Quelle équipe remportera la conférence Atlantic 10 ?

Alors que la première partie de saison se termine, on arrive au premier moment fort de la saison de basketball universitaire : le programme de conférence. Pour y voir un peu plus clair, on vous propose un récapitulatif à mi-saison pour une multitude de conférence, avec nos favoris, nos outsiders et nos pronostics pour le titre.

Deuxième conférence : l’une des conférences les plus denses des Mid-Majors, l’Atlantic 10.

 

Les favoris :

Davidson Wildcats (9 victoires – 3 défaites)

 

Dans une conférence qui est de plus en plus dense au fil des saisons, Davidson fait office de patron depuis maintenant deux saisons.

La preuve en est avec un début de saison très solide : seulement trois défaites au compteur contre #23 Purdue (79-58) et deux plus récemment, contre Temple (77-75) et Wake Forest (67-63).

Pourtant, le programme a perdu gros à l’intersaison, notamment son leader et meilleur joueur sur les trois dernières saisons, Peyton Aldridge. Pour remplacer ce manque, le sophomore Kellan Grady a pris le relais avec une efficacité digne de son ainé. Il forme le meilleur backcourt (avec celui de Rhode Island) de la conférence avec l’international islandais junior Jon Axel Gudmundsson.

Mais derrière ce duo, il y a beaucoup d’interrogations. Fort heureusement, le freshman et international autrichien Luka Brajkovic fait un travail incroyable pour tenir le secteur intérieur à bouts de bras. Mais il reste un peu seul.

Davidson et sa flopée de joueurs européens pratique un jeu ô combien efficace. Reste l’apport des intérieurs et du banc, qui n’est pas aussi productif que prévu. Mais les Wildcats restent favoris dans la conférence sans l’ombre d’un doute.

 

Saint Louis Billikens (8 victoires – 4 défaites)

 

Lors de notre fournée de CBB Previews, on se posait une question : et si Saint Louis était la surprise de la saison ?

Après quelques semaines de compétition, on peut dire que le programme confirme nos attentes et se place comme l’un des favoris de la conférence. Après des saisons de galères, Saint Louis renaît de ses cendres après une refonte réussie du programme de basketball. Le travail du head coach Travis Ford, en place depuis maintenant trois saisons, porte enfin ses fruits.

Quatre défaites au compteur mais à chaque fois sur la plus petite des marges. Saint Louis n’était pas loin de battre #16 Florida State sur la dernière rencontre, s’inclinant de douze points en s’écroulant dans le money time.

Offensivement, ce n’est pas l’équipe la plus productive du championnat, loin de là. Avec la 218ème meilleure rating au niveau de l’efficacité offensive selon Kenpom, les Billikens s’appuient essentiellement sur le plan défensif. C’est simple : Saint Louis possède la 16ème meilleure défense du championnat.

La plupart des points en ce début de saison ont sur la transition offensive. Sur jeu placé, c’est un peu plus difficile.

Heureusement, le sophomore Jordan Goodwin surfe sur son excellente saison de freshman et déroule son jeu tranquillement. Ce début de saison a permis aux nouveaux de s’intégrer dans le groupe et nul doute que le jeu offensif sera un peu plus productif lors des matchs de conférence. 

 

L’outsider numéro un :

Rhode Island Rams (6 victoires – 5 défaites)

Vous savez l’amour que je porte pour Rhode Island et notamment pour « Fatts » Russell.

Les Rams ont tout de même entamé une saison de transition à la suite du départ de la génération dorée qui a quitté le campus. Place à la jeunesse, Fatts Russell en tête d’affiche mais aussi Cyril Langevine et Jeff Dowtin. Le trio porte à bout de bras l’équipe sur ce début de saison, avec un banc qui n’apporte pas grand chose (en même temps, c’est très jeune).

Rhode Island peut réaliser quelque chose d’intéressant sur les matchs de conférence même si cela semble encore trop tôt. En tout cas, l’équipe est toujours aussi fun à voir, notamment le trio cité.

 

En bref dans l’Atlantic 10 :

 

Comme prévu, l’Atlantic 10 est ouverte cette saison mais il devrait n’y avoir qu’un seul, voire deux tickets maximum d’accession à la March Madness. Pourtant, sur le papier, ils ne sont pas que trois à espérer décrocher le fameux sésame. 

Fordham possède le même bilan que Davidson et Duquesne. Il faut dire que le freshman Nick Honor est en feu depuis le début de saison, affichant plus de 17 points de moyenne. Une bien belle découverte.

VCU sera toujours présent malgré une saison de transition. Le programme n’est pas passé loin de battre #4 Virginia et on sait que le programme est connu pour se mettre au niveau de l’adversaire. Cela peut être une bonne chose pour les matchs de conférence.

Saint Joseph’s était la sensation du début de saison mais avec un programme délicat avec beaucoup d’adversités, l’équipe est à peine au-dessus du bilan positif. Idem pour Dayton et UMass mais qui auront une belle carte à jouer.

 

Les pronostics de la rédaction :

Classement pour le titre – Atlantic 10
Classement Equipes
1. Davidson
2. Saint Louis
3. Rhode Island
4. Saint Joe’s
5. VCU
6. Fordham
7. UMass
8. Dayton
9. Duquesne
10 George Mason
11 St. Bonaventure
12 Richmond
13 La Salle
14 George Washington