Le présentation des matchs à regarder et des upsets à surveiller lors du Second Round de la March Madness.

Quelques heures seulement après le First Round, le Second Round pointe le bout de son nez. Les 32 équipes qualifiées pour le deuxième tour du NCAA Tournament ont tous le même objectif : passer le premier week-end de compétition et se qualifier pour le Sweet 16.

Entre samedi et dimanche, le Second Round propose les premières grandes rencontres de la March Madness et certains outsiders peuvent déjà se taper le scalp d’un favori pour le titre final. Qui plus est, c’est à la sortie de ce premier week-end que la ou les Cendrillon sortent du lot pour créer les plus belles histoires du NCAA Tournament.

Retrouvez la liste complète des matchs du Second Round ainsi qu’une présentation des rencontres marquantes et des upsets potentiels, qui ont fondé la notoriété du second tour de la March Madness.

 

 

Les (vrais) matchs du Second Round

 

 

Les matchs de la première soirée

 

Présentation des rencontres du Second Round

 

(en rouge : les upsets potentiels / en or : les plus beaux matchs)

 

Second Round, dimanche :

 

  • #1 Duke vs #9 UCF (22h15)

Zion Williamson face à Tacko Fall.

Limiter cette rencontre du Second Round à cette opposition de deux hommes serait un peu fort de café ; pourtant, il est très rare en basketball universitaire de regarder un match avec deux individus aussi uniques que ceux-ci. Le monstre physique de Duke face au géant sénégalais de UCF.

En revanche, l’issue de la rencontre ne repose pas sur le vainqueur de cette confrontation directe (bien que les highlights en seront légion). Le succès des extérieurs apportera la victoire à telle ou telle équipe. Tre Jones et Cam Reddish ont de bonnes chances de dominer B.J. Taylor et Aubrey Dawkins, bien que ces derniers ne vont pas lâcher l’affaire facilement.

Mais l’élément le plus intéressant est de savoir si R.J. Barrett est capable de martyriser la peinture comme il en a l’habitude depuis le début de saison avec Tacko Fall sous le panier.

  • #3 Texas Tech vs #6 Buffalo (23h10)

Buffalo se révèle peu à peu comme une puissance du basketball universitaire sous Nate Oats et il ne manque plus qu’un succès aux Bulls pour atteindre le premier Sweet de leur histoire. D’ailleurs, le combat face à Texas Tech s’annonce tout bonnement passionnant.

Avec C.J. Massinburg, Nick Perkins et Jeremy Harris, Buffalo détient l’une des meilleures attaques de la ligue avec une combinaison dévastatrice de confiance et de précision derrière l’arc. Et, en plus de cela, les Bulls ont montré qu’ils étaient une équipe très efficace aux rebonds. En somme, il est difficile de stopper l’armada qui domine la conférence MAC depuis plusieurs saisons.

Mais en face, la magnifique défense de Texas Tech se tient prête à déranger leurs plans.

Les Red Raiders sont capables de stopper n’importe quelle attaque, à commencer sous le cercle, par le biais de Tariq Owens. Et puis les guards Davide Moretti, Matt Mooney et surtout Jarrett Culver apportent cette saison un véritable danger offensif. Est-ce que Buffalo peut stopper l’avancée de Texas Tech et rester à portée de tir des Red Raiders ?

  • #4 Virginia Tech vs #12 Liberty (0h10)

Liberty a déjà réussi cette March Madness avec la première victoire du programme lors du tournoi, face à Mississippi State. La prochaine étape des Flames et de réussir un second upset afin de se qualifier pour le Sweet 16.

Les pensionnaires de l’A-Sun possèdent les tireurs nécessaires pour tenir tête à Virginia Tech ; sauf que la question est de savoir s’ils peuvent tenir en étau l’attaque très collective et efficace des Hokies. Ce n’est pas si certain, d’autant plus qu’ils ont récupéré le retour de Justin Robinson, en plus d’excellents joueurs comme Nickeil Alexander-Robinson et Kerry Blackshear Jr.

  • #12 Oregon vs #13 UC Irvine (2h40)

Un des deux outsiders du Second Round peut se qualifier au Sweet 16, et plus que cela, UC Irvine possède un vrai potentiel de revêtir le costume de Cendrillon de cette March Madness.

Les Anteaters se sont débarrassés des rugueux Wildcats de Kansas State au First Round, mais ils doivent maintenant affronter une équipe bien plus en forme et dangereuse en Oregon. Les Ducks restent sur une dynamique incroyable, ont retrouvé leurs leaders sur le parquet en Payton Pritchard ou Louis King, et proposent l’une des meilleures défenses du tournoi. Si UC Irvine veut réaliser un exploit, il faudra se relever les manches et compter sur une excellent shooting.

 

Second Round, samedi :

 

Présentation des rencontres de samedi
  • #3 LSU vs #14 Maryland (17h10)

Les deux équipes les plus physiques et athlétiques de la March Madness se rencontrent dès le Second Round. Et aussi bien LSU que Maryland ont connu un First Round périlleux.

Les Tigers se sont sortis des griffes des Bulldogs de Yale dans les derniers instants, résistant à un comeback tonitruant. Ceci dit, ils avaient réalisé auparavant une première période très impressionnante, avec Tremont Waters menant une équipe à la baguette et avec un quatuor d’intérieurs dominants la raquette, à commencer par l’inévitable Naz Reid et le rugueux Kavell Bigby-Williams. Ces derniers auront du pain sur la planche face aux Terrapins. Ceux-ci ont survécu à la furie de Belmont grâce à Jalen Smith et Bruno Fernando sous la panier. La bataille dans la peinture ne peut être manquée et devrait délivrer un affrontement relativement égal.

La différence pour la gagne ? L’apport des guards à l’extérieur. Et jusqu’à preuve du contraire, Anthony Cowan Jr. ne semble pas de taille à survivre à Tremont Waters et Skylar Mays pour LSU.

  • #2 Kentucky vs #7 Wofford (19h40)

Si vous ne deviez regarder qu’un seul match de la soirée (ce qui serait une malheureuse erreur), le combat entre Kentucky et Wofford est celui qui doit concentrer toute votre attention.

L’armada de John Calipari se trouve sous la pression de la meilleure équipe issue des Mid-Majors, après Gonzaga, et le head coach des Wildcats ne pourra compter sur l’un de ses meilleurs éléments, P.J. Washington, blessé à l’entrainement quelques heures avant le début de la March Madness. Kentucky peut compter sur une armée d’intérieurs pour pallier à ce manque, que ce soit Reid Travis ou Keldon Johnson, mais aucun d’entre eux n’apporte le leadership de Washington. Et du coup, cela n’est pas impossible que Cameron Jackson puisse verrouiller le cercle pour les Terriers.

En revanche, l’attraction principale de cette rencontre est le duel à distance entre les shooteurs fous de chaque équipe : Fletcher Magee face à Tyler Herro. Le premier, senior, a marqué l’histoire de la NCAA avec 509 réussites à 3-points en carrière, tandis que le second, freshman, a sauvé Kentucky du péril à plus d’une reprise au cours de la saison.

Il ne faut pas oublier non plus le combat entre les guards sous-côtés, que ce soit Ashton Haggans pour Kentucky ou bien Nathan Hoover et Storm Murphy pour les champions incontestés de la SoCon. L’un d’entre eux pourrait bien sortir le tir de la victoire.

  • #4 Florida State vs #12 Murray State (23h10)

Une équipe est-elle capable de ralentir Ja Morant, la sensation du début de March Madness et plus globalement de la saison ? Plus on se penche sur l’équipe de Florida State, et moins on arrive à croire à la réussite des Seminoles dans ce domaine.

Trent Forrest et Terance Mann ne possèdent pas nécessairement les qualités défensives pour proposer un jeu égal à la pépite de Murray State, tandis que la participation de Phil Cofer demeure toujours en suspens (blessure et décès de son père en début de semaine). Mais les hommes de Leonard Williams détiennent un point fort que Marquette n’avait pas : le secteur intérieur des Seminoles est extrêmement bien fourni et puissant.

La combinaison de Christ Koumadje et Mfiondu Kagenbele pourrait bien stopper l’accès au panier des coéquipiers de Ja Morant ; de plus, leur apport offensif pourrait être significatif et en ralentissant le jeu des Racers, Florida State peut contrôler le tempo de la rencontre. Si cette entreprise échoue, les explosifs Shaq Buchanan et Tevin Brown auront de la place pour mettre en place le jeu en transition redoutable de Murray State.

  • #4 Kansas vs #5 Auburn (2h40)

Auburn a frisé la correctionnelle face à New Mexico State, et voilà qu’au Second Round, les Tigers doivent affronter une équipe surprenante de Kansas. Les Jayhawks n’ont pas tremblé face à Northeastern et se retrouvent aujourd’hui à une victoire d’un Sweet 16 à Kansas City.

Les hommes de Bill Self ont démontré qu’il fallait toujours compter sur eux, et notamment sur Dedric Lawson, qui a réalisé un festival lors du First Round. Devon Dotson et Quentin Grimes ont émergé au fur et à mesure de la saison, au même titre que Ochai Agbaji, et peuvent rivaliser avec les guards agressifs de Auburn, tels que Jared Harper ou Bryce Brown.

Là où le bas blesse pour Kansas, c’est de savoir si Dedric Lawson est capable de contenir Chuma Okeke et Austin Wiley sur la durée complète de la rencontre. Si tel est le cas, Kansas se trouve en excellente position pour avancer au second week-end.

 

Programme complet du Second Round

 

Second Round
E
A
S
T
Samedi 23 mars 17h10 #3 LSU #6 Maryland 69-67
Samedi 23 mars 00h45 #2 Michigan State #10 Minnesota 70-50
Dimanche 24 mars 22h15 #1 Duke #9 UCF Score
Dimanche 24 mars 00h10 #4 Virginia Tech #12 Liberty Score
Second Round
W
E
S
T
Samedi 23 mars 22h15 #2 Michigan #10 Florida 64-49
Samedi 23 mars 23h10 #4 Florida State #12 Murray State 90-62
Samedi 23 mars 00h10 #1 Gonzaga #9 Baylor 83-71
Dimanche 24 mars 23h10 #3 Texas Tech #6 Buffalo Score
Second Round
S
O
U
T
H
Samedi 23 mars 1h40 #3 Purdue #6 Villanova 87-61
Dimanche 24 mars 17h10 #2 Tennessee #10 Iowa Score
Dimanche 24 mars 00h45 #1 Virginia #9 Oklahoma Score
Dimanche 24 mars 2h40 #12 Oregon #13 UC Irvine Score
Second Round
M
I
D
W
E
S
T
Samedi 23 mars 19h40 #2 Kentucky #7 Wofford 62-56
Samedi 23 mars 2h40 #4 Kansas #5 Auburn 75-89
Dimanche 24 mars 19h40 #1 North Carolina #9 Washington Score
Dimanche 24 mars 1h40 #3 Houston #11 Ohio State Score