Avec cet engagement, le programme de Memphis retrouve la lumière après plusieurs années dans l'ombre.

La période de recrutement des lycéens de la promotion 2019 débute outre-Atlantique, et aujourd’hui, c’est le plus gros poisson de la classe qui a rendu public son choix.

James Wiseman, classé #1 des différents classements de spécialistes pour la prochaine classe de recrutement, a décidé de rester dans sa région natale du Tennessee et de prendre le chemin de Memphis, sans surprise.

Avec les Tigers, il jouera pour un head coach avec l’expérience qu’il attend pour atteindre son rêve de jouer en NBA : Penny Hardaway. Il retrouvera cet entraineur avec lequel il a déjà une affinité, puisque les deux hommes se connaissent et savent à quoi attendre l’un de l’autre.

S’il a reçu près d’une vingtaine d’offres d’université et s’il a visité plusieurs campus comme celui de Florida State, Kansas ou encore celui de Vanderbilt, le choix du garçon s’est rapidement concentré sur deux écoles : Memphis et Kentucky.

Penny Hardaway s’est occupé lui-même de recruter le jeune joueur pour les Tigers. En effet, l’ancien joueur du Magic d’Orlando a noué une relation privilégié avec James Wiseman puisqu’il l’a entraîné en AAU lors de la session estivale en 2017.

Pour les Wildcats, John Calipari a aussi pris part au recrutement sans être aussi présent que l’ancien joueur professionnel.

James Wiseman est un gaucher exclusif. Cela peut-être un avantage non-négligeable mais aussi un inconvénient face à certaines défenses si la progression n’est pas présente. Dernièrement, en août dernier, le futur Tiger a été mesuré à 2.16m, pour 107 kilos et une envergure de 2.25m. Pour le moment, il demeure encore un peu frêle mais sa capacité balle en main change la donne.

Agressif face au cercle, il prend des rebonds (cinq en moyenne lors du championnat des Amériques u16 en 2017) sans que ce soit l’un de ses points forts.

James Wiseman est aussi capable de tirer à mi-distance et à trois points.

Je pense qu’il ressemble à Chris Bosh,” disait l’un de ses anciens entraineurs, Ernie Kuyper.

Cependant sur le tir, il y a encore un peu de travail avec un geste, notamment sur le lâcher de balle, qu’il faudra sûrement revoir lors de son ultime saison au lycée et puis celle où il sera à Memphis. On peut voir ci-dessous que son ballon n’est pas guidé par ses doigts mais uniquement par sa main et sa paume ; ce qui, à terme, pourrait poser problème.

De ce fait, même s’il peut tiré à mi-distance ou de plus loin, il n’est pas encore un tireur fiable.

Par exemple, cet été en AAU, s’il a tiré à 50% à trois points (8/16), il se retrouvait avec un pourcentage quasiment similaire aux lancers-francs (58% à 24/41). Lors de la saison dernière en High School, sur la ligne; il shootait à un petit 51%.

Selon ce même Ernie Kuyper, “il peut changer un match défensivement. “

Là-dessus, il est très difficile d’appuyer ou non ses propos n’ayant pas vu le moindre match de James Wiseman. Il sera intéressant de le voir face à des adversaires d’un autre calibre au niveau universitaire.

James Wiseman est le troisième joueur de la promotion 2019 à prendre la décision de rejoindre le campus des Tigers de Memphis. Plut tôt dans l’année, l’intérieur Malcolm Dandridge (#133) et l’intérieur DJ Jeffries (#47) avaient déjà décidé de jouer pour Penny Hardaway.