Tout ce qu'il faut savoir de la nuit dernière en basketball universitaire.

La deuxième semaine des tournois de début de saison a débuté de fort belle manière avec la victoire au forceps de Jared Harper… euh, Auburn, tandis que Shamorie Ponds a porté St John’s sur ses épaules dans les moments difficiles et que Arizona State complète un upset sur Mississippi State.

Que faut-il retenir des matchs de basketball universitaire de la soirée et/ou de la nuit ? Quelles sont les performances remarquables et quels sont les faits marquants ?

Pour la présentation complète, détaillée et en exclusivité de l’ensemble des tournois majeurs de la Week 3 : c’est directement à cette adresse.

 

Les (vrais) matchs de la nuit de… lundi

 

 

“Focus of the Night”:

#8 Auburn gagne (non sans difficultés) contre Xavier.

Auburn est bourré de talents, mais ne croyez pas que cette équipe est déjà prête pour les échéances majeures. Les Tigers se sont reposés sur leurs individualités pour se défaire du collectif de Xavier, en prolongations, sur le score de 88 à 79.

Le meneur de jeu Jared Harper a sorti une rencontre de gala (25pts, 6reb, 8ast) entre une percussion constante dans la raquette et les paniers qui comptent dans le money time. Bryce Brown l’a bien aidé, notamment de loin (26pts à 5/13 à 3-pt, 5reb, 5ast).

Toutefois, Auburn a proposé des séquences assez terribles en attaque, sans inspiration et se reposant trop souvent sur des exploits individuels. C’est passé aujourd’hui, mais cela ne passera pas tous les jours.

Xavier n’a pas démérité, surtout l’ailier Ryan Welage (17pts à 6/12, 4/8 de loin), qui a permis aux Musketeers de garder le nez hors de l’eau en sortie de banc à coups de tirs primés. Les pensionnaires de la Big East sont ensuite parvenus à trouver leurs automatismes et ont peu à peu remonté leur retard au score.

Le collectif de Xavier, quand il a commencé à trouver ses marques au cours de la seconde période, était tout proche de renverser Auburn, mais les individualités des Tigers étaient trop fortes.

 

Shamorie Ponds et St John’s, trop forts pour California.

Shamorie Ponds a montré à tout le monde de quelle trempe il était forgé ; et celle-ci est affreusement bonne. St John’s s’impose grâce à son meneur junior (32pts à 11/15, 5ast), qui a pris les affaires en main au moment où so équipe en avait le plus besoin.

L’équipe de California, disciplinée et plutôt surprenante aux tirs (56%), a joué avec les nerfs du Red Storm. Cependant, malgré un trou d’air à la reprise de la seconde mi-temps, qui aurait pu tout gâcher, St John’s se qualifie pour la finale du Legends Classic (82-79) au terme d’une partie où la complémentarité (si ce n’est l’alchimie) entre les joueurs de Chris Mullin a été mis en exergue au travers de leur expertise dans le mouvement du ballon.

Les Golden Bears ont longtemps cru à l’exploit avant la prise en main de Shamorie Ponds. Darius McNeill (21pts à 8/16, 5/10 de loin) a lancé les californiens du bon pied avec 14 points lors des 10 premières minutes alors que Justice Sueing (19pts, 9reb) a attaqué la peinture avec succès en seconde période.

Mustapha Heron (13pts) et L.J. Figueroa (12pts), habituels lieutenants de Shamorie Ponds, se sont effacés au fil des minutes malgré quelques coups d’éclat en première période. Enfin, Justin Simon a noirci la feuille de statistiques et a stabilité le Red Storm dans la peinture avec 8 points, 7 rebonds et 4 passes.

St John’s a montré que la foudre pouvait venir d’une foule de joueurs ; mais Shamorie Ponds reste le go-to-guy quoi qu’il arrive.

 

Tous les matchs de la nuit de… lundi

 

Maui Invitational :

  • #8 Auburn 88-79 (OT) Xavier
  • #1 Duke 90-64 San Diego State
  • Arizona 71-66 Iowa State
  • #3 Gonzaga 84-78 Illinois

Le potentiel de Duke reste monstrueux avec son quatuor de freshmen (20pts pour R.J. Barrett, 16pts pour Cameron Reddish, 14pts pour Tre Jones et 13pts pour Zion Williamson). Mais la facilité déroutante des Blue Devils ne doit pas occulter le fait que la défense reste douteuse et que les offensives restent bien souvent insipides, cantonnés à un concours de tirs lointains ou de dunks.

Mené quasiment toute la rencontre, Arizona comble un déficit de 10 points en seconde période et s’impose de justesse contre Iowa State. Les Wildcats ont été adroits sur la ligne des lancers-francs (8 réussites dans les 39 dernières secondes) et se reposent sur un cinq majeur où tous les éléments inscrivent plus de 10 points. Justin Coleman mène la troupe (18pts à 7/13, 4/8 de loin) depuis l’aile alors que Chase Jeter ajoute un double-double (10pts, 12reb) sous le panier.

Gonzaga n’a pas eu la vie facile contre Illinois, loin de là. Les Fighting Illini sont revenus à vitesse grand V dans les deux dernières minutes : Trent Frazier (29pts à 6/13 de loin) réalise une action à 4 points pour recoller à 78-80, mais le retour s’est arrêté là. Les Bulldogs s’en sortent malgré 22 turnovers grâce aux 23 points de Rui Hachimura et aux 15 points de Zach Norvell Jr.

 

Cayman Islands Classic :

  • Akron 69-72 #16 Clemson
  • Georgia 80-68 Illinois State
  • St Bonaventure 65-75 Georgia State
  • Boise State 82-94 Creighton

Le cinq majeur de Clemson fait le boulot contre Akron avec 67 des 72 points des Tigers. Shelton Mitchell marque 22 points (et obtient 15 lancers-francs) alors que Elijah Thomas engrange un double-double (15pts, 12reb).

Georgia a commencé pied au plancher et a empêché Illinois State de revenir dans la partie. Les Bulldogs ont marqué 13 des 15 premiers points et s’envolent avec une avance de 24-7 puis de 47-26 à la pause. Record en carrière pour Rayshaun Hammonds (31pts à 11/22) et impact majeur de Nicolas Claxton (22pts à 8/13, 11reb, 4ast) dans la raquette.

R.J. Williams (27pts à 11/15, 9reb) et Boise State n’ont rien pu faire contre la puissance collective de Creighton : 41 points ont été marqués par le banc et 6 joueurs ont inscrit plus de 8 points. Ty-Shon Alexander mène les Bluejays avec 18 points (4/9 à 3-pt)

 

MGM Resorts Main Event :

  • Utah State 80-63 St Mary’s
  • Arizona State 72-67 #15 Mississippi State

St Mary’s perd une excellente occasion de construire un CV pour la March Madness ; mais il faut dire que c’était la nuit de Utah State. Les Aggies, adroits en attaque (49% de réussite) et coriaces en défense (29% pour les Gaels), ont complètement dominé la peinture avec l’aide du pivot Neemias Queta (24pts à 9/13, 9reb, 5blk). Le meneur Sam Merrill participe aussi à la fête avec 23 points et 8 passes.

L’upset de la soirée est à mettre au crédit d’Arizona State. Les Sun Devils n’ont pas fait que reverser les Bulldogs, ils les ont complètement dominé grâce à l’apport de leurs jeunes joueurs : le sophomore Kimani Lawrence réalise le meilleur match de sa carrière avec 22 points (dont le tir primé assurant la victoire à 33 secondes du buzzer). Le true freshman Luguentz Dort (17pts, 7reb) continue d’impressionner tandis que le meneur sophomore Remy Martin (16pts, 7ast) s’impose comme le métronome de cette escouade. Malgré un déficit de 15 points à la pause, Mississippi State s’est bien démené et a recollé à égalité, à 65-65, à l’aube de l’ultime minute ; mais la force physique et mentale d’Arizona State a permis aux hommes de Bobby Hurley de se qualifier pour la finale du tournoi.

 

Legends Classic :

  • St John’s 82-79 California
  • Temple 51-57 VCU

Marcus Evans s’est réveillé au meilleur moment pour VCU : avec 9 de ses 21 points dans les 4 ultimes minutes, les Rams battent Temple et se qualifient pour la finale du Legends Classic contre St John’s. Et pourtant, ils menaient de 17 points pendant la première mi-temps. Nate Pierre-Louis (11pts, 8reb, 6stl) a été l’instigateur du comeback, palliant aux déficiences de Quiton Rose et Shizz Alton Jr.

 

Hall of Fame Classic :

  • Missouri State 62-85 Nebraska
  • USC 63-78 Texas Tech

USC était bien parti pour l’emporter, mais il a fallu une seconde mi-temps quasi-parfaite de Texas Tech (16/19 FGs) pour que les Red Raiders rejoignent Nebraska en finale du tournoi. Jarett Culver (18pts, 9reb, 5ast, 3stl) et Matt Mooney (17pts, 5reb, 4ast, 4stl) réalisent chacun un match complet, accompagnés par le shooting précis de Tariq Owens (18pts à 7/10) et Davide Moretti (17pts à 5/9).

 

Gulf Coast Showcase :

  • South Dakota State 80-84 Tulane
  • UC Irvine 65-56 UTSA
  • Louisiana 91-73 Colorado State
  • Toledo 90-62 Florida Gulf Coast

Caleb Daniels inscrit 24 points pour Tulane, et surtout, le “and-one” de la gagne à 16 secondes du buzzer afin de donner une avance de 81-80 au Green Wave. Mike “The Dauminator” Daum porte South Dakota State avec 28 points et 13 rebonds (quatrième double-double de la saison), en vain.

Toledo s’est rapidement envolé avec plus de 10 points (42-25 à la pause) et n’a jamais été revu de la partie. Jaelan Sanford mène les Rockets avec 18 points à 7/15 et 5 passes.