Soutenez Midnight on Campus avec Patreon !
(Crédit photo : Jason Suarez)

“Track the Field” : présentation des ‘US Trials’ 2019, ultime étape avant les Mondiaux

Les meilleurs athlètes américains se réunissent du 25 juillet au 28 juillet, à Des Moines (Iowa), pour les USATF Outdoors Championships, aussi connus sous le nom de “US Trials 2019“. Ces championnats servent avant tout de qualification pour les Championnats du Monde 2019 à Doha.

Que doit faire un athlète pour se qualifier aux Mondiaux ? Afin de rejoindre la Team USA, un athlète doit terminer dans le Top-3 en finale. Il doit, bien entendu, avoir réalisé les minima de l’IAAF avant ou pendant la compétition. Toutefois, certains athlètes sont dispensés de minima avec un titre individuel aux NACAC Championships en 2018 et il faut aussi prendre en compte que certains athlètes détiennent une “wildcard” en tant que champion du monde en titre. A cela, il faut enfin rajouter que certains athlètes peuvent acquérir leur qualification en remportant leur Ligue de Diamant, le 29 août et le 6 septembre. 

(Crédit photo : Jason Suarez)

Où suivre la compétition ? La compétition sera retransmise par NBC, NBC Sports et NBC Sports Gold (service payant). 

  • Jeudi : 21h45 sur NBC Sports Gold.
  • Vendredi : 19h30 sur NBC Sports Gold puis de 1h00 à 3h00 sur NBC Sports.
  • Samedi: 20h00 sur NBC Sports Gold puis de 22h00 à 00h00 sur NBC.
  • Dimanche: 22h00 puis de 1h00 à 2h00 sur NBC Sports et de 2h00 à 3h00 sur NBC.

Les listes de départ et résultats completes sont à retrouver à cette adresse.

La NCAA est un pourvoyeur majeur d’athlètes pour la Team USA. En 2017, 29 athlètes qui ont participé aux Nationals se sont qualifiés pour les Championnats du Monde. Ce sera difficile de reproduire le même nombre de qualifiés cette année, puisque les US Trials arrivent beaucoup plus tard qu’habituellement.

Toutefois, il sera intéressant de voir quel athlète universitaire arrivera à briller face aux professionnels, au sein d’une compétition décrite par certains comme plus dure à gérer psychologiquement qu’une finale mondiale ou olympique. 

 

La confirmation pour le sprint universitaire aux US Trials ?

 

Après avoir laissé le monde entier sans voix, Sha’Carri Richardson (LSU) doit maintenant confirmer. La première étape pour la jeune femme de 19 ans sera de sortir des US Trials. À Des Moines (Iowa), elle part en position de favorite bien qu’elle manque clairement d’expérience. C’est pourquoi cette compétition ne sera pas si simple pour elle. Ce sera un bon test en vue des futures échéances.

Il devrait aussi être intéressant de voir si Twanisha Terry (USC), Teahna Daniels (Texas), Kayla White (NCA&T) et Anglerne Annelus (USC) peuvent réussir à reproduire les mêmes performances qu’à Austin, le mois dernier, pour les NCAA Championships Outdoor.

(Crédit photo : LSU Athletics)

Toutes les stars masculines du sprint américain ont répondu présentes aux US Trials. Il sera difficile pour le champion de la conférence Pac-12, Cravon Gillespie (Oregon), ou Andrew Hudson (Texas Tech), champion en NCAA par équipe, de se faire une place face à des garçons comme Justin Gatlin, Noah Lyles, Ronnie Baker ou Christian Coleman.

Les finales du 100m au 400m seront passionnantes à suivre : si les conditions sont bonnes, les chronos risquent d’être affolants et les podiums pourraient bien regorger de surprises.

 

Le champion national de la perche, Christopher Nilsen, face au champion du monde en titre, Sam Kendricks

 

Christopher Nilsen retrouve à nouveau Sam Kendricks.

En 2019, les deux champions se trouvent à 1 partout lors de leurs confrontations. D’ailleurs, le dernier affrontement avait largement tourné à l’avantage du champion du monde en titre. Mais le junior de South Dakota aura à coeur de prendre l’avantage sur son compatriote tout en ajoutant le titre de champion des Etats-Unis à son palmarès. 

(Crédit photo : Mike Byrnes)

ll faut également souligner que la perche américaine se porte bien en ce moment : 12 hommes ont franchi la barre des 5.70m cette saison. Un concours à suivre lors des US Trials.

 

Ryan Crouser face à la nouvelle génération de lanceurs de poids 

 

Ryan Crouser, le champion olympique en titre au lancer du poids, part avec beaucoup de marge et ne devrait logiquement pas avoir de souci à remporter le concours à Des Moines.

Cependant, les américains présentent une nouvelle génération de lanceurs venus tout droit de la NCAA : Payton Otterdhal (North Dakota State) à 23 ans, Adrian Piperi III (Texas) à 20 ans, Jordan Geist (Arizona) à 21 ans ou encore Andrew Liskowitz (Michigan) à 22 ans. 

De plus, 11 américains ont dépassé les 21m cette saison au lancer du poids et il fallait avoir lancé au-delà de 20.30m pour intégrer la compétition. C’est dire le niveau et la densité américaine dans cette discipline. 

 

Les haies féminines aux US Trials, digne des finales mondiales

 

Les haies féminines américaines, que se soit sur 100m ou 400m, se portent bien : les filles sont de tous les podiums mondiaux depuis 2016.

La densité des américaines sur 100m haies est affolante, si bien que 6 filles sont classées dans le Top-10 mondial. Cela veut dire que la Team USA laissera sans doute une ou plusieurs potentielles médaillistes à la maison. Chanel Brissett (USC) et Tonea Marshall (LSU) peuvent espérer créer la confusion, et, comme souvent, cette épreuve devrait réserver des surprises. Une faute est vite arrivée avec les haies. 

(Crédit photo : @TeamUSA)

Au 400m haies, la tâche sera beaucoup plus difficile pour Anna Cockrell (USC) face à des filles de l’envergure de Dalilah Muhammad, Shamier Little ou Sydney McLaughlin, et surtout si la finale descend en-dessous des 53 secondes, ce qui serait une première cette saison.

 

À suivre aux US Trials :

 

  • Bryce Hoppel (Kansas) sur 800m, toujours invaincu cette saison, devrait faire face à Clayton Murphy, médaillé olympique, ainsi que Donavan Brazier.
  • Allie Ostrander (Boise State) courra face à la championne du monde en titre, Emma Coburn, et la vice-championne du monde, Courtney Frerichs, sur 3000m steeple.
  • Les américains attendent beaucoup de Grant Holloway (Florida) et Daniel Roberts (Kentucky) sur 110m haies pour revenir sur le devant de la scène mondiale.
  • Quincy Hall (South Carolina) aura un rôle d’outsider pour la qualification au 400m haies, alors que Rai Benjamin semble intouchable.
(Crédit photo : Jeff Cohen)
  • Sur 400m, Michael Norman Jr. semble imprenable mais Kahmari Montgomery (Houston), Trevor Stewart (North Carolina A&T) ou Wil London (Baylor) peuvent espérer monter sur le podium et obtenir leur qualification pour les Mondiaux.
  • Christian Taylor et Will Claye pourraient s’approcher du record du monde lors du concours du triple saut.
  • Les américaines voudront sans doute envoyer un message fort à la concurrence lors du concours du lancer de marteau féminin.
  • Et, enfin, on assistera au retour à la compétition de Allyson Felix après avoir donné naissance à son premier enfant.

 

Nombre d’athlètes sont absents des US Trials : Evan Jager (médaillé olympique du 300m steeple), Devin Dixon (Texas A&M), Robert Grant (Texas A&M), Infinite Tucker (Texas A&M), Taylor McLaughlin (Michigan), Lashawn Merritt, Aries Merritt, Georganne Moline, Lolo Jones, Tyson Gay, Charlene Lipsey ou encore Robby Andrews.

Plus de lecture ?
“Track the Field” : tous les moments (et nos français) à suivre lors des Nationals en athlétisme outdoor