Notre troisième prédiction complète des équipes qualifiées pour la March Madness.

En ce début de mois de février, à 45 jours de la March Madness, Midnight on Campus a composé sa troisième prédiction des 68 équipes qui obtiendrait leur fameux sésame afin de se qualifier pour le NCAA Tournament.

Tout d’abord, si vous voulez savoir quelle façon est composée la “Field of 68” de la March Madness, notre première prédiction offre une explication complète du processus de sélection pour le NCAA Tournament (avec notre classement inaugural, bien sur).

Ainsi, cette prédiction couvre tous les éléments qui entre en ligne de compte dans la composition de la “Field of 68” de la March Madness :

  • Les champions de conférence qualifiés automatiquement.
  • Les universités sélectionnées “at-large” par le Comité de Sélection.
  • Le classement général et les “seeds” attribués aux équipes.
  • La célèbre “bubble” avec les 4 dernières équipes qualifiées et les 4 premières recalées.

 

Première prédiction : cliquez-ici.

Deuxième prédiction : cliquez-ici.

 

La composition complète de la “Field of 68”

 

Field of 68 – March Madness 2019
Classement Seed Equipe AQ Progression
1 1 Tennessee *
2 1 Duke 1
3 1 Virginia * -1
4 1 Michigan *
5 2 Gonzaga * 1
6 2 Kentucky 1
7 2 Nevada * 1
8 2 Michigan State -3
9 3 North Carolina 2
10 3 Kansas *
11 3 Virginia Tech -2
12 3 Marquette 4
13 4 Villanova * 3
14 4 Texas Tech
15 4 LSU
16 4 Houston * 1
17 5 Buffalo * -4
18 5 Iowa State 1
19 5 Purdue 1
20 5 Wisconsin 3
21 6 Louisville -3
22 6 Iowa 5
23 6 Kansas State -1
24 6 Auburn 2
25 7 Maryland -4
26 7 Cincinnati 1
27 7 Washington * 4
28 7 Florida State 2
29 8 Mississippi State 3
30 8 Oklahoma -1
31 8 Ole Miss -4
32 8 Syracuse 2
33 9 Alabama 3
34 9 NC State -6
35 9 Arizona State 3
36 9 TCU -1
37 10 St John’s
38 10 Nebraska -5
39 10 UCF 1
40 10 Minnesota 1
41 11 Seton Hall -2
42 11 Utah State 4
43 11 San Francisco -1
44 11 Baylor NEW
45 11 Indiana NEW
46 11 Texas NEW
47 12 Wofford * 2
48 12 Davidson * NEW
49 12 Belmont * NEW
50 12 Lipscomb * NEW
51 13 Vermont * 1
52 13 Hofstra * -2
53 13 Radford * -1
54 13 Old Dominion * NEW
55 14 Georgia State *
56 14 Loyola-Chicago *
57 14 South Dakota State *
58 14 Northern Kentucky *
59 15 UC Irvine *
60 15 Yale *
61 15 New Mexico State *
62 15 Robert Morris *
63 16 Montana * NEW
64 16 Lehigh * NEW
65 16 Sam Houston State *
66 16 Rider *
67 16 Norfolk State *
68 16 Prairie View A&M *

 

Les trois premiers seeds ne connaissent aucun véritable changement, hormis quelques ajustements. Duke reprend la deuxième seed général à Virginia, Michigan State recule de 3 rangs après une semaine délicate et Villanova poursuit sa belle remontée avec un gain de 3 positions.

Le coup dur de la semaine est à mettre au crédit de Buffalo : les Bulls perdent 4 places et un seed, ce qui profite à Houston et récupère l’ancien seed #4 des pensionnaires de la MAC qui restent sur deux revers consécutifs.

Wisconsin grimpe d’un seed (de #6 à #5) tandis que Louisville connait le chemin inverse. Même situation pour Iowa (de #7 à #6) et Maryland qui connaissent deux des plus grandes progressions et chutes, respectivement, de la semaine. Washington continue de progresser dans la hiérarchie et gagne un seed (de #8 à #7) alors que la chute libre de Ole Miss se poursuit et perd un seed.

Mais l’événement le plus marquant de cette nouvelle prédiction est le rapproché de NC State, Nebraska et Seton Hall en direction de la “bubble”.

La performance atroce du Wolfpack contre Virginia Tech (24 points marqués et 16,7% d’adresse) cause un impact terrible sur les statistiques offensives et générales de l’équipe. Une chute était inévitable, mais NC State peut limiter la casse si le programme se reprend dans l’immédiat. En revanche, la marge de manœuvre se réduit pour les Cornhuskers et les Pirates. Une ou deux défaites et les équipes peuvent disparaitre de la circulation et plonger dans les méandres de la “bubble”.

 

Les meilleurs progressions de la semaine :

  • Iowa (+5) : pour la seconde semaine de suite, les Hawkeyes sont inclus parmi les meilleures progressions des prédictions. Il faut dire que Iowa est l’équipe en forme de la conférence Big Ten, et malgré deux défaites contre #6 Michigan State et Minnesota, ils ont renversé une excellente équipe de #5 Michigan à la maison et poursuivent leur superbe dynamique.
  • Washington (+4) : depuis la défaite à Atlantic City contre #16 Virginia Tech, à la mi-décembre, les Huskies restent sur 11 victoires consécutives et ils n’ont toujours pas connu la défaite en conférence Pac-12, avec des victoires récentes sur les universités de l’Oregon et de Los Angeles. Washington affronte désormais les universités de l’Arizona et avec deux victoires, ils peuvent déjà s’adjuger le titre de saison régulière. Qui peut rivaliser avec les Huskies ?
  • Utah State (+4) : les Aggies ont passé la ligne de flottaison de la “bubble” la semaine dernière et s’en sortent déjà cette semaine. Utah State reste sur une belle dynamique en MWC et ne possède pas un vilain CV, au contraire. Avec 6 victoires de suite et des matchs importants à l’extérieur dans le futur proche, l’équipe se trouve à un moment charnière pour valider un ticket à la March Madness.

 

Les plus lourdes chutes de la semaine :

  • NC State (-6) : il n’existait aucune autre solution que de punir le Wolfpack pour sa performance honteuse contre Virginia Tech. Mais jusqu’à preuve du contraire, il ne s’agit que d’un accident fortuit. Les statistiques de l’équipe prend tout de même un sérieux coup et perdre un seed pour une telle performance semble être la sentence minimale.
  • Nebraska (-5) : rien ne va plus pour les Cornhuskers et la spirale négative ne veut pas s’arrêter. Cette semaine, Nebraska s’est incliné contre Wisconsin (compréhensible) mais a également perdu contre Illinois (mauvaise défaite) : ces résultats portent l’équipe à une série de 5 défaites en cours. Le manque de victoires marquantes lors du calendrier hors-conférence n’aide pas les Cornhuskers à survivre et la “bubble” les attend, si ce n’est pire, avec une nouvelle semaine manquée.
  • Ole Miss, Maryland et Buffalo (-4) : les trois équipes connaissent un chemin identique et précédemment en forme, elles subissent aujourd’hui une période négative. Les Rebels ont perdu deux nouveaux matchs contre Florida et Mississippi State, les Terrapins ont battu Northwestern mais se sont inclinés contre Wisconsin alors que les Bulls ont concédé une seconde défaite en autant de semaines face à un adversaire de la MAC (Bowling Green après Northern Illinois).

 

“Last Four In” & “First Four Out”

 

Qualifications “at-large”
Last Four Byes First Four Out
UCF Ohio State
Minnesota Temple
Seton Hall VCU
Utah State UNC Greensboro
Last Four In Next Four Out
San Francisco Davidson
Baylor Georgetown
Indiana Arkansas
Texas Butler

 

Utah State échange sa position dans la “bubble” avec San Francisco, qui, malgré un début de saison héroïque, enchaine deux défaites en WCC (face à San Diego et Saint Mary’s). N’importe quel autre faux-pas et les Dons pourraient se retrouver en dehors de la qualification pour la March Madness.

Mais plus important encore, le sommet émergé de la “bubble” est composé de trois nouvelles équipes : Baylor, Indiana et Texas.

Les Bears sont en grande forme et se sont révélés en quelques semaines comme l’une des équipes favorites pour le titre de saison régulière en Big 12 avec 6 victoires consécutives (les dernières contre Alabama, Oklahoma et TCU). Les Hoosiers profitent de leur succès inattendu à Michigan State et brisent leur série de 7 revers afin de retrouver une place hypothétique pour la March Madness. Enfin, les Longhorns passent au-dessus de la ligne de flottaison de la “bubble”, mais cette place ne tient à très peu de choses.

Ohio State, UNC Greensboro et Davidson perdent de leur côté cette place hypothétique pour la March Madness. Les Buckeyes ont reçu une fessée à Michigan, tandis que les Spartans et les Wildcats chutent sans pour autant de mauvaises performances. Les deux équipes doivent empocher des victoires de marque pour obtenir un ticket qualification pour le NCAA Tournament.

 

Les champions de conférence, qualifiés d’office

 

Qualifications automatiques
Conférence Champion
America East Vermont
American Houston
Atlantic 10 Davidson
ACC Virginia
Atlantic Sun Lipscomb
Big 12 Kansas
Big East Villanova
Big Sky Montana
Big South Radford
Big Ten Michigan
Big West UC Irvine
Colonial Hofstra
Conference-USA Old Dominion
Horizon Northern Kentucky
Ivy League Yale
MAAC Rider
Mid-American Buffalo
MEAC Norfolk State
Missouri Valley Loyola-Chicago
Mountain West Nevada
Northeast Robert Morris
Ohio Valley Belmont
Pac-12 Washington
Patriot Lehigh
SEC Tennessee
SoCon Wofford
Southland Sam Houston State
SWAC Prairie View A&M
Summit South Dakota State
Sun Belt Georgia State
WAC New Mexico State
WCC Gonzaga