Le présentation des matchs à regarder et des upsets à surveiller lors du Elite 8 de la March Madness.

A la suite d’un premier week-end intense, le Sweet 16 lance la deuxième partie de la March Madness avec les demi-finales régionales. Les 16 équipes qualifiées pour le second week-end du NCAA Tournament ne sont plus qu’à une étape des finales de région, rampe de lancement pour le Final Four.

Conclusion inattendue des deux premiers tours : les têtes de série principales ne sont pas tombées et seul Auburn (#5) et Oregon (#12) ont abattu l’hégémonie des seeds #1, #2, #3 et #4. Cela implique que les rencontres du Sweet 16 alignent, déjà, des confrontations entre d’excellentes équipes qui promettront un suspens au plus haut.

Retrouvez la liste complète des matchs du Sweet 16 ainsi qu’une présentation des rencontres marquantes et des upsets potentiels, qui ont fondé la notoriété du second tour de la March Madness.

 

 

Les (vrais) matchs du Elite 8

 

 

Présentation des rencontres du Elite 8

 

  • #2 Kentucky vs #5 Auburn (dimanche)

Est-ce la fin de la belle aventure d’Auburn à la March Madness ? Tous les signes pointent vers Kentucky, mais, ce serait oublier trop rapidement que les Tigers ne sont jamais aussi dangereux que lorsqu’ils se trouvent en position d’outsiders.

Les deux pensionnaires de la conférence SEC se sont affrontés à deux reprises au cours de la saison régulière, pour deux victoires des Wildcats. Ces derniers ont par ailleurs infligé la plus lourde défaite de la saison d’Auburn (80-53), en janvier, ce qui constitue à ce jour la dernière défaite en date des Tigers. La belle aura ainsi lieu lors de l’Elite 8, avec la possibilité de prendre une revanche face à Kentucky mais surtout d’accéder au premier Final Four de l’histoire de l’université.

Sur le parquet de Kansas City pour la finale de région South, les hommes de John Calipari se présenteront avec un avantage de taille : la blessure de Chuma Okeke lors du Sweet 16 heurte grandement l’équipe de Bruce Pearl. Auburn perd certainement son meilleur joueur, ainsi qu’une excellente caution à l’aile pour rivaliser avec P.J. Washington, qui est, lui, de retour auprès de Kentucky.

Le duel atypique entre l’explosif Jared Harper et le rugueux Ashton Haggans peut décider de la rencontre, au même titre que celui entre les artilleurs Bryce Brown et Tyler Herro. Cependant, la profondeur d’effectif et l’avantage de taille dans la peinture poussent Kentucky en position de favoris.

  • #1 Duke vs #2 Michigan State (dimanche)

Le comité de sélection avait imaginé un combat entre Duke et Michigan State pour le titre de la région East, les équipes ont mis à exécution un tel plan. Les deux adversaires joueront surtout pour une place qualificative au Final Four au cours du seul combat entre seeds #1 et #2 de l’Elite 8.

Malgré une saison régulière impressionnante, les Blue Devils ont connu un tournoi des plus mouvementés, survivant de quelques centimètres face à UCF (Second Round) et Virginia Tech (Sweet 16). Les Spartans n’ont pas autant transpiré avec 3 victoires de plus de 10 points, notamment le succès majeur face à LSU au dernier tour. Mais un élément est commun aux deux programmes : ils atteignent leur meilleur niveau dans les moments les plus importants.

En revanche, ils ne se présentent pas dans les meilleures conditions physiques. Cam Reddish est toujours incertain pour Duke alors que Nick Ward a été blessé au tour précédent, bien qu’il devrait tenir son poste avec Michigan State. Les Spartans auront absolument besoin de lui, ainsi que de Xavier Tillman et Kenny Goins, pour ralentir les percussions de Zion Williamson et R.J. Barrett. A l’inverse, les Blue Devils devront trouver une solution à l’aile, sans Cam Reddish, pour contenir les freshman Aaron Henry et Gabe Brown, en feu lors de la victoire face à LSU.

Mais le matchup crucial devrait être celui entre deux des meilleurs meneurs de jeu du pays, entre Cassius Winston et Tre Jones. Excellent défensif, créateur, doté d’un tir lointain, l’homme qui prendra la partie à son compte donnera un avantage certain à son équipe.

  • #1 Gonzaga vs #3 Texas Tech (samedi)

Le topo est relativement simple à Anaheim, pour la finale de région West : l’attaque la plus efficace de la ligue, Gonzaga, entre en collision avec la défense la plus efficace de la ligue, Texas Tech. La force de l’une des deux équipes devra surpasser l’autre pour atteindre le Final Four.

Il est fort probable que les Bulldogs n’atteignent pas leurs statistiques de la saison, qui tournaient à près de 88 points marqués par match à 53% de réussite. En face, les Red Raiders détiennent une défense formidable qui a contenu Michigan à 44 points en 40 minutes de jeu lors du Sweet 16. Sauf que se focaliser sur les forces majeures de chacun ne met pas assez en valeur les autres points forts.

Gonzaga est capable de proposer une très bonne défensive collective avec une protection de panier que l’on a tendance à sous-coûter, grâce au trio d’intérieurs composé de Rui Hachimura, Brandon Clarke et Killian Tillie. Texas Tech peut offrir des séquences offensives agressives, avec les percussions de Jarrett Culver et les tirs lointains de Matt Mooney et Davide Moretti.

Lorsque tous les éléments s’alignent, chacune des équipes est terriblement difficile à battre. Mais, à ce stade de la compétition, la différence pourrait-elle venir de l’expérience ? Mark Few mène son équipe à une 3ème finale régionale en 5 ans tandis que Chris Beard dirige les siens pour une 2ème finale régionale consécutive.

  • #1 Virginia vs #3 Purdue (samedi)

Les adversaires de la finale de région South font les beaux jours du basketball universitaire ; cependant, aucune des deux équipes n’a participé à un Final Four depuis plusieurs décennies. Virginia a accédé au dernier carré pour la dernière fois en 1984, alors que Purdue n’y a pas mis les pieds depuis 1980. Une série prend fin lors de cet Elite 8.

Les Cavaliers partent avec un avantage sur le papier : ils se trouvent une bonne position pour stopper le shooting extérieur des Boilermakers, mené par Carsen Edwards et Ryan Cline, qui a permis aux pensionnaires de la Big Ten de se qualifier pour le premier Elite 8 depuis 2000. Toutefois, l’équipe dirigé par Tony Bennett doit répondre à certaines interrogations, à commencer par la capacité de stopper le secteur intérieur de Matt Painter, et notamment, la tour de contrôle Matt Haarms.

L’excellente défense de Virginia n’a plus besoin d’être mise en valeur. A l’inverse, il ne faut pas oublier que les Cavaliers possèdent dans leurs rangs d’excellents playmakers offensifs. Ty Jerome mène la barque d’une main de maitre, Kyle Guy peut prendre un coup de chaud derrière l’arc et DeAndre Hunter est certainement le meilleur joueur sur le terrain.

Est-ce que Purdue peut produire une intensité défensive suffisante pour contenir les offensives adverses, et rester, ainsi, dans la course pour une qualification au Final Four ? Cela devrait certainement se révéler comme le fil rouge de la rencontre.

  • #2 Kentucky vs #5 Auburn (dimanche)

Présentation à venir dès demain…

  • #1 Duke vs #2 Michigan State (dimanche)

Présentation à venir dès demain…

 

Programme complet du Elite 8

 

E
L
I
T
E8
WEST
Samedi 30 mars 23h10 #1 Gonzaga #3 Texas Tech 69-75
SOUTH
Samedi 30 mars 1h40 #1 Virginia #3 Purdue 80-75
MIDWEST
Dimanche 31 mars 20h20 #2 Kentucky #5 Auburn Score
EAST
Dimanche 31 mars 23h00 #1 Duke #2 Michigan State Score