est monté en puissance au fil de la saison. La présence de Tyus Battle (17.2 points) et la traditionnelle zone sont autant d’arguments plaidant la cause des Orange.

Louisville, accrocheur cette saison face à plusieurs gros, et Clemson peut également créer la surprise à mes yeux.

 

Quelles équipes de l’ACC pour la March Madness ?

 

Membre du Power Six, la conférence ACC devrait comme chaque année être l’une des principales pourvoyeuses d’équipes à la March Madness. Si elles étaient 9 l’an passé, la conférence devrait en toute logique envoyer moins d’équipes cette année.

Il semble clair que l’affaire soit réglée pour Virginia, Duke, North Carolina, Louisville, Florida State, Virginia Tech et Syracuse. Dans une moindre mesure, NC State devrait être parmi les équipes sélectionnées même si un petit doute demeure.

Le dernier suspense existant dans la conférence concerne Clemson. Les Tigers ont vaincu Syracuse en clôture de la saison régulière et devront prouver qu’ils méritent leur place au tournoi final à l’occasion du tournoi de la conférence ACC.