Notre sixième prédiction complète des équipes qualifiées pour la March Madness.

A trois semaines du Selection Sunday et de l’ouverture de la March Madness, Midnight on Campus a composé sa sixième prédiction des 68 équipes qui obtiendrait leur fameux sésame afin de se qualifier pour le NCAA Tournament.

Tout d’abord, si vous voulez savoir quelle façon est composée la “Field of 68” de la March Madness, notre première prédiction offre une explication complète du processus de sélection pour le NCAA Tournament (avec notre classement inaugural, bien sur).

Ainsi, cette prédiction couvre tous les éléments qui entre en ligne de compte dans la composition de la “Field of 68” de la March Madness :

  • Les champions de conférence qualifiés automatiquement.
  • Les universités sélectionnées “at-large” par le Comité de Sélection.
  • Le classement général et les “seeds” attribués aux équipes.
  • La célèbre “bubble” avec les 4 dernières équipes qualifiées et les 4 premières recalées.

 

Première prédiction : cliquez ici.

Deuxième prédiction : cliquez ici.

Troisième prédiction : cliquez ici.

Quatrième prédiction : cliquez ici.

Cinquième prédiction : cliquez ici.

 

La composition complète de la “Field of 68”

 

Field of 68 – March Madness 2019
Classement Seed Equipe AQ Progression
1 1 Virginia 1
2 1 Gonzaga * 1
3 1 Duke -2
4 1 Tennessee *
5 2 North Carolina * 2
6 2 Kentucky -1
7 2 LSU 4
8 2 Michigan -2
9 3 Michigan State * 1
10 3 Marquette * -2
11 3 Nevada * -2
12 3 Houston *
13 4 Texas Tech 1
14 4 Kansas -1
15 4 Virginia Tech 3
16 4 Purdue
17 5 Buffalo * 4
18 5 Wisconsin -1
19 5 Villanova -4
20 5 Kansas State * 2
21 6 Iowa State * -4
22 6 Cincinnati * 5
23 6 Florida State
24 6 Maryland
25 7 Louisville -5
26 7 Auburn -1
27 7 Washington * 1
28 7 Mississippi State 2
29 8 Iowa -3
30 8 Ole Miss -1
31 8 NC State
32 8 UCF 2
33 9 St John’s -1
34 9 Syracuse -1
35 9 Oklahoma 2
36 9 TCU 2
37 10 Wofford * 4
38 10 Alabama -3
39 10 Seton Hall -3
40 10 Arizona State
41 11 Utah State 1
42 11 VCU 1
43 11 Texas * -4
44 11 Ohio State 3
45 12 Baylor
46 12 Florida NEW
47 12 Lipscomb -3
48 12 Temple NEW
49 12 Belmont * 1
50 12 Liberty * NEW
51 13 Hofstra *
52 13 Radford * 1
53 13 Old Dominion * 1
54 13 Vermont * -2
55 14 New Mexico State * 6
56 14 Texas State * -1
57 14 South Dakota State * -1
58 14 UC Irvine *
59 15 Wright State * NEW
60 15 Drake * -1
61 15 Yale * -1
62 15 Bucknell *
63 16 Montana *
64 16 Sam Houston State *
65 16 St Francis (PA) *
66 16 Iona * NEW
67 16 Norfolk State *
68 16 Prairie View A&M *

 

Le dilemme de la semaine dans le haut du tableau était de décider s’il fallait répercuter les défaites de Duke (contre North Carolina et Virginia Tech) malgré l’absence sur blessure de Zion Williamson. La réponse ? Bien sur que oui.

Michigan State est bien jugé sans Joshua Langford et Nick Ward sur le terrain, pourquoi pas Duke ? Ainsi, les Blue Devils reculent de 2 rangs dans cette prédiction, dépassés par Virginia et Gonzaga. Les Cavaliers obtiendraient le meilleur seed général si le “Selection Sunday” débutait aujourd’hui. Les Bulldogs pointent quasiment à égalité pour la première place, bien qu’ils soient leaders de l’AP Top 25.

Autre événement majeur parmi le haut du classement : LSU grimpe de 4 places et s’installent avec un seed #2 grâce à leur upset face à Tennessee. Les Tigers jouent les premiers rôles à l’échelle nationale depuis quelques semaines et se positionnent comme des concurrents sérieux pour un Elite 8.

Marquette recule numériquement de 2 places et récupère un seed #3, mais cela ne représente en rien une régression dans leur niveau de performance. Même situation pour Nevada, qui perd 2 positions uniquement à cause du réajustement.

Concernant les faits marquants de la première partie de tableau :

  • Virginia Tech est de nouveau classé au sein des seeds #4 en gagnant 3 positions, bien aidé par l’upset à domicile face à Duke et un NET très intéressant (11).
  • Buffalo suit la même dynamique et progresse d’un seed, désormais classé avec un seed #5, grâce au retour d’un jeu offensif ultra-efficace et, là encore, un classement au NET (16) qui permet de soutenir les ambitions des Bulls.
  • Sur la pente descendante, Villanova et Iowa State perdent chacun 4 rangs et se retrouvent respectivement avec un seed #5 et #6. Aussi bien les Wildcats que les Cyclones ont perdu leurs deux matchs de la semaine et reculent dangereusement dans la hiérarchie de leur conférence.

Cette prédiction donne également 4 “bids” (ou équipes qualifiées) à la conférence American.

Outre la saison magnifique de Houston (26-1),Cincinnati (23-4) et UCF (20-6) ne sont pas en reste et sont assurés de participer à la March Madness à ce moment de la saison. Une autre équipe se trouve en pleine bataille pour une place qualificative “at-large” : Temple (20-8).

Les Owls seraient repêchés dans notre dernière prédiction, mais, cette place dans le “Last Four In” ne tient qu’à un fil. Le classement au NET (56) est suffisant et, surtout, ils ont causé la seule défaite des Cougars. Il ne faut plus commettre d’erreurs jusqu’au “Selection Sunday” : une qualification pour la demi-finale de conférence devrait suffire pour engranger une place au NCAA Tournament.

 

Les meilleurs progressions de la semaine :

  • New Mexico State (+6) : les Aggies sont loin d’une qualification “at-large” pour la March Madness, soyons réalistes (et le NET n’affiche qu’un médiocre 58ème rang), mais leurs performances dans la WAC mérite une attention plus soutenue. New Mexico State se retrouve désormais parmi les meilleures équipes des Mid-Majors qualifiées automatiquement : l’équipe domine la WAC depuis le début de saison (24-4, 12-1) et reste sur une série de 13 succès. Une défaite au tournoi de conférence serait une déception immense pour les Aggies.
  • Cincinnati (+5) : bien qu’ils glissent sous les radars, les Bearcats réalisent une excellente saison. Ils ont déjà acquis la semaine passée une 9ème saison consécutive à plus de 20 victoires et ils se sont imposés dans la foulée face au troisième larron en AAC, UCF. Cincinnati obtient fort logiquement une place dans l’AP Top 25, avec un NET (26) au niveau de Florida State et Kansas State, qui ne cesse de progresser, et qui pourrait s’envoler avec un déplacement à UCF et la réception de Houston.
  • LSU (+4) : les Tigers se trouvent à égalité en première place de la conférence SEC et jouent le titre, les yeux dans les yeux, face à Kentucky et Tennessee, deux adversaires directs qu’ils ont battu ces deux dernières semaines. LSU monte en puissance mois après mois et s’invite dans la catégorie des favoris pour le titre national. Peuvent-ils tenir ce rythme jusqu’au bout ?

 

Les plus lourdes chutes de la semaine :

  • Louisville (-5) : les Cardinals alternant les hauts et les bas, mais ils n’avaient pas encore connu un tel trou d’air. Louisville reste sur 4 défaites en 5 matchs, et ne doit son salut qu’à un comeback tonitruant face à Clemson. Sinon, des défaites face à Florida State, Duke, Syracuse et Virginia. Ils tenaient une opportunité en or de montrer leur valeur et ils sont passés à côté. Des doutes s’installent sur leur capacité de bien figurer à la March Madness.
  • Villanova (-4) : après un début de saison chaotique, les Wildcats semblaient de retour pour jouer un mauvais tour à Marquette. Cependant, depuis une défaite dans les ultimes secondes face aux Golden Eagles, rien ne va plus pour Villanova. Les champions en titre sortants restent sur une série de 3 défaites consécutives en Big East (à St John’s, Georgetown et Xavier) ce qui n’était pas arrivé depuis 2013. Sont-ils capables de garder leur titre ? Tout dépend de leur capacité à tirer de loin avec constance, et, évidemment, on connait déjà la réponse.
  • Texas (-4) : les Longhorns jouent en ce moment une qualification “at-large” pour la March Madness, et tout résultat compte double. Pas de chance : Texas a perdu en l’espace d’une semaine face à Kansas State et Oklahoma. Ces deux revers sont des opportunités manquées de solidifier leur position et les rapprochent de la “bubble”. Est-ce que leur NET (37) et les victoires de marque sont suffisants pour compenser un record très moyen (15-12, 7-7 en Big 12) ?

 

“Last Four In” & “First Four Out”

 

Qualifications “at-large”
Last Four Byes First Four Out
Arizona State Butler
Utah State Minnesota
Texas UNC Greensboro
Ohio State Saint Mary’s
Last Four In Next Four Out
Baylor Davidson
Florida San Francisco
Lipscomb Clemson
Temple Creighton

 

Les derniers repêchés pour la March Madness changent du tout au tout par rapport à notre dernière prédiction : Baylor, Florida, Lipscomb et Temple accrochent les ultimes tickets, mais rien n’est encore fait, loin de là.

Ohio State se donne de l’air avec une victoire cruciale face à Iowa, à l’inverse de Texas, qui se rapproche de la zone rouge. Baylor recule d’une position pour se retrouver dans le “Last Four In”, bien que le succès à Iowa State solidifie leur place au-dessus de la ligne de flottaison. En revanche, Lipscomb recule dans la hiérarchie et perd son ticket de qualification automatique à cause d’une défaite surprise contre Florida Gulf Coast.

La perte de la place de qualification automatique des Bisons ne favorise pas Butler. Les Bulldogs se retrouvent ainsi repoussés dans le “First Four Out”, accompagnés de Minnesota (qui connait une série noire avec 6 défaites en 7 matchs), et la récente défaite à la maison contre Providence ne plaide pas leur cause. Il faut absolument se rattraper pour repasser dans la “Field of 68”.

Florida, avec l’aide d’un upset majeur de LSU, et Temple, qui poursuit une belle saison dans l’ombre en AAC, obtiennent les deux dernières places qualificatives pour la March Madness.

Les équipes susceptibles de pousser par l’arrière ? UNC Greensboro semble avoir atteint son plafond, San Francisco enchaine les faux-pas et Davidson a besoin de réaliser un tournoi de conférence A-10 impeccable. Les derniers qualifiés devraient plutôt de soucier de Saint Mary’s et Clemson, qui détiennent encore de sérieuses chances d’améliorer leur CV : les Gaels terminent leur saison avec la réception de Gonzaga alors que les Tigers reçoivent de leur côté North Carolina.

 

Les champions de conférence, qualifiés d’office

 

Qualifications automatiques
Conférence Champion
America East Vermont
American Houston
Atlantic 10 VCU
ACC North Carolina
Atlantic Sun Liberty
Big 12 Kansas State
Big East Marquette
Big Sky Montana
Big South Radford
Big Ten Michigan
Big West UC Irvine
Colonial Hofstra
Conference-USA Old Dominion
Horizon Wright State
Ivy League Yale
MAAC Iowa
Mid-American Buffalo
MEAC Norfolk State
Missouri Valley Drake
Mountain West Nevada
Northeast St Francis (PA)
Ohio Valley Belmont
Pac-12 Washington
Patriot Bucknell
SEC Tennessee
SoCon Wofford
Southland Sam Houston State
SWAC Prairie View A&M
Summit South Dakota State
Sun Belt Texas State
WAC New Mexico State
WCC Gonzaga