En espérant que l'aventure universitaire se passe mieux à NC Central que précédemment.

Le début de carrière universitaire de Ty Graves est loin d’être idyllique. Après deux années délicates, du côté de Boston College puis de Saint Louis, le jeune prospect a décidé de revenir près de chez lui en continuant son cursus universitaire avec NC Central.

C’est le (toujours) bien informé insider Jon Rothstein qui a dévoilé cette annonce.

L’ancienne recrue 3-étoiles à sa sortie de High school avait dans un premier temps donné son accord verbal à Boston College, malgré les convoitises de programmes prestigieux tels que Virginia (qui était le favori) ou encore Virginia Tech. Il s’est rapidement aperçu qu’il avait fait le mauvais choix.

Seulement onze apparitions lors de sa saison de freshmen, avec une moyenne de 4.8 points et 1.6 passes, bien loin de ses espérances. Du coup, Ty Graves a décidé de quitter le campus des Eagles pour rejoindre celui de Saint Louis, avec à la clé, un possible gain de temps de jeu.

Mais voilà, Ty Graves a été cité dans une affaire d’agression sexuelle avec trois de ses coéquipiers et l’université l’a sanctionné. Alors qu’il devait être éligible en janvier, il n’a pas foulé un parquet universitaire pour une seule minute cette saison avec les Bilikens.

On a ensuite appris en début de mois que l’affaire a été classée sans suite à cause d’un manque de preuves, ce qui donne raison à Ty Graves, qui clame son innocence depuis le début de cette affaire (il s’avère que les femmes en questions ont voulu extorquer de l’argent en sachant qu’ils étaient joueurs de basketball, une sombre affaire).

C’est dans ce climat que le prospect a décidé de quitter le campus de lui-même, pour se rapprocher de sa famille.

Il s’avère que NC Central était dans la course pour s’adjuger le prospect depuis le lycée et après une visite sur le campus, Ty Graves a annoncé son engagement auprès des Eagles.

L’an dernier, NC Central a obtenu un ticket qualificatif pour la March Madness, et le First Four exactement, sans pour autant passer ce cap. Le programme se trouve en reconstruction cette saison et est actuellement sixième de la MEAC, à 4 victoires du leader surprise, Savannah State.

C’est un deal gagnant-gagnant pour les deux camps : NC Central récupère un joueur très talentueux offensivement et Ty Graves revient chez lui, avec trois années d’éligibilité restantes en basketball universitaire.