Poursuivez la conversation avec notre communauté sur Discord !
Athlétisme Indoor Arkansas Razorbacks
(Crédit photo : Arkansas Razorbacks Athletics)

“Track the Field” : présentation de la saison d’athlétisme indoor et cross-country en 2021

L’athlétisme universitaire voit enfin le bout du tunnel : la saison va bien avoir lieu. Toutefois, celle-ci sera un peu spéciale puisque la NCAA a dû mettre en place un dispositif très particulier face au COVID-19.

La fin de la saison d’athlétisme en indoor, au printemps dernier, ainsi que la saison d’athlétisme en outdoor, à l’été, ont été annulées à cause de la première vague de la pandémie de COVID-19.

Malgré ces annulations subites, les athlètes ont tout de même récupéré une année d’éligibilité universitaire supplémentaire.

Des meetings limités à un certain nombre de participants… et autres règles en athlétisme

Contrairement à une saison habituelle, la plupart des rencontres universitaires seront exclusivement réservées aux athlètes-étudiants. La grande majorité des universités américaines a déjà refusé la demande des athlètes professionnels à participer à leur compétition durant la saison régulière.

En début de saison, les équipes devront présenter un test PCR négatif 72 heures avant le début de chaque compétition. Elles doivent aussi faire face à des règlements imposés par les conférences.

Par exemple, la conférence SEC limite ses compétitions à 7 équipes dont 27 femmes/hommes, un staff de 12 personnes et des rencontres à huis-clos. La Big Ten oblige de son côté les équipes affiliées à la conférence à organiser des rencontres entre elles. Les conférences NEC, MAAC, Atlantic 10, America East, AAC et Big East ne proposeront pas de championnats de conférence alors que l’Ivy League a complètement annulé sa saison d’indoor. 

Les rendez-vous importants de la saison d’athlétisme en 2021 :

  • 26 au 27 février : championnats de conférence Indoor
  • fin février ou début mars : championnats de conférence Cross-Country
  • 11 au 13 mars : NCAA Championships Indoor à Fayetteville (Arkansas)
  • 15 mars : NCAA Championships Cross-Country à Stillwater (Oklahoma)
  • 14 au 15 mai : Championnats de conférence Outdoor
  • 27 au 29 mai : NCAA First Round Championships West à College Station (Texas) et East à Jacksonville (Florida) 
  • 9 au 12 juin : NCAA Championships Outdoor à Eugene (Oregon)
  • 18 au 27 juin : US Olympic Trials à Eugene (Oregon) 
  • 23 juillet au 8 août : Jeux Olympiques d’été à Tokyo
(Crédit: Arkansas Athletics)

Les saisons d’athlétisme indoor et cross-country auront lieu en même temps

A l’instar des autres sports, le COVID-19 va grandement chambouler cette saison d’athlétisme.

Les saisons en indoor et de cross-country se dérouleront en parallèle. Habituellement, la saison de cross-country se déroule en automne et celle d’indoor en hiver. Cette fois-ci, la NCAA a revu ses plans. En raison du changement de programme, certains entraineur seront forcés de zapper l’un des deux événements ou feront sans une grande partie de l’équipe de demi-fond pour l’indoor.

Exemple : on sait déjà que l’équipe d’Arkansas féminine ne défendra pas son titre en cross-country. Elle privilégie l’indoor à domicile. Dave Smith, le head coach de Oklahoma State, va laisser ses athlètes choisir entre les deux compétitions. Alors que Mike Smith, qui dirige la talentueuse équipe de Northern Arizona (3 fois titrés aux Nationals de cross-country), pourrait bien faire doubler son équipe.

Cependant, les athlètes devraient sans doute s’aligner sur une seule course en indoor afin d’enchaîner avec le cross-country.

Il risque tout de même d’y avoir très peu d’athlètes de distance ayant la possibilité de doubler durant les NCAA Championships en indoor.

Matt Roe, le head coach de Butler (où les français Simon Bedard et Pierre-Louis Detroube évolue), a pour sa part privilégié le cross-country. En effet, les meilleurs demi-fondeurs de son équipe seront à disposition de l’équipe de cross dont les deux français. Ils ne participeront à aucune sortie en indoor afin de préparer l’échance nationale de cross du mieux possible.

(Crédit: Northern Arizona Athletics)

Qui plus est, cette saison d’athlétisme indoor s’annonce très compliquée pour les équipes des conférences de Big Sky et surtout Pac-12.

La salle d’Albuquerque (New Mexico) est en cours d’installation. L’Université de Washington ne devrait organiser aucune compétition en salle. Les salles de NAU et Idaho State seront indisponibles car la saison de football a lieu au même moment. En outre, des équipes comme Oregon et USC seront dans l’obligation de traverser le pays pour concourir à nouveau.

Des changements pour la qualification aux grandes échéances en athlétisme

Vu que le cross-country et l’indoor se dérouleront au même moment ainsi que la difficulté pour certaines équipes de participer à des compétitions, les temps de qualification risquent d’être moins rapide qu’à l’habitude.

Depuis décembre, la plupart des athlètes n’ont seulement pu jouer des compétitions internes. Et, en cette saison olympique, les équipes universitaires peuvent rependre la compétition même si elle doit se faire dans des conditions très particulières. C’est pourquoi la NCAA devrait être un peu plus indulgente.

Par exemple, les lanceurs de poids et de marteau pourront se qualifier avec des marques extérieures aux Nationals Indoor.

Enfin, les athlètes pourront se qualifier dès le 1 février en vue des échéances nationales de l’été. 

Des nouvelles de nos français en athlétisme :

Simon Bedard (senior), distance à Butler

Actuellement, Simon Bedard est en grande forme.

En décembre 2020, lors d’un meeting à Los Angeles en outdoor, le français a pulvérisé son record personnel du 10’000m en réalisant un très bon temps de 28:16.06. Le senior ne cesse de progresser depuis début 2020.

Dernièrement, il a aussi couru un 10km sur route à Barcelone en 29:02s.

Il est clairement l’un des français à suivre outre-atlantique. Cet hiver, le senior va zapper l’indoor afin de se consacrer à la saison de cross. Pour rappel, il a fini en 2019 à une belle 112ème place aux NCAA Championships de cross-country. Il aura à coeur de faire mieux en 2021 et pourquoi pas cette fois-ci de réussir à se qualifier en équipe.

(Crédit: @simbed56)

Damien Berthenet (senior), épreuve combinée à Cincinnati

La conférence American a déjà annulé ses championnats. Toutefois, Damien Berthenet aura une saison remplie de meetings avec, pour objectif, de se qualifier aux Nationals et battre le record de son université à l’heptathlon.

Un record qu’il lui appartient déjà 5693 points réalisé en 2020.

Sa tentative de qualification pour les NCAA Championships en indoor sera un “one-shot” prévu en février à Akron (Ohio).

La saison dernière, le senior était classé dans le Top-10 du pays à l’heptathlon.

Mathilde Coquillaud-Salomon (junior), épreuve combinée à Stephen F. Austin

La française aura un titre à défendre sur 60m haies lors des championnats de conférence Southland en indoor. Mathilde Coquillaud-Salomon essaiera aussi de monter sur le podium du pentathlon.

Pierre-Louis Detroube (senior), distance à Butler

Le senior effectuera sa première sortie début février. L’objectif du début de saison pour Pierre-Louis Detroube est de se qualifier au NCAA Championships de cross-country avec Butler.

Florian Le Pallec (junior), distance à California Baptist

Le junior a prévu 3 cross en début de saison dont un premier prévu, le 23 janvier, à St. George (Utah). Ensuite, Florian Le Pallec va enchaîner avec l’outdoor avec comme objectif de s’aligner sur 5000m et 10000m.

Adele Magaud (sophomore), distance à South Alabama

Adele Magaud a participé aux championnats de cross-country en Sun Belt en 2020, où elle a fini à une belle 16ème place et marqué des points importants pour son équipe. D’ailleurs, South Alabama a terminé 3ème de la compétition.

Cet hiver, la française va se concentrer sur la saison en salle.

Elle devrait s’aligner sur le mile et le 3000m avec, pour objectif, de descendre sous les 10min au 3000m et se rapprocher des 5min au mile. De plus, elle vise le record de son université en relais sur le DMR (1200m, 400m, 800m et 1600m).

Hugo Morvan (sophomore), haies à South Dakota

Le sophomore va tenter de se qualifier pour les Nationals en indoor et outdoor. Hugo Morvan a aussi pour objectif de remporter le 60m haies de sa conférence au cours de l’hiver.

Juliette Noyer (sophomore), distance à San José State

Juliette Noyer a prévu de retourner aux Etats-Unis à partir de la mi-janvier pour reprendre l’entraînement avec San José State. Cependant, Kendra Reimer-Gonzales, la head coach des Spartans, a décidé de zapper la saison en indoor et la saison de cross-country.

Il faudra attendre l’été pour revoir la française sur la piste avec, pour objectif, d’observer une progression sur ses disciplines de prédilection, le 800m et le 1500m.

Grégoire Saury (junior), distance à Arkansas State 

Grégoire Saury vient tout juste de repartir à Jonesboro (Arkansas). Le junior a réalisé quelques cross durant l’automne en France.

Lors des championnats de cross-country en Sun Belt l’an passé, il s’est classé 17ème du 8km, une course remportée par son coéquipier, Bennett Pascoe. Avec Arkansas State, le français est monté sur le podium à la 3ème marche. L’équipe rate la 2ème place pour seulement un petit point.

En outre, le junior progresse bien à l’entraînement. Il a récemment passé 8:20 au 3000m.

Alessia Zarbo (sophomore), distance à Oregon

La championne de France du 5000m vit un bon début de saison.

Alessia Zarbo a réalisé plusieurs compétitions internes dont une où elle a eu l’occasion de courir le 3000m en 9:11s, un temps plus rapide que l’actuel record de France juniors. Toutefois, ce temps n’a pas été homologué. Dernièrement, elle a aussi couru la “San Silvestre Vallecana” à Madrid. Lors de cette belle occasion, elle a battu le record de france juniors et espoirs du 10km en 33:00. Cette course était sa première expérience sur la distance.

La sophomore paraît dans une très bonne forme en vue de la saison 2021.

Plus de lecture ?
Mathilde Rey Oregon Ducks Athlétisme
Mathilde Rey (Oregon) : “j’ai de meilleures conditions que certains pros en Suisse”