Quelle équipe remportera la conférence Mountain West ?

Alors que la première partie de saison se termine, on arrive au premier moment fort de la saison de basketball universitaire : le programme de conférence. Pour y voir un peu plus clair, on vous propose un récapitulatif à mi-saison pour une multitude de conférence, avec nos favoris, nos outsiders et nos pronostics pour le titre.

Quatrième conférence : la Mountain West qui, outre Nevada, possède une flopée de surprises.

 

Les favoris

Nevada Wolfpack (12 victoires – 0 défaite)

 

On ne présente plus Nevada, qui est encore l’une des rares équipes encore invaincues en cette première moitié de saison.

Nevada, c’est tout simplement le meilleur programme issu des Mid-Majors en ce moment, même devant Gonzaga. La politique de recrutement, axé sur des joueurs en manque de temps de jeu chez d’autres programmes, porte ses fruits depuis trois saisons.

Nombreux sont les exemples. On pense notamment à Jordan Caroline, qui après une saison moyenne à Southern Illinois, arrive sur le campus du Wolfpack. Résultat : il explose dès ses débuts et ne cesse de progresser, avec un impact qui grandit de saison en saison. Les frères jumeaux Caleb et Cody Martin sont également un parfait exemple de la politique de Nevada.

Surtout pour Caleb, qui est devenu le leader incontesté du programme après deux années d’errance à NC State. Et il y a d’autres cas, plus jeunes, au sein de l’effectif.

C’est cependant la dernière saison pour le noyau dur, la génération qui représente le mieux ce nouveau virage pris il y a trois ans par le Wolfpack. Les joueurs s’épanouissent dans le système et c’est un régal à voir sur un parquet.

Oui, Nevada est un candidat crédible au titre national et ce serait une belle récompense.

 

Fresno State Bulldogs (9 victoires – 2 défaites)

 

Fresno State est un programme qui ne fait pas de bruit cette saison encore mais qui sera dans la course à la March Madness.

Une défaite rageante de huit points sur le parquet de #21 TCU, une défaite de deux points contre Miami (FL) : voici les deux seuls faux-pas de l’équipe. Les Bulldogs tiennent des victoires convaincantes contre Northwestern (78-59), California (95-73) ou encore Hawaii (79-64).

Fresno State possède un potentiel offensif incroyable. Avec plus de 81 points de moyenne sur ce début de saison, le spectacle est au rendez-vous lorsque l’on regarde le programme. Défensivement par contre, c’est plus limité, même s’il y a pire dans le championnat.

Le duo senior de Braxton Huggins et Deshon Taylor répond présent même si ce dernier vient de louper trois matchs à cause d’une blessure. On ne sait pas quand il va revenir mais avec l’absence du prometteur sophomore Chis Seeley, cela fait un gros manque pour le programme.

Heureusement, il n’y a pas que trois options offensivement.

 

L’outsider numéro un

Utah State Aggies (10 victoires – 3 défaites)

 

Si une université possède une vraie hype en Mid-Majors, c’est bien Utah State.

Que ce soit en basketball ou en football, le programme est en forme et cela fait plaisir de le revoir à son vrai niveau, après quelques saisons de disette.

Utah State a affronté trois gros chocs lors du début de saison, qui se sont soldés par trois défaites (-5 vs Arizona State, -15 vs BYU et -10 vs #21 Houston). On notera quand même les belles victoires face à Hartford (100-73), Saint Mary’s (80-63) et UC Irvine (89-65). Mais pas de quoi espérer un possible repêchage pour la March Madness, du moins à l’heure actuelle.

Mais voilà, Utah State est quasiment imprenable chez lui. Sa section étudiante est l’une des plus chaudes du pays et l’ambiance qui y règne est juste incroyable. Les joueurs se dépassent à chaque fois et n’importe qui peut tomber, peu importe le statut.

Sam Merrill, le junior, est un joueur extrêmement talentueux. Il sait tout faire sur un parquet et en plus il défend, que demander de plus. Petite mention spéciale pour la belle surprise des Aggies : Neemias Queta, le freshman d’origine portugaise, qui apporte une solidité primordiale dans la raquette.

 

En bref dans la Mountain West :

 

En parlant de chaude ambiance, comment ne pas parler de San Diego State. Jalen McDaniels est l’un des meilleurs sophomores du pays, Devin Watson assume son rôle de leader alors que Matt Mitchell, sophomore lui-aussi, continue son apprentissage (avec quand même presque 14 points de moyenne). La jeunesse prend le pouvoir et l’avenir des Aztecs semble radieux.

N’oublions pas les programmes comme UNLV, New Mexico, Boise State ou encore Colorado State, qui sont capable de coups d’éclat lors du tournoi de conférence.

 

Classement pour le titre – Mountain West
Classement Equipes
1. Nevada
2. Utah State
3. San Diego State
4. Fresno State
5. UNLV
6. Boise State
7. New Mexico
8. Colorado State
9. Air Force
10. San Jose State
11. Wyoming